• [Manga] Change 123

    Titre : Change 123
    Autre : Hifumi 123
    Auteurs : Iwasawa Shiuru et Sagakuchi Iku

    Type : Seinen
    Statut : Terminé
    Volumes : 12

    Année : 2005
    Editeur : Taifu Comics
    Prix : 7.95€

    Gettou Motoko, une jeune lycéenne, se fait un jour agresser dans la rue. Kosukegawa, qui a surpris la scène, s'est d'abord enfuit. Il revient peu de temps après sur ses pas pour porter secours à sa camarade. Arrivé sur les lieux, il découvre qu'elle s'est occupé elle-même de l'agresseur. Elle semble par ailleurs différente de tout à l'heure.
    Kosukegawa apprend alors que Motoko possède plusieurs personnalités qui surgissent pour la protéger quand ce genre d'incident arrive. Elle cherchera, avec son aide, à être juste elle, Motoko, sans ses autres personnalités.

     

    - Un Petit Mot -
     
    [Manga] Change 123

    Je suis passée par une sorte de passage à vide. Je n'avais plus d'envie particulière mais j'avais encore besoin d'histoires. Ce n'est pas l'idéal pour trouver ce qui saura me satisfaire. Du coup il ne restait plus qu'une solution : Y aller à tâtons. Certains l'auront peut-être remarqués (ou pas car ce n'est pas resté très longtemps), avant de partir sur Change 123 j'avais commencé un autre manga. Les premières pages passées ça ne m'intéressait pas et j'en ai cherché un autre. Je me suis retrouvée face à Chance 123. Il avait un peu de longueur, c'est tout ce que j'attendais. Le premier chapitre passé je n’avais pas accroché et je pensais de nouveau aller voir ailleurs. Décidément j'avais du mal à trouver quelque chose qui m'aille.

    Me bottant un peu le derrière, je me suis mise à continuer la lecture. Si je ne fais que changer tout le temps sans jamais dépasser le premier chapitre, je risque de faire passer une bonne dizaine de titres avant de m'arrêter sur un. Ce serait quelque peu dommage. Du coup je me suis dit "Pourquoi pas" et me suis lancée dans la suite de l'histoire. Que ce soit ça ou une autre, de toute façon je n'avais aucune envie. Alors rien ne me coûtait d'aller voir un peu plus loin.

    Et je ne regrette absolument pas ! J'avais eu du mal à accrocher au premier chapitre car je trouvais ça un peu trop "cliché". Un personnage qui a un secret, comme par hasard le second personnage principale le découvre et ils le partagent tous les deux. Du vu du revu et du re-revu. Pourtant l'idée de base était plaisante, c'est elle qui m'avait attirée : Changer de personnalités. Quatre dans un seul corps ! Et quand j'ai appris que trois étaient très spéciales, car douées dans des arts de combats différents, ça m'a vraiment plu. Pourtant non, le premier chapitre me laissa de glace.

    Qui plus est Kosukegawa est un garçon totalement Otaku. Je n'en avais pas vu à ce point en tant que personnage principal encore. Il est totalement accro aux fameux "Raiders". Il n'a que ça en tête, ne vit pour ainsi dire que pour ça. Il cite souvent les répliques de son héros et essaie à plus d'une reprise d'être comme lui. Bien évidemment ça loupe. Il n'est pas capable de faire face au danger comme son héros.

    L'action a commencé quand les combats ont eu lieu. L'histoire m'a totalement emportée lorsque le groupe de méchants commença à s'en prendre à Motoko. Les combats s'enchainaient sans répit et les informations fusaient. On a des doutes sur l'identité même du grand méchant, on rencontre le premier père de Motoko et on suit des combats à n'en plus finir. Au milieu du tout une possible nouvelle personnalité apparait dans la bouche des personnes qui la traquent. Alors on veut en savoir plus. Si elle existe, comment elle serait par rapport aux autres.... L'intrigue m'a rattrapée et a fait défiler le temps.

    Ce ne fut en fait que de courte durée. Une fois que la nouvelle personnalité a fait son apparition, la seule chose que j'attendais fut le moment où elle allait surgir à nouveau. Non pas que j'apprécie voir le personnage principal frapper jusqu'à la mort tout ce qui bouge, simplement qu'il s'agit là d'un élément central de l'histoire. Pourtant ça va tarder. J'aurai comme eu une période de vide durant laquelle il ne se passait pas grand-chose. C'est d'ailleurs à ce moment que j'ai fait une sorte de "pause" et que j'ai repris l'histoire bien des jours plus tard.

    Il y aura bien évidemment eu de l'action durant ce moment. De nouveaux personnages sont apparus, et surtout, un voyage scolaire qui a fini en jeu de "chasse à l'homme" avec des militaires. L'histoire m'a rattrapée à ce moment. Me voilà de nouveau happée dans l'action même, n'arrivant plus à la quitter. Même le sommeil n'y fit rien, je tenais absolument à finir.

    Malgré tout, il y a quelques points de l'histoire qui me gênent un peu. Par exemple au sujet du père biologique de Motoko. Ça semble être un point très important. Ça aurait pu être une grande révélation pour le lecteur. Pourtant c'est un peu "passé à la trappe". L'information est donnée directement (même si c'est à la fin même) et c'est expédié. On ne regrettera pas pour autant la révélation en elle-même, ni même d'avoir lu cette histoire.


    votre commentaire
  •  

    [Manga] Asa Made, Motto

    Titre : Asa Made, Motto
    Autre : More Until Morning
    Auteur : Shin Yumachi

    Type : Shojo
    Statut : Terminé
    Volumes : 2

    Année : 2005
    Editeur : /


    Le premier amour d'Aoi fut de courte durée. Lorsqu'elle était encore enfant elle avait rencontré un garçon nommé Mitsuru, avec qui elle passait tout son temps. Malheureusement il dut s'en aller. Avant de partir il promit de revenir pour elle et lui donna une bague.
    Des années plus tard, Aoi, 16 ans, retrouve son premier amour au lycée. Elle découvre par la même occasion qu’il a un frère jumeau, Ryo, qui lui volera son premier baiser.

     

    - Un Petit Mot -
     
    Asa Made, Motto

    J'avais envie de quelque chose de cours cette fois. Une courte histoire d'amour pour passer le temps un soir. Courte parce que je ne voulais pas avoir à la lire pendant plusieurs jours ni même y passer toute ma soirée. Juste de quoi me détendre un court instant. Alors j'ai choisi Asa Made, Motto. Seulement sept chapitres à lire. Je n'allais pas mettre des heures pour le finir. Après avoir lu le résumé je me suis lancée.

    J'ai d'abord eu un choc avec le style des dessins. Ça va peut-être paraître dur et méchant ce que je vais dire mais j'avais l'impression de voir quelque chose d'assez amateur. Sur le web j'ai vu de nombreux dessins de personnes comme vous et moi. Des bons et des moins bons. Les dessins de ce manga m'ont rappelé les dessins de ces gens-là que j'ai vus. Parmi les moyens ou les débutants en matière de manga. Ils ne font pas finis, pas très élaborés ou professionnels. Le seul sentiment que j'en ai est celui de "débutant". Je n'arrive pas à me dire que c'est un style particulier.

    L'histoire tourne autour d'Aoi et de deux frères, qui plus est des jumeaux. Et, comme dans quasiment tous les cas, ces jumeaux ont des caractères totalement opposés. L'un est gentil, sérieux, le bon garçon en somme ; l'autre est un "jerk", un pervers, un coureur de jupon. Deux personnalités qui ne collent pas. Rien d'étonnant qu'ils ne s'entendent absolument pas. Mitsuru, le prince d'Aoi est ce garçon sérieux, prévenant et gentil tandis que Ryo est le voleur de son premier baiser et ne cessera de vouloir la toucher. Bien évidemment, ils vont tous deux se disputer pour cette même fille. Seulement, bien que je prévoyais la personne avec laquelle elle finirait, j'ai été quelque peu surprise de certaines actions de Mitsuru. Les bons garçons ne sont pas toujours aussi bons que ce que l'on croit.

    Ce qui m'a tout de même étonnée à un moment, c'est qu'il n'y ait la présence d'aucun adulte. Dans le sens d’aucun parent. Aoi se retrouve parfois chez les jumeaux et Ryo ne cessera de s'immiscer dans la chambre d'Aoi (ce qui lui est facile puisque les fenêtres de leurs chambres sont l'une en face de l'autre. Être voisins ça peut avoir du bon). Pourtant à aucun moment un parent n'apparait. Là, ça parait tout de suite beaucoup moins crédible. Surtout qu'ils ne restent pas silencieux. Ils ne semblent pas même y prêter attention à un seul instant. Et à aucun moment Aoi ne nous dit qu'elle vit seule ou autre chose de ce genre. Il en va de même pour les jumeaux. Aussi je m'interroge un peu sur le côté réaliste de la chose.

    En fin de compte j'aurais eu ce que je voulais. Une histoire courte le temps d'un bout de soirée. Je n'aurais pas été emballée par elle, c'est le moins que l'on puisse dire. Au moins elle m'aura fait passer le temps.


    7 commentaires
  • Bonjour,

    1 000 visites !Que de nouveautés cette semaine ! Ne vous y habituez pas, c'était à titre exceptionnel. Concours de circonstance. Ca arrivera peut-être à nouveau à l'avenir. Mais ce qu'il y a de sûr c'est qu'il n'y aura pas autant d'articles pour les semaines à venir. À moins que les imprévus frappent à ma porte les uns après les autres comme cette semaine ! ^^

    L'une de ces nombreuses choses qui ont eu lieu cette semaine est le passage du cap des 1000 visites ! Il a été franchi hier dans la journée ! Mon article a un peu de retard du coup, je l'admets. Mieux vaut tard que jamais ! =)

    1000 visites ça peut ne sembler pas grand chose pour certains. J'y prête attention et le mets à l'honneur car le blog me tient beaucoup à cœur. J'y fais très attention et espère qu'il ira loin tout en vous faisant découvrir de nombreuses histoires. Du coup, avoir 1000 visites, c'est un grand honneur pour moi, un premier pallier de franchi. Étant donné que c'est mon premier blog, avoir vu ce nombre si grand (à quatre chiffres !) me comble de joie.

    Aujourd'hui nous sommes à un peu plus de 1000 visites. Et si ce nombre a pu être atteint, c'est grâce à vous! Vous, les visiteurs qui passez sur ce blog. Que vous soyez de simple passage ou que vous reveniez, je vous remercie de tout cœur (Surtout si vous revenez).

    L'année 2012 semble bien débuter pour Vagues Souvenirs avec toutes ces nouvelles ! J'espère que de bonnes choses vous arrivent ou vont vous arriver également !

    Encore un grand merci à vous,

    Melwen


    votre commentaire
  • SafetySuit - These Times


    3 commentaires
  • Bonjour,

    Ça y est ! La rubrique "Ce que j'écoute" ouvre ses portes !

    Nouvelle rubrique : Ce que j'écoute

    Il m'aura fallu du temps avant de la mettre en place à proprement parler. Je n'avais pas trouvé de nouvelle musique qui remplacerait celle déjà présente sur le blog. J'attendais donc la suivante pour inaugurer cette partie !

    Le blog possède un module "Là j'écoute..." présentant une musique que je change lorsque l'envie m'en prend. À dire vrai, je ne la change que lorsqu'une nouvelle musique qui me plait vraiment (et pas juste pendant deux jours) parvient à mes oreilles. Ces musiques peuvent être de tout ordre, connues ou non, et de tout genre. La seule condition pour qu'une musique se retrouve ici est que je l'écoute en boucle pendant une certaine période (une semaine à peu près, au minimum).

    Seulement je me disais qu'il était dommage que je perde à chaque fois les musiques précédentes. J'en mettais une nouvelle et l'ancienne disparaissait. Il n'y avait plus aucune trace de sa présence sur le blog. Alors j'ai créé cette rubrique. Elle rendra compte de toutes ces musiques qui passeront par le module "Là, j'écoute...". Ca permettra pour ceux qui le souhaitent de voir ce qui était là précédemment et de découvrir ces titres (s'ils vous sont inconnus) tout comme ça me permettra de savoir ce que j'ai déjà mis à cet endroit afin de ne pas vous le mettre à nouveau (ce qui serait bien dommage).

    Au final cela reste un moyen de partage. Après tout, je ne peux me passer de musique dans ma vie, tout comme je ne peux me passer d'histoires. Il n'y aura cependant pas de fiches dans cette rubrique, que ce soit sur l'artiste ou la chanson en question. Je me contenterai de vous fournir le nom, le titre et la vidéo.

    Si des liens sont morts ou que les vidéos sont indisponibles, n'hésitez pas à m'en faire part !

    Bonne écoute !

    Melwen


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires