• [Manga] Stray Love Hearts

    Titre : Stray Love Hearts
    Autre : S.L.H.
    Auteur : Aya Shouoto

    Type : Shojo
    Statut : Terminé
    Volumes : 5

    Année : 2006
    Editeur : Soleil Manga
    Prix : 7.95€

    La nuit de son seizième anniversaire, Kozue Hiyoki fit un rêve dans lequel un homme lui vole littéralement le coeur. Depuis ce jour elle ressent inlassablement ce vide en elle. Déterminée à le retrouver, elle se rend à l'Académie St. Nazareth, dont le symbole est étrangement similaire au tattouage que portait l'homme qu'elle recherche. Elle se retrouve dans le dortoir S, celui dans lequel elle pense retrouver son voleur grâce à son pouvoir : Regarder à l'intérieur des rêves de ceux qui dorment près d'elle.

     

    - Un Petit Mot -

     

    [Manga] Stray Love Hearts

    Quand j'ai commencé la lecture, les dessins m'ont frappés. C'était un style que je n'avais jamais vu. On peut en juger par la couverture, ils sont réellement magnifiques. Ça me change de mes précédentes lectures et surtout de mes habitudes.

    Lancée dans l'histoire, cependant, j'ai eu un peu de mal. L'histoire de faux cœur m'a rappelé La Mécanique du Cœur de Mathias Malzieu. L'idée me plaisait donc. Celle de changer de chambre toutes les semaines est également amusante. Néanmoins, les cinq premiers chapitres passés, je n'accroche toujours pas ni à l'histoire, ni au personnage de Kozue.

    Il m'aura fallu lire la moitié du manga pour commencer à accrocher à l'histoire. Néanmoins le personnage de Kozue ne me plait toujours pas plus que ça. Trop naïve? Trop "faible"? Elle me semble une personne toute petite, toute fragile et qu'il faudrait aider sans arrêt. Ce n'est pourtant pas la seule que j'ai rencontré qui était ainsi. Elle doit avoir quelque chose en plus...

    Je regrette beaucoup de n'avoir éprouvé un réel intérêt pour l'histoire que lors et à l'approche du dénouement. Mon plaisir n'aura été que de très courte durée.

    Preuve est que de bonnes idées et un magnifique coup de rayon, ça ne fait pas tout !


    2 commentaires
  •  

    [Livre] La femme gelée

    Titre : La femme gelée
    Auteur : Annie Ernaux

    Thème : Féminisme

    Année : 2011
    Editeur : Gallimard (Folio)
    Prix : 4,10€


    Elle a trente ans, est mariée, a un travail et deux enfants. Aujourd'hui elle est une femme gelée. Pourtant elle n'a pas toujours été ainsi. Elle nous le prouve en nous faisant part de son histoire.

     

    - Un Petit Mot -

     

    Quel style déroutant ! Plus d'une fois l'auteure m'a perdue. Je ne savais plus où j'en étais, ce que je lisais. Parfois un passage me restait incompréhensible jusqu'à ce que je retrouve une phrase à laquelle je puisse me rattacher pour reprendre l'histoire. Il me fallait ensuite revenir sur ce passage pour comprendre ce qui était dit... Ce qui m'a le plus perdue à certains moments c'est ce style si spécial. Je le rencontrais pour la première fois. Les dialogues ne sont pas toujours clairement précisés. Quand les paroles sont entre guillemets, la question ne se pose pas. Cependant il arrive plus d'une fois qu'une simple virgule nous fasse basculer dans des paroles ou des pensées. Au fil des pages je me suis habituée à ce style d'écriture et ne me suis plus sentie perdue.

    Le deuxième point que j'aimerais abordé n'est autre que le thème traité. Il s'agit là des femmes, plus particulièrement de la condition de la femme par rapport à l'homme. A plusieurs égards nous aurions envie, à la fin de ce livre, d'aller voir notre conjoint (ou notre copain, ou un simple ami du sexe masculin, qu'importe) et lui dire ses quatre vérités ! Que ce n'est pas à la femme de s'occuper seule des enfants, de faire la cuisine et le ménage ! Les tâches ça se partage. Les sexes sont équitables ! Vous aurez compris de quoi il en retourne...

    Malgré le fait que nous vivions dans une époque différente que celle relatée dans ce récit, je pense que ce sujet peut toujours être vu comme actuel. Les féministes ne me contrediront pas.


    votre commentaire
  •  

    [Anime] Mushishi

    Titre : Mushishi
    Auteur : Yuki Urushibara

    Genre : Seinen
    Statut : Terminé
    Episodes : 26

    Année : 2005-2006
    Editeur : Dybex

    Adapté du manga Mushishi


    Ginko est un Mushishi. Il va chercher à savoir ce que sont les Mushis et pourquoi ils existent. Les Mushis sont la forme la plus basique de la vie dans le monde. Tout le monde n'a pas la capacité de voir ces êtres.
    Au fil des épisodes nous suivons Ginko, d'un Mushi à un autre.

     

    - Un Petit Mot -

     

    [Anime] Mushishi

    J'ai commencé cet anime voilà bien longtemps. Plus d'un an. Je l'avais laissé de côté pourtant, ne le terminant pas. Ce soir je me demandais quoi regarder. En allant faire un tour sur ma liste, je me rends compte que j'avais commencé Mushishi. J'avais vu les 19 premiers épisodes, je n'étais pas allée jusqu'au bout. Pourtant je n'avais pas de mauvais souvenirs de cet anime. Il est un peu spécial, c'est vrai. La plupart des épisodes sont relativement indépendants les uns des autres. En avançant dans l'histoire je  me souviens pourtant que des liens se créaient... Me voici ainsi replongée dans ce récit.

    La première chose que j'ai retrouvée, ce fut l'Opening. La plupart du temps je ne les écoute qu'une fois, les laissant ensuite passer sans y prêter attention ou les sautant. Pas celui de Mushishi. Je me souviens l'avoir écouté en boucle pendant des heures. Quel plaisir de le retrouver ! Une merveilleuse mélodie, si douce à l'oreille et des paroles si belles. Prenez le temps d'écouter.

    Je me suis également souvenue en visionnant les derniers épisodes pourquoi, malgré les bons souvenirs que j'en avais, je m'étais arrêtée. Ce n'est pas un anime qui bouge beaucoup. Il se passe des choses, Ginko sauve les personnes qui demandent son aide des Mushis. Seulement, autant les actions que la musique qui les accompagne, mettent toute l'histoire sur une trame très calme. L'histoire avance, bouge, mais doucement, avec légèreté.

    Néanmoins je suis allée jusqu'au bout de cet anime.

    Je le conseille à ceux qui ne souhaitent plus d'action, de cri, de pleur... Quelque chose de calme, de "zen", de reposant... En étant tout à la fois complexe. Il faut suivre les explications de chaque Mushi. Aucun ne sont identiques. Un monde par lequel on se laisse prendre, bien qu'il soit difficile de regarder plusieurs épisodes à la fois.


    4 commentaires
  • [Manga] Shiawase Kissa Sanchoume

    Titre : Shiawase Kissa Sanchoume
    Autre : Happy Cafe
    Auteur : Kou Matsuzuki

    Type : Shojo
    Statut : Terminé
    Volumes : 15

    Année : 2005-2009
    Editeur : /

    Uru est une fille relativement petite et avec un air enfantin. A tel point qu'on la confond avec un enfant en fin d'école primaire... A l'opposé de cette image elle est pourtant dotée d'une force incroyable et vit par elle-même suite au remariage de sa mère. Elle commence alors à travailler au Café Bonheur avec Shindou et Ichirou.

     

    - Un Petit Mot -

     

    [Manga] Shiawase Kissa Sanchoume

    J'en avais cherché un comme ça depuis un moment ! Après avoir lu des mangas qui m'ont vraiment beaucoup plus, je me suis demandée si j'en trouverais encore d'autres de la sorte (Puisqu'il n'y en a pas des milliers). Et voila que je tombe sur Shiawase kissa Sanchoume !

    Parlons des dessins. C'est un style qui me plait. Il est réellement détaillé sur certaines scènes, ce qui fait bien ressortir les sentiments des personnages lors de ces "zooms". Le reste du temps il est relativement simple mais agréable. La seule petite contrariété que j'ai rencontrée fut lorsque Ichirou se coupa les cheveux... Je le confondais avec un autre personnage!

    Les personnages sont attachants, chacun ayant une particularité. Uru, la jeune fille forte physiquement et qui garde le sourire en toute circonstance. Shindou, un homme sans expression qui pense au profit et ne semble pas avoir d'émotions. Et Ichirou, qui a une particularité : Il tombe souvent dans les pommes ! Le seul moyen de le réveiller étant de lui enfourner de la nourriture dans la bouche !

    Il est questions de sentiments, de personnages en ayant conscience et ceux qui sont vraiment très long pour remarquer les leurs. La place centrale n'est autre que le Café Bonheur où ils travaillent ensemble, ce qui change considérablement des mangas réalistes dont les histoires se déroulent principalement dans leur école.

    Une belle histoire qu'on ne lâche pas. Des rebondissements fréquents ponctuent notre lecture jusqu'à la toute fin ! Une bonne dose d'humour qui vous mettra le sourire aux lèvres.


    4 commentaires
  • Bonjour et Bienvenue sur Vagues Souvenirs !

    Il m'aura fallu des semaines, des mois et quelques années aussi, pour mener à terme ce projet. J'ai pris conscience que je commençais beaucoup de choses sans pour autant systématiquement les finir, surtout lorsque ce sont des projets personnels tels que celui-ci. Alors je me suis lancée une bonne fois pour toute, je me suis poussée à le faire. Et le voici : Vagues Souvenirs.

    Ce blog regroupe mes lectures, que ce soit des romans, des albums ou des mangas ainsi que les animes vus et ce à venir. Je vous ferai partager toutes choses, que ça me plaise ou non. Je ne cacherai rien.

    Néanmoins, vous devez rester attentif à un point particulier tout au long : Une critique ne peut être objective.

    Je donnerai mon avis sur chaque fiche que je créerai. Cependant, cet avis dépend fortement de moi, de mon humeur et du contexte dans lequel je me trouve. Ainsi il se peut que je trouve un ouvrage vraiment ennuyeux et que, pour un livre similaire, je dise totalement le contraire une semaine plus tard ! J'exagère peut être un peu mais l'idée est là. J'ai des périodes où j'apprécie davantage un genre plutôt qu'un autre.

     

    ¤ Qu'est-ce que "Vagues Souvenirs"?
    Depuis un moment déjà j'avais pour projet de créer un site ou un forum qui regrouperait un peu tous mes loisirs. Au début il s'agissait de se concentrer principalement sur le Role Play, qui aurait été archivé. Par la suite me vint l'idée de rajouter les fiches d'animes et mangas, puis des livres. Et depuis peu, j'ai songé à cette idée et ai décidé de rajouter mon opinion sur chacune des fiches que je présenterais. Le Role Play a disparu. Je n'en fais plus. Ce serait donc une partie poussiéreuse. Je me suis concentrée sur ce qui bougeait. Et faire des critiques me semblait indispensable, sinon le site ne serait qu'un regroupement de fiches, ce qui existe en grand nombre déjà.

     

    ¤ Pourquoi "Vagues Souvenirs"?
    Au début le titre était "Remember" dans mon esprit. Comme un "Souviens-toi". J'ai lu ou vu ces choses il y a longtemps et les ai peut être oublié, que ce soit partiellement ou entièrement. D'où ce titre. Car ici ce ne serait pas éphémère comme mes souvenirs. Puis le nom changea pour "My Memorie Book". Ce fut de courte durée. C'est déjà beaucoup utilisé. De plus, c'est anglais. Je ne pratique pas le "je mets de l'anglais parce que c'est cool". Alors je l'ai retiré et ai pensé à une formulation française. Parce que nos mots, ceux de notre langue, sont également beaux. Ainsi naquit "Vagues Souvenirs". L'idée de base aura été préservée du début à la fin.


    J'espère que vous passerez un agréable moment sur Vagues Souvenirs.


    Melwen


    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires