• Un mois sans dépenses, c'est possible !Le miracle est fait ! Tout est possible ! Une météorite peut passer devant votre fenêtre, vous pouvez gagner au loto... Pour la première fois depuis bien longtemps, je n'ai pas dépensé un seul sou durant un mois pour acheter des livres. Une prouesse de taille !

    Novembre était donc un mois béni. Un mois où, même si des livres me passaient sous les yeux, ma volonté du "zéro achat" était toujours plus grande. Une volonté de fer que j'espère conserver pour les mois à venir !

    Ca n'a pas empêché ma bibliothèque et ma PAL d'accueillr un nouveau dans leurs rangs : Les étoiles de Noss Head T1 de Sophie Jomain. Un cadeau du genre bit-lit. D'ailleurs, lorsque je l'ai choisi, je n'avais absolument pas fait attention au fait qu'il s'agissait du premier volume d'une série. Moi qui essaie d'éviter d'en commencer de nouvelles, c'est rapé. Mais qu'importe puisque j'ai réussi à ne rien acheter ! Tout peut être pardonné !


    votre commentaire
  • Nakanmon!

    De : Haru Tsukishima
    Editeur : /
    4 volumes (terminé)

    Type : Shojo
    Genre : Vie scolaire

    "I also hate myself for being such a crybaby." 

    Hirahara Tsukasa est une pleurnicheuse. Alors qu'elle vient d'emménager à Tokyo, elle est en retard à son premier jour d'école parce qu'elle a loupé le train, tout comme quatre autres de ses camarades. Les cinq retardataires se retrouvent dans la même classe et une amitié s'installe entre eux.

    Pleurnicheuse n'est pas un mince mot pour décrire Tsukasa. Au début, ça allait. Quand on vient de se faire jeter, normal qu'on pleure. Quand on lui dit des mots blessant, elle pleure également. Il y a donc des raisons à ses larmes. Des raisons que je trouve valables. Et d'autres moins. J'ai parfois eu l'impression qu'il suffisait de lui dire "il y a un nuage gris dans le ciel" pour qu'elle se mette à pleurer.

    Nakanmon !

    D'un autre côté, elle a perdu sa soeur et y pense fréquemment. Sa soeur est la principale source de ses larmes et là-dessus, je suis très mal placée pour comprendre une telle chose.  J'ai quand même l'impression que c'est un peu exagéré.

    On suit donc une jeune adolescente qui se retrouve dans une nouvelle ville (une grande ville !) et qui souhaite changer. Un changement qui pourrait se faire grâce à ses nouveaux amis qui sont tous assez différents. J'apprécie beaucoup Chisai et Misa qui sont "à part". Des personnages studieux, qui ne parlent pas beaucoup, sont brefs quand ils ouvrent la bouche et très peu d'émotions passent sur leurs visages. Ils ont malgré tout une certaine prestance qui fait qu'on les remarque, qu'on les respecte. Les autres personnages se dirigent vers eux pour avoir des conseils généralement. Comme si leur parole avait une valeur au-dessus de celle des autres.

    Les autres personnages ne sont pas en reste. Ils sont juste plus vivants, pas dans la même catégorie. Pour Himeno, tout se lit sur son visage depuis le début. C'est un livre ouvert pour le lecteur. Nozomi est plus particulier. On suit un peu Tsukasa là-dessus. J'ai eu tendance à l'apprécier bien que méfiante, puis l'inverse et ensuite à avoir de la pitié, bien que difficilement. Je trouve ça un peu trop facile de balancer son passé pour le faire soudainement passer pour un gars pas si méchant que ça.

    Et puis le triangle amoureux ! J'y ai peu cru également. Surement à cause du deuxième garçon. J'avais du mal à subitement croire qu'il avait craqué pour Tsukasa.

    Une petite note sur les dessins aussi. Je ne les trouve pas très travaillés, pas très bien finis. Lorsque Himeno rougit ou que Tsukasa a les yeux qui se remplissent de larmes (ou qu'elle pleure), c'est assez flagrant. Une petite chose qui n'empêche en rien la lecture et d'apprécier l'histoire.

    En fin de compte, Nakanmon n'est pas un manga pour moi. Je n'ai pas accroché à l'héroïne ni aux personnages masculins. Je n'ai éprouvé aucune compassion pour eux ni quoique ce soit. L'histoire me sort même de la tête sitôt que je m'arrête de lire. Un titre à côté duquel j'aurais pu passer sans problème.

    Ce manga a été lu dans le cadre du Projet n°4 de Nuits Sans Sommeil
    Découvre également ce qu'en a pensé :

    Merliana

     

     


    7 commentaires