• [Manga] Dohran

    Titre : Dohran
    Auteurs : Asagi Ooga & Sakura Matsumoto

    Type : Shonen
    Statut : Terminé
    Volumes : 4

    Année : 2007
    Editeur : /

    Dans le but d'apporter la paix, 13 épées enchantées ont été données à Tokugawa. Peu après qu'il ait réussi à unifier le pays, il fut assassiné par ses 12 commandants, détenteurs des épées. La dernière arme fut donnée à son fils, Dohran. Bien des années après la mort de Tokugawa, Dohran, se faisant passer pour un voyageur, aspire à se venger et à créer, comme son père, un monde de paix où chacun aurait le sourire.

     

    - Un Petit Mot -

     

    Dès le début de ma lecture, je n'ai pas pu m'empêcher de penser à Dreamland. Les différences sont pourtant nombreuses puisque le monde de Dohran est réel, c'est du médiéval fantastique. Il a quand même un air à la Sabba, ce crétin qui ne fait que des bourdes et se rend tout de même parfois utile. En connaissant un peu mieux Dohran, je l'associerai plus à joyeux luron, un type qui semble totalement crétin, qui passe son temps à rire, à faire des blagues et des choses de gamins. Cette description me rappelle aussi Vash de Trigun. J'ai même failli citer Natsu de Fairy Tail dont je n'ai lu que le début, donc je ne saurais dire si Dohran lui ressemble autant.

    C'est un personnage type, comme beaucoup. Je m'en fou. Avec le recul, je vois la plupart des histoires sous forme de stéréotypes. Il suffit de prendre les grandes lignes de chacune et de constater la ressemblance avec toutes les autres du même genre. Ça a ça de mauvais le recul chez moi. Il ne m'empêche pas pour autant d'apprécier Dohran, sa gaieté contagieuse tout comme son sérieux quand il le faut. Tout comme son grand appétit qui semble être un trait caractéristique de ce type de héros. Des silhouettes filiformes pour des estomacs XXL. Et bien sûr, c'est toujours meilleur quand c'est quelqu'un d'autre qui paie ! Anna s'en rendra rapidement compte, de même que de son côté pervers qui reviendra à plusieurs reprises.

    Dohran a de grandes ambitions mais ne cherche pas la reconnaissance. On est loin de Luffy qui crie sur les toits qu'il veut être le roi des pirates et qui veut qu'on retienne son nom. À la place Dohran essaie de rester relativement discret. Au moins jusqu'à ce que sa quête débute réellement, car il est assez difficile de renier ce que les gens ont pu voir. Ainsi il ne porte plus le nom de son enfance, ni ne porte aucune marque - autre qu'un "tatouage" caché- montrant qui il est. Il se fait passer pour un artiste de rue. Un saltimbanque itinérant dont l'objectif est de faire fleurir des sourires sur tous les visages, de même que d'amener une véritable paix dans tout le royaume.

    [Manga] Dohran

    J'ai été, au début, grandement frustrée de la fin, me disant "encore un de ces mangas à ranger dans la pile des "sans fin/annulés"." J'ai pris le temps de relire les quelques dernières pages avant d'écrire et je me suis rendue compte de ces quelques lignes : "This has been a prologue to the fate of Dohran and Kala under the heavens". Tout était expliqué dans ces mots. Prologue veut tout dire. C'est donc normal qu'il n'y ait pas de réelle fin, qu'il n'y ait pas eu de face à face avec le "grand méchant" de l'histoire, ni même que Dohran ait affronté chacun des 12 détenteurs des "wings of death". Ça m'a calmé net je dois dire. Ma frustration s'est envolée. Ca ne servait à rien. Je suis malgré tout contente d'avoir fait la connaissance de Dohran, même si j'aurais préféré être prévenue d'entrée de jeu que l'histoire ne serait pas menée à bout. Elle en dévoile tout de même beaucoup, notamment sur le passé des personnages. Il ne faut pas trop se perdre entre le présent et le passé, surtout sur la fin avec l'histoire de Kala. J'ai beaucoup apprécié de voir comment il en est venu là, d'en découvrir un peu plus sur un autre des détenteurs des ailes, qui fut son plus grand ami, tout comme il fut son mentor.

    Les dessins me resteront aussi en mémoire. J'avais au début l'impression d'avoir à faire à des visages un peu déformés, comme quand on apprend à dessiné. Ça m'est très rarement arrivé de me retrouver face à des dessins qui me donnaient cette image de "débutant". Et puis je me suis rendue compte du style même de l'auteur. Je ne lui attribuerai donc pas le mot de "débutant" contrairement à ma première pensée. C'est au contraire très agréable. On remarque facilement la touche de l'auteur dans ses visages. Je ne doute pas de m'en souvenirs si je tombe sur un autre de ses titres ! (Car oui, souvent je ne regarde pas l'auteur, je reconnais aux dessins)


    2 commentaires
  • Je profite de ce message pour me mettre à jour. Je suis tombée malade au début du mois. J'ai fait concurrence à mon chat pendant facilement une semaine. Je dormais jours et nuits. Mes batteries étaient à plat. Je ne connais pas encore de chargeur pour les humains donc j'ai dû attendre que ça passe. Je n'avais pas même la force d'être sur mon ordinateur ! Ecrire était une véritable épreuve. Face à mon chat j'ai, je pense, gagné. Elle se levait plus souvent que moi pour aller manger 

    Il pleut des cadeauxMaintenant que je suis rétablie, j'ai pris le temps de faire les photos ! Comme tout le monde, j'ai reçu quelques cadeaux à Noël. Dont plusieurs liés à la lecture. Ca a d'un seul coup pris beaucoup de place dans ma bibliothèque ! Mais comme elle a été agrandit il y a peu, ça passe tout seul. Je te montrerai à quoi elle ressemble un de ces jours =D Ses étagères se sont remplis assez rapidement depuis mon retour d'Angleterre. Noël a poursuivi en ce sens. C'est la première fois que je recevais autant de livres. En même temps, ma famille ne m'en offre pas trop habituellement. Peur de se tromper ! Je peux comprendre. C'est une hantise qu'on a pour tout cadeau que l'on offre. Enfin. D'abord, il y a eu mes cadeaux à moi-même. Parce que c'est bien aussi de se faire plaisir. Je me suis acheté La couleur pourpre lorsque j'étais en Angleterre. Je ne l'ai eu en main qu'à mon retour en France, donc je le mets aussi avec !

    Pour les cadeaux à proprement parler, je me suis offerte Demain, j'arrête ! en passant commande auprès de France Loisirs. Le résumé m'avait plu. Je ne m'attendais cependant pas à ce qu'il soit aussi épais. Le choc quand j'ai ouvert mon colis ! Et comme j'avais cumulé assez de points pour avoir mon premier livre gratuit, j'ai sauté sur l'occasion et me suis prise Au nom de la rose. Une belle couverture toute rouge et toute douce 

    Par ma famille, j'ai reçu le grand livre en forme de pot de Nutella. J'aime le Nutella. C'est bon le Nutella. C'est universel et ça m'arrange bien quand je vais à l'étranger. Je ne suis pas dépaysée sur ce produit, je le trouve à chaque fois. Pour le reste, je m'adapte. Je n'ai pas encore essayé une des recettes du livre. Un de ces jours je le ferais. On verra ce que ça donnera ! Je n'ai jamais cuisiné avec du Nutella. Mais ça peut pas être mauvais.

    À côté, j'ai eu un Terry Goodkind. Un auteur que je ne connaissais que de nom. En même temps, il a une sacré place dans le domaine de la fantasy, difficile de passer à côté. Pour le coup, je vais pouvoir commencer sa grande série de L'épée de vérité. Le tome 1, bien sûr. On ne m'a pas fait la vacherie de m'offrir le 3e  J'avais toujours voulu essayer, je n'ai plus qu'à me lancer ! Tout comme Barakamon. Lorsque j'ai lu le résumé en librairie, je suis tombée sous le charme direct. C'était à faire une entorse à mes habitudes de ne lire que du terminé. Je m'étais retenue, je ne l'avais pas acheté. Et maintenant je l'ai. Je vous en donnerai mes impressions dès qu'il passe sur ma table de chevet. Faudra que j'achète les autres aussi un de ces quatre... Pour le moment j'ai assez à lire ! x)

    Il pleut des cadeaux

    Quelques temps après j'ai reçu un colis de la part de liame. On a été en retard toutes les deux cette année. Elle a aussi reçu mon cadeau un peu après Noël. On n'a pas fait pire que l'an dernier, où ça s'est échangé en été  J'ai reçu une série entière ! Tout d'un coup. Peur de rien. J'en sortais du colis et y en avait encore. 14 volumes en une fois, ce n'est pas rien. Ca a fait son effet ! Encore plus sur mes étagères. Ca rentre parfaitement. Ca fait beeaaauuuu  Je n'ai pas encore gobé A Romantic Love Story. Je n'ai pas vraiment lu ces derniers temps, trop occupée à dormir. Je suis réveillée, mes livres n'ont qu'à bien se tenir.


    7 commentaires
  • [Manga] Death Note

    Titre : Death Note
    Auteur : Obata Takeshi & Ohba Tsugumi

    Type : Shonen
    Statut : Terminé
    Volumes : 12 (+1 encyclopédie)

    Année : 2007
    Editeur : Kana
    Prix : 6,85€

    Adaptaté en anime sous le titre de Death Note

    Light Yagami est un élève brillant de 17 ans. Un jour, en sortant des cours, il trouve un mystérieux cahier noir sur le sol. "Death Note" est écrit sur la couverture. La première chose écrite à l'intérieur est "L'humain dont le nom est écrit dans le cahier mourra". Light décide d'utiliser le cahier pour nettoyer le monde en tuant tous les criminels. Arrive alors L, le meilleur détective du monde, déterminé à attraper Light, connu sous le nom de "Kira".

     

    - Un Petit Mot -

     

    [Manga] Death NoteEntre Love Hina et Death Note, mon coeur balançait. L'un? L'autre? L'autre? L'un? Aucune envie particulière ne me poussait vers un titre plus que l'autre. Rem ayant re-regardé l'animé il y a peu, je me suis dit que ça pourrait être bien de me mettre à le lire, histoire de raviver mes vieux souvenirs et peut être de découvrir des choses qui ne sont pas dans l'anime. Sait-on jamais.

    Avant de commencer la lecture de la série en tant que telle, je suis tombée sur le OneShoot. Le fameux "épisode 0" comme il est nommé. Qu'est-ce que ce fut intéressant ! Ce n'est pas à prendre comme histoire précédent la série. C'est une autre histoire avec une Death Note. Une autre version. J'étais tellement dedans que je croyais ce que disais Taro aux policiers. Je buvais chacun de ces mots. Même lorsqu'on fait un bond dans le temps pour voir comment ça se passe des années plus tard, j'ai cru à une "happy end" et que tout allait bien. Sauf que j'avais négligé un élément, un détail. Et c'est ça qui fait la force de Death Note. De ne pas rappeler certains éléments, de les évoquer parfois même de façon banale alors que leur importance pour la suite est primordiale. Sinon on se fourvoie, on part dans une direction qui n'est pas le bonne. Mais c'est ce que désire l'auteur aussi ! Jouer avec le lecteur.

    Death Note joue beaucoup moins sur ce fait là que le OneShoot. Il semblerait que l'auteur ait à coeur qu'on comprenne bien tout ce qui se passe. Ausssi tous les plans mis en place sont expliqués à un moment où à un autre. Ils sont même répétés. Quand on y pense, il n'y a qu'au début où le lecteur devait être attentif à certains petits détails. Par exemple le paquet de chips de Light/Raito. Lorsqu'il est sous surveillance et qu'il a caché un écran miniature tout au fond ainsi qu'un morceau de la Death Note pour pouvoir continuer les meurtres sans être vu. Avant de rentrer chez lui, Ryuk lui demande s'il est le seul dans la famille à manger ces chips. Question qui semble au premier abord tout à fait anodine jusqu'à ce qu'on arrive devant l'image nous montrant le placard, avec son paquet bien différent des autres et ensuite dans sa chambre, où on découvre le mini écran tout au fond et un morceau de page de la Death Note à l'intérieur. C'est à ce moment qu'on peut faire le lien avec la question de Ryuk. Avec les tomes, cela arrivera de moins en moins. La transparence est pour ainsi dire complète. On se voit même répéter les choses par moment. Une fois dans la tête de Light, une fois dans la tête de L ou N, une fois dans celle d'un policier... On ne peut pas perdre le fil de leurs réflexions à moins de le faire volontairement. De "lire sans vraiment lire".

    [Manga] Death NoteÇa a inévitablement fait naître en moi un peu d'ennui. Relativement rarement cependant. C'était plus des moments où j'aurais aimé un peu plus d'action et moins de blabla. Mais le manga est construit ainsi. En tant que véritable longueur, je ne peux passer à côté de l'affaire de l'entreprise Yotsuba. Là, ça a trainé. On nous répète des choses qu'on sait déjà sur la Death Note, on assiste à ces réunions sans que ça avance vraiment beaucoup. C'est lent. Et il va leur en falloir du temps à L et Light avant de mettre un terme à cette mascarade.

    Tout le reste, soit à peu près tout le manga, est plaisant. Je me souviens encore avoir fait partie de ces gens qui s'étaient arrêtés dans l'anime lorsque L n'était plus là. J'ai eu l'impression de découvrir toutes la seconde partie de l'histoire avec N & M. Mes souvenirs étaient très rapidement inexistants. Je me rappelle avoir entendu bien des fois, et l'avoir aussi dit, que sans L, ce n'était plus pareil et que le manga était moins bien. Je reviens sur mes mots car je ne trouve plus que ce soit juste après avoir tout lu. L'histoire est toujours aussi passionnante, c'est toujours un plaisir de suivre leur "jeu". La différence réside dans le fait que Kira joue un double jeu, au point de jouer aussi le rôle de L à un moment donné. Il est donc sensé se traquer tout en se protégeant. Il est de ce fait normal que l'enquête dans l'équipe de Light reste à un point mort pendant des lustres et que tout avance grâce à N (et M).

    J'ai toujours été impressionnée par ces jeux de réflexion. L'auteur doit avoir une tête énorme pour penser à toutes les possibilités, toutes les ouvertures à chaque instant. Penser pour les deux côtés, pour savoir toujours comment contrer l'autre tout en avançant dans l'histoire, sans arriver à un statut quo, à un point mort. Du point de vue de la Death Note déjà, et de son fonctionnement, c'est une idée plus qu'originale. Je n'en avais jamais vu avant cette histoire. Ce qui explique aussi que ce titre a fait un gros carton. Je peux le comprendre en voyant les choses sous cet angle. Death Note est en effet un bon titre.


    7 commentaires
  • [Drama] Coffee Prince

    Titre : Coffee Prince
    Autre : The 1st Shop of Coffee Prince

    Pays : Corée
    Genre :
    Comédie Romantique
    Statut : Terminé
    Episodes : 17

    Année : 2007
    Editeur : /

    Les journées de Ko Eun-Chan sont remplies par les multiples petits boulots qu'elle fait pour pouvoir faire vivre sa famille. Ses allures de garçon font qu'on se méprend souvent sur elle. Aucune surprise pour elle que Choi Han-Kyul la voit également ainsi. C'est justement pour cette raison qu'il va lui demander de l'aide ! Approchant de la trentaine, la grand-mère de Choi Han-Kyul désire voir son petit-fils se marier. Tandis qu'elle l'oblige à se rendre à des rendez-vous arrangés, il s'amuse à les faire capoter un par un en se faisant passer pour gay avec l'aide de Ko Eun-Chan, qui n'a pas eu d'autre choix que d'accepter tant elle a besoin d'argent. Pendant ce temps, la grand-mère de Choi Han-Kyul demande aussi à ce dernier de prendre un charge un café dans un état pitoyable et d'en tripler les bénéfices. Apprenant la nouvelle, Ko Eun-Chan va le supplier de l'embaucher. Se retrouvant ainsi tous les jours sur leur lieu de travail, des sentiments se développent chez chacun d'eux. Choi Han-Kyul sera-t-il capable d'assumer son "homosexualité"?

     

    - Un Petit Mot -

     

    [Drama] Coffee Prince

    Après un drama, un autre drama. Un besoin d'images qui bougent toutes seules qui se fait sentir. Laisser son cerveau un peu plus en Off, surtout la partie Imagination. Je remarque que celui-ci aussi ne traite pas du milieu lycéen (ou collégien). Ça doit être ma période. Et puis j'ai quitté le lycée il y a quelques années déjà, ce qui rend l'identification aux personnages principaux difficile. J'ai besoin d'un peu d'air, de suivre des personnages plus "adultes" de temps à autre. Ce deuxième drama continuait en ce sens.

    Eun-Chan est vraiment déterminée. Lorsqu'Han-Kyul tombe sur le planning de ses journées, je fus tout aussi impressionnée que ce dernier. J'ignore totalement la part de vérité, si c'est vraiment possible ou non. Si quelqu'un possédant des connaissances souhaite m'éclairer, je prends avec joie ! En attendant, je reste tout de même admirative d'Eun-Chan. Je ne pense pas que je serais capable d'en faire autant. En même temps, je ne pense pas qu'un jour j'accumulerais autant de petits boulots à la fois. Son activité contraste grandement avec sa mère et surtout sa soeur, puisque sa mère va peu à peu évoluer. Sa soeur s'entêtera à vouloir tout et tout cuit dans la bouche.

    [Drama] Coffee PrinceDu côté de la féminité, c'est tout le contraire ! Le manque cruel de féminité d'Eun-Chan est bien représenté. Je veux dire par là que l'actrice a bien été choisie. Avec ses cheveux courts, elle a vraiment des allures de garçon. Son visage aide aussi beaucoup. Elle est loin d'avoir les traits de Yoo-Soo par exemple. C'est un atout pour ce rôle ! (Bien que ce le soit probablement moins pour se trouver un copain. Quoique ! Elle a du succès maintenant probablement)

    Notre deuxième héros semble être le total opposé d'Eun-Chan. Il ne travaille pas et revendique son statut de chômeur. Un vrai glandeur ! Rien de surprenant que reprendre le café ne l'intéresse absolument pas. Eun-Chan le poussera à le faire, s'assurant ainsi un emploi. Une fois qu'Han-Kyul est lancé, il l'est pour de bon. Il ne perdra pas de temps pour remettre le café à neuf et le tenir.

    L'intérêt du drama arrive enfin : la relation qui se développe entre les deux personnages. Jusque-là, rien d'innovant. C'est même attendu. La particularité réside en Han-Kyul. Ne sachant pas la vérité, il trouvera plus qu'étrange ses sentiments grandissant pour Eun-Chan. Lui, ce tombeur de ces dames, qui semble avoir multiplié les conquêtes auparavant, gay ! Impossible. Quelque chose cloche en lui. Il ira même jusqu'à consulter un psy pour comprendre ce qui lui arrive ! Ne pouvant rien faire pour calmer ses sentiments, il ira jusqu'à se dire qu'il prend Eun-Chan comme un petit frère, ce qui expliquerait qu'ils soient si proches. Tous les prétextes sont bons à imaginer pour fuir la réalité. Être gay lui est inconcevable.

    De son côté, Eun-Chan maintient sa double vie, ce qui se complique avec le temps. Deux autres personnages entrent en scène : Choi Han-Sung, cousin de Han-Kyul, et Yoo-Soo. Entre les quatre, ça partira un peu dans tous les sens. Machin qui a des sentiments pour Bidule, tout comme Truc qui lui est apprécié par Chose tandis que Bidule... Vous voyez le genre? Par chance, le scénario ne joue pas trop avec les relations de ces quatre. Elles sont rapidement éclaircies, choisies. Pas stables mais définies. Après tout, c'est la relation "homosexuelle" d'Han-Kyul et l'acceptation de celle-ci, ainsi que de faire face à ses proches, qui fait tout l'intérêt de l'histoire :D

    [Drama] Coffee Prince


    3 commentaires
  • J'ai décidé de m'essayer à la traditionnelle PAL (ou Pile à Lire). Avec Rem nous avons donc constitué nos listes et je vous présente la mienne. Bien entendu, il y en a bien plus que ce que je pourrai réussir à lire, ce qui est en fait tout à fait normal 
    Lorsque les tomes ne sont pas indiqués, c'est que je possède la série entière

    La PAL est mise à jour tout au long de l'année pour les achats/lectures et en chaque début d'année je la refais à neuf.

     

    Note 2015 : La PAL a été allégée pour ne contenir que les livres physiques que je possède 

     

    ▒ Livres ▒
     
     
    Histoires uniques
    2001 : l'odyssée de l'espace
    Agnès Grey
    Ailes d'émeraude (les)
    Alice au pays des merveilles
    Arsène Lupin
    Autre comme moi (l')
    Baiser du Banni (Le)
    Chevaliers du Subjonctifs (les)
    Chocolat amer
    Chronique du soupir
    Codex, le manuscrit oublié
    Confessions d'une accro au shopping
    Croc-Blanc
    Dame du manoir de Wildfell Hall (La)
    Demi-pensionnaire (la)
    Dernier brûleur d'étoiles (Le)
    Dernière flèche (la)
    Docteur Jekyll et M. Hide
    Don Quichotte
    Draconis
    Dracula
    Elégance du hérisson (l')
    Elle & Lui
    Emma
    En route pour Compostelle
    Epopée du Perroquet (l')
    Et Ellie vécut heureuse
    Etranger (l')
    Ferme de cousine Judith (la)
    Hauts de Hurlevent (Les)
    Héritage de Tata Lucie (l')
    Instinct de l'équarrisseur (l')
    Lion (le)
    Liste de mes envies (la)
    Maison des Mages (la)
    Maladie de Sachs (la)
    Mansfield park
    Merveilles et légendes des dragons
    Merveilles et légendes des fées
    Merveilles et légendes du petit peuple
    Métamorphose
    Moins que zéro
    Montages hallucinées
    Nom de la rose (le)
    Owen Noone et Marauder
    Paradis sur Mesure
    Persuasion
    Pour quelques milliards et une roupies
    Pourquoi pas ?
    Premières aventures d'Arsène Lupin (Les)
    Raisins de la colère (les)
    Raison et sentiments
    Retour au pays
    Sacrée Famille
    Si je reste
    Sympathies for the devil
    Tout le monde n'a pas le destin de Kate Middleton !
    Tradeuse
    Trente-six chandelles
    Tribulations d'une caissière (les)
    Tu peux toujours courir
    Vertiges de l'amour (les)
    Vingt mille lieues sous les mers
    Watson (Les)
    SériesÀ la Croisée des Mondes
    Âge du feu (L')
    Assassin's Creed Renaissance
    Bleu Cauchemar T1
    Ca
    Chroniques de Vlad Tod T1
    Chroniques des Féal (Les)
    Cités des Anciens (les)
    Communauté du Sud T1
    Déclaration (la) T1
    Dernière Guerre (la)
    Disque Monde T1
    Don du loup (le) T1
    Elfes (les)
    Empire Brisé (l') T1, 2 & 3
    Etoiles de Noss Head (les) T1
    Grand légendaire de France (Le) T1
    Héritage des Darcer (l') T1, T2 & T3
    Jaz Parks T1 à 3
    Kitty Norville T1
    Kushiel T1 à 3
    Leïlan
    Lignée des Dragons T1 (la)
    Magyk T1
    Mercy Thompson T1 & 2
    Millénium T3
    Moira (La)
    Myrihandes T1
    Narnia
    New Victoria T1
    Numéro Quatre (T1)
    Ombres de Wielstadt T1
    Oscar Pill T1
    Portes du secret (Les) T2 & 3
    Quand les dieux buvaient T1
    Roi-Dragons (Les)
    Seigneur des Runes (le) T1
    Sept lames (Les)
    Slaine T1
    Souveraine des ombres T1
    Summerset Abbey T1 à 3
    Trilogie des elfes T1
    Troisième Humanité T1 à 3

    Pile À Lire

    En anglais
    1000 Years of Annoying the French
    Black Company (the) T5 & T6
    Dark Divine T2
    Dollmaker of Krakow (The)
    Harry Potter T1, T2, T3, T4, T5, T6, T7
    Into the Wild
    Jane Eyre
    Lazy ways to make a liwing
    Life of Pi
    Lord of the rings (The) + The Hobbit
    Mammoth T1
    Memoirs of a Geisha
    Midnight Sun
    On the Road
    Perks of being a wallflower (the)
    Scottish Folk Tales
    Silo T1 T2 T3
    Spooks T1 (the)
    Stravaganza T1
    Switched T1
    Touch of love (a)
    Turning thirty
    Under the duvet
    Wild Romance
    Winter Warriors

     

     

    ▒ BDs ▒

     

    Franco-belges
    Ehkö T1
    Luuna T1 à 5 + bonus
    Maliki T1 & 2
    Monde des dragons (le) T1 & 2
    Mondes de Thorgal (les) T1
    Petit livre oublié sur un banc (un) T2
    Sillage T1
    Comics
    Harley Quinn T1

     

     

    ▒ Mangas ▒

     
    Pile À Lire 2015
    Shonen
    Arslan T1 à 6
    Attaque des titans (L') T1 à 6
    Barakamon T1 & 2
    Brave Story T1 à 3
    Don Dracula
    Dr Slump (18)
    Dreamland T1 à 12
    Kingdom Hearts (Intégrale) T1-5
    Nausicaa (7)
    Nora T1 & 2
    Nura T1 & 2
    Qwan T1 à 4
    Radiant T1 à 3
    Save Me Pythie T1
    Soul Eater T1 à 9
    Seinen
    7 Princes T1 et 2
    Akira T1 & 2
    Alderamin on the sky T1 à 3
    Black Lagoon T1
    Bride Stories T1 à 5
    Coeurs à Coeurs T1
    Gon (7)
    Kasane T1-4
    Say Hello To Black Jack T1 à 5 & 7 & 10
    Terra Formars T1
    Vacances de Jésus & Bouddha T2 à 8
    Vinland Saga T1
    Manhwa
    La Bicyclette Rouge
    Shojo
    Akari T1 & 2
    Akuma to Love Song T1
    Aphrodisiac T1 à 3
    Arcane de l'Aube T1 à 13
    BODY T1 & 2
    Captive Hearts T2
    Chemin des fleurs T2
    Chihayafuru T1 & 2
    Cosplay Animal T1 à 6
    Honey Hunt
    How Do You Love Me T1
    Isabella Bird T1 et 2
    Kokoro Button T1 à 2 & 4
    Mei's Butler
    Namida Usagi T1 à 3
    No Longer Heroine
    Nude Fruits T1
    Orange T1-6
    Prince, la Sorcière et les Princesses (le) T2 à 3 & 6
    Room Paradise T1 & 2
    Shirayuki T1 à 4
    Shojo Relook T1
    Tora & Ookami T1
    Wings of Freedom
    Wolf Girl & Black Prince T1
    Yona, Princesse de l'Aube T1

    5 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires