•  
    Forêt de Miyori (La)

    Titre : La Forêt de Miyori
    Autre : Miyori no Mori ; Miyori's Forest
    Auteur : Oda Hideji

    Type : Seinen
    Genre : Fantasy
    Statut : Terminé
    Volumes : 3

    Année : 2008
    Editeur : Milan (Kanko)
    Prix : 12,20€

    Adaptaté en anime sous le titre de La forêt de Miyori

    Sa mère partie et son père travaillant, Miyori se retrouve soudainement chez sa grand-mère, en pleine campagne. D'abord très réticente de se retrouver dans un tel endroit, elle va rencontrer la forêt ainsi que ses habitants. Sa grand-mère lui apprend qu'elle en est la gardienne.

     

    - Un Petit Mot -

    Quand j'ai vu les trois tomes de cette série sur les étagères de la médiathèque, je n’étais pas emballée. Mais comme elle était entière, je l'ai prise. Il ne faut pas grand-chose pour que je me mette à lire une série vous voyez.

    Forêt de Miyori (La)Faisons un peu le tour de ce qui ne donnait pas envie : En premier lieu, les dessins. Autant il y en a qu'on adore, d'autres qui ne nous font ni chaud, ni froid, et ceux qu'on n'aime pas. Pour ceux de La forêt de Miyori, je ne les ai pas aimés. Ce qui ne m'a pas empêché de lire l'histoire jusqu'au bout, en me forçant un peu. Le style ressemble assez peu à mes mangas habituels en fait. Les visages n'ont pas le menton un peu pointu et les cheveux ! Les cheveux pardi ! Alors qu'habituellement, les dessinateurs se contentent pour ainsi dire du contour, ici, Miyori a les cheveux lisses, noirs, ce qui est représenté par une multitude de trait verticaux partant de son crâne. Je trouve ça moche. Son visage non plus ne me passionnait pas. Je lui trouve un peu des allures de « réel ». Comme si le dessinateur représentait des personnes plutôt que des personnages. Un style auquel je n'adhère pas.

    À côté, il y a aussi les fameux « esprits », ceux de la forêt, que Miyori peut voir. Je les ai trouvés étranges, comme s'il s'agissait simplement d'un amas de formes. Souvent, ils ne ressemblent à rien. Autant j'aime les créatures qu'on peut inventer habituellement, que ce soit un Pikachu, un Mokona ou un Totoro ; autant, celles-ci, elles n'inspirent presque rien. Un peu de compassion pour le Grand Nego (du Cerisier) ou son acolyte métamorphe Bokuriko. Il n'empêche que leur apparence laisse franchement à désirer.

    Voir les esprits de la forêt n'est pas donné à tout le monde. Miyori est en quelque sorte une « élue ». Elle est héritière de la forêt, la gardienne de celle-ci vis à vis des hommes. Pouvoir que l'on croit au début unique, jusqu'à se rendre compte, au fil de la lecture, qu'elle n'est pas la seule à pouvoir au moins « sentir » leur présence. Et il ne s'agit pas que d'une seule personne qui serait son « âme sœur » ou quelque chose du genre. Non. Ils sont plusieurs, comme ça, à rencontrer Miyori et à pouvoir sentir ou voir les esprits de la forêt. Sans aller jusqu'à dire que ça devient « banal », le pouvoir à totalement perdu son caractère d'unique.

    À cela s'ajoute encore la quatrième de couverture du premier tome. J'ai lu une horreur. Ils ont osé comparer cette histoire au Voyage de Chihiro ! Non mais ça va pas la tête? Qu'est-ce qui leur a pris? C'est limite un sacrilège!

    Passer ce petit moment de colère (d'irritation plutôt), on se repenche sur l'histoire même de ce manga. On constate un énorme « Campagne VS Ville ». De la même façon, un message semble être passé là-dessus, à propos des villes polluées, de la campagne qui est saine et qu'il faut préserver (ils vont combattre un projet de construction). Un petit message écolo pour faire passer le tout.

    Ce n'est pas pour autant que la pilule est passée. Quand ça ne plait pas, ça ne plait pas.


    6 commentaires
  • Ca faisait longtemps, n'est-ce pas? J'ai encore eu la chance de recevoir un colis de liame ce mois-ci. Et il est é-nor-me ! En plus de ne contenir que des choses fabuleuses. Je sais, vous m'enviez. Moi aussi je m'envie. Découvrons le contenu de ce paquet XXL :

    Le monstrueux colis de liame

    • Black Bird T1 à 16
    • In Love with You T1 à 3
    • Akari T1 & 2
    • Le Chemin des Fleurs T1
    • Je t'aime Suzuki!! T1
    • Runway of Lovers T1
    • No longer Heroine T1

    • Kitty Norville T1
    • New Victoria

    • Sac Kingdom Hearts Chain of Memories de Pika
    • Badge Black Bird de Pika
    • Marque page Les vacances de Jésus et Bouddha de Kurokawa
    • Marque page Saint Seiya de Kurokawa

     

     

    C'est comme un Noël estival ! 


    2 commentaires
  • Bloody Cross T1
    Titre : Bloody Cross
    Auteur : Komeyama Shiwo

    Tome : 1
    Type :
    Shonen
    Genre : Action, Fantastique

    Editeur : Ki-Oon
    Sortie : 10 mai 2012
    Prix : 7,75€
    Résumé de l'éditeur

    Mi-ange, mi-vampire, la belle Tsukimiya est une morte en sursis, comme tous les sang-mêlé de son espèce. Elle le sait : la malédiction tatouée sur sa poitrine aura raison d’elle un jour ou l’autre. Pour survivre, il lui faut se procurer le Grimoire des prophéties, un ouvrage au pouvoir immense, seul remède à la douleur qui la ronge.

    Le hic, c’est que Hinata, son seul allié dans cette quête, est aussi son pire ennemi : sans lui, impossible de réussir. Mais voilà… il souffre du même mal que la jeune femme. Or, nul ne sait si le grimoire peut sauver deux vies à la fois, et ni Tsukimiya ni Hinata ne sont prêts à partager ce fabuleux pouvoir…

     

    Bloody Cross T1
    Comme si on ne savait pas où elle voulait en venir...

    À la lecture de la quatrième de couverture, je suis tombée sur le terme "mi-ange, mi-vampire". Sur le moment, je me suis dit "Ouah ! Ça, ça a de l'allure !". Ça changeait terriblement des "mi-ange, mi-démon" que j'avais eu l'habitude de croiser un peu partout (surtout sur les forums rpg en fait, bref). Maintenant, avec le recul, je me dis "bof". Finalement, la vague actuelle, sur laquelle on surfe encore, c'est celle des vampires. Vu de ce point de vue là, ça fait un peu plus "flop". Mais pourquoi pas, gardons un minimum de "bon".

    Car une fois que j'ai passé les premières pages, on rencontre Tsukimiya. À chaque fois, quand un nouveau personnage principal fait son apparition (au début du manga seulement), un magnifique petit encadré noir est présent à côté, ou en dessous, c'est selon, dans lequel est inscrit le nom du personnage et parfois d'autres informations (comme là, il était indiqué qu'il s'agissait d'un "ange"). Sauf que ce rectangle était passablement illisible. Et rebelote lorsque ce fut le tour d'Hinata. Je suis peut être tombée sur un mauvais volume. Il était peut-être trop abimé (même s'il avait quand même bonne allure pour un ouvrage provenant d'une bibliothèque). Dans tous les cas, je devais me concentrer sur ce petit encadré pour pouvoir lire ce qu'il contenait. Au début, ça m'ennuyait, tout simplement. Tellement que je l'avais juste zappé. C'est lorsqu'il est réapparu pour Hinata que j'ai fait un effort et que je suis repartie lire celui de Tsukimiya (Juste pour l'information qu'il y avait sous son nom, car lui, même sans l'encadré on le connait).

    Tout démarrait de façon mitigé. Et rien n'est allé en s'arrangeant.

    Bloody Cross T1
    L'auteur le reconnaît et en joue?
    Ca ne prend pas.

    Tsukimiya a, avec Hinata, des comportements qui m'enquiquinaient presque. Je vous explique vite fait le topo : En gros, ces deux personnages ont une malédiction et pour la lever ils doivent trouver un vieux livre magique. Ils s'allient temporairement mais chacun veut le livre pour sa propre pomme. Tsukimiya étant une fille, son attaque de base pour prendre quelque chose des mains d'Hinata, c'est la "séduction". C'est censé être drôle, ou tout du moins amusant. C'est un véritable flop. On le sent venir tellement des vignettes en avance que ça en devient ridicule. C'est presque si je n’espérais pas finalement me tromper. Mais non. Et le pire ! (Car on peut faire pire) C'est que ce type d'action va se répéter à plusieurs reprises ! Non, vraiment, ça devenait trop chiant. Je ne trouvais même plus de plaisir à lire ces petits passages qui sont pourtant là pour amuser le lecteur. L'auteur s'y est mal pris. C'est trop "gros".

    De ce constat découle un autre fait : ces personnages sont très tactiles. Alors oui, ils se tapent souvent, mais pas que. Aucun des deux ne perd une occasion de toucher l'autre. Surtout Hinata qui ne cesse d'ouvrir le décolleté de Tsukimiya pour qu'on puisse admirer sa marque "maudite". On le voit une fois, deux fois... C'est bon, on a bien compris qu'elle était là, elle peut rester sous son chemisier jusqu'à ce que ce soit réellement nécessaire de la montrer. J'ai vraiment trouvé ces choses lourdes.

    Ils sont alliés, en même temps ennemis (bien que j'en avais plus du tout l'impression à la fin) et ne cesse de se sauter dessus pour leur propre profit (disent-ils). Vous voyez où je veux en venir?

    J'ai été donc très déçue par ce volume. Souvent je lis le suivant, au moins par curiosité, mais pas là. À moins qu'on me le mette entre les mains. Je n'irai pas le chercher de moi-même. J'en ai eu bien assez. Trop des lourdeurs, de répétitions (vous verrez quand elle vous parle de son sang et du pouvoir qui y est lié, vous êtes sur de savoir comment ça fonctionne tant elle vous rabat les oreilles avec à chaque combat), et j'ai l'impression que la relation entre les héros est toute faite, tant on trouve de traces parsemées dans ce premier volume.

    On y peut rien, il y a parfois des titres qui ne passent pas. Bloody cross en fait partie.


    6 commentaires
  • Les "Projets" par Ryuusei de Nuits Sans Sommeil

    Cela fait déjà deux articles que je mets sur mon blog avec la petite mention "Ce titre a été vu/lu dans le cadre du Projet n°X de Nuits Sans Sommeil". Mais ces projets, au juste, qu'est-ce c'est? J'ai alors décidé de rendre justice à cette petite phrase et aussi à Ryuusei, qui les organise. Et comme elle explique déjà bien les choses, je vais reprendre ces mots :

     

    Qu'est-ce que ce "projet" ?
    C'est une idée très simple, le but est de se concerter afin de choisir un titre (manga, animé, etc) et que tous les blogueurs qui le souhaitent écrivent un article sur ce titre sur leur blog.

    Une fois fait, on s'échange les liens entre blogueurs et on met un lien pour chacun des autres articles sur son article afin d'agrandir la communauté. L'avantage, c'est que ça permet d'avoir plusieurs avis pour les lecteurs mais aussi un échange de lien pour chacun. Et puis, c'est aussi plusieurs façon de présenter un même titre qui ne plaira pas forcement à tout le monde ~


    Qui peut participer ?
    Tu as un blog ? Dans ce cas, même sans être inscrit sur le forum, tu peux poster et participer toi aussi à l'écriture d'une chronique de tel ou tel titre.


    A quel fréquence ?
    Comme on est tous toujours très occupés, je pensais qu'un titre par mois serait un bon compromis (entre le temps de décision du titre par sondage, savoir qui participe et la rédaction des articles ça devrait se tenir mais ça peut toujours être changé selon comment ça se passe *bref, c'est à voir*).


    Des exigences ?
    Une seule, si vous vous engagez ne disparaissez pas sans un mot. Prévenez si vous ne souhaitez plus participer.
    Pas d'exigence sur la longueur, la présentation des fiches et encore moins sur l'orthographe (on sait tous que c'est bien compliqué pour pas grand chose toute façon).
    Donc faite simplement comme d'habitude ~


    Un engagement ?
    Je le précise tout de suite, participer à la rédaction d'un article sur un thème n'engage pas à participer à tout les autres qui suivront. Tu ne participes que si tu en as envies, quand tu en as envie ou que tu peux !
    Alors n'hésite pas à rejoins le projet, ça ne te coute rien et ça te permettra toujours de rencontrer d'autres personne (afin de casser cette idée du blogueur solitaire derrière son écran).

     

    Si tu es intéressé(s), fais le savoir à la suite ou directement sur le forum 


    3 commentaires
  • Je ne croyais plus ça possible, et pourtant, depuis hier soir, il semblerait que je sois capable de lire. Non pas que je ne sache plus comment m'y prendre, ni que j'ignore ce que signifient les mots que je lis comme s'il s'agissait soudainement d'une langue étrangère. J'avais l'impression d'avoir perdu quelque chose, une capacité liée à la lecture.

    J'ai retrouvé le goût de lireDepuis une bonne semaine, j'avais envie d'un livre. Un vrai livre, de ceux qui ne contiennent pas d'images. Pourtant, depuis le début de l'année, les rares livres que j'ai pu lire sont difficilement passés. C'était la catastrophe. Littéralement. Alors qu'auparavant, je lisais toute la nuit, le sommeil venant en second. J'arrivais à plonger entièrement dans un livre en peu de temps et je me coupais du monde pendant ma lecture. Cette année, je n'y arrivais plus. Le sommeil me tombait systématiquement dessus entre 22h et minuit, je lisais sans vraiment lire, une oreille dans la réalité à chaque instant et dérangée toutes les heures. Même mon imagination n'était plus ce qu'elle était. Je peinais à mettre le film en route, à faire en sorte que les mots que je lisais se transformaient en une pellicule dont les images se projetaient sous mes yeux.

    C'est alors que le miracle fut.

    Hier soir, ce fut la révélation ! Je n'étais pas cassée, ou bonne à la casse. Je n'avais pas trop vieillie et mon imagination n'était pas en bouilli à cause d'une surconsommation de manga. Non ! Mon cerveau est encore potable. La lecture arrive encore à me faire veiller malgré le sommeil parce que l'intrigue est trop prenante, parce que je suis à fond dans l'histoire. Les heures s'écoulent au rythme des pages. Le soleil décline sans que je ne m'en aperçoive. Plus rien n'a alors d'importance, juste l'histoire.

    Je n'avais pas perdu à jamais cette capacité.

    Je suis donc simplement heureuse aujourd'hui, alors que j'ai terminé Comment sauver un vampire amoureux, qui m'a permis de réaliser ce changement. Changement qui n'a, je pense, strictement rien à avoir avec le bouquin que je lisais, puisqu'il n'a rien de particulièrement "fabuleux" bien que j'ai aimé le lire. Maintenant, mon seul dilemme est de savoir quel sera le prochain livre de mes étagères qui passera entre mes mains :)


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires