• Lu en LC avec Carolus

    Angel Sanctuary

    Angel Sanctuary T1 à 5

    De : Yuki Kaori
    Editeur : Tonkam
    20 volumes (terminé)

    Type : Shojo
    Genre : Fantastique

    Angel Sanctuary a une place particulière dans mon coeur. C'est en quelque sorte le titre avec lequel j'ai découvert les animes et les mangas. Un des tous premiers que j'ai rencontré. Ça remonte à tellement loin ! Mais impossible d'oublier.

    Sauf qu'à l'époque, je ne m'intéressais pas à la version papier. Je la laissais aux autres. Donc tout ce que je savais d'Angel Sanctuary, c'est ce qu'en disait les 3 OAV que j'avais regardé (En VF, à l'époque des VHS !). Depuis, j'ai toujours gardé cette frustration du dernier épisode. Je n'ai jamais pu m'en défaire. L'anime (les OAV), c'est une mise en bouche du manga, une sorte d'introduction.

    Angel Sanctuary T1 à 5Grâce à Carolus, je prends enfin le temps, après toutes ces années, de lire cette série. Même si, pour le coup, je me suis arrêtée au cinquième volume comme convenu pour notre lecture commune.

    Mine de rien, je n'ai pas trouvé le trait vieillot. C'est assez loin de ce qu'on connait aujourd'hui, oui. Et pourtant, je n'ai pas le sentiment que ce soit démodé ou qu'une personne pourrait de nos jours être rebutée par les dessins. Je les trouverai presque intemporel si je pouvais me permettre un tel mot.

    L'histoire n'est pas nouvelle pour moi.

    Setsuna et Sara sont frère et soeur, pourtant, ils s’aiment sincèrement. Mais le monde entier semble s’opposer à leur romance.
    Alors qu'il doit faire face au problème de ses sentiments, Setsuna apprendra de la part de démons qu'il est la réincarnation d'un ange banni par le Créateur.
    Pendant ce temps, la guerre continue de faire rage là-haut...

    Setsuna est un héros déchiré intérieurement. Il aime sa soeur malgré les conventions et n'arrive pas à se défaire de ses sentiments quoiqu'il fasse. Il n'y a rien à faire, la seule fille qui est dans son coeur est Sara, ce qu'elle lui rendra. Tous deux sont unis dans ce problème qui semble ne pas avoir de solution dans le monde dans lequel ils vivent.

    Setsuna est tellement perdu intérieurement qu'il cherche tout le temps la bagarre. Il aime cogner et se faire cogner semble-t-il. Il ne cherche pas à gagner ou perdre, c'est vraiment juste pour pouvoir échanger des coups.

    Rejeté par sa mère, il ne peut compter sur un ami très proche et très particulier. Toujours dans l'ombre à le surveiller, il révèlera sa véritable identité seulement quelques tomes plus tard.

    Angel Sanctuary T1 à 5Pour moi, l'intérêt de la série n'est pas dans l'histoire d'amour de Sara et Setsuna. Elle était nécessaire pour lancer l'histoire, faire apparaître les démons, les anges et tous les autres.

    Contrairement à ce qu'on voit dans les mondes manichéens, les démons ne sont pas forcément méchants et les anges pas forcément gentils. Ça va dépendre lesquels. Certains aideront la réincarnation d'Alexiel, d'autres essaieront de la tuer...

    Alexiel semble être la clé de toute l'histoire. Une histoire qui semble se baser sur des morceaux de la Bible (Dès qu'une histoire parle d'anges déchus, y a souvent la Bible pas loin quelque part en source d'inspiration). Et, elle a dû mal à se réveiller, enfermée dans le corps de Setsuna.

    En cinq tomes, j'ai pu me rendre compte de la complexité de l'histoire qui a été mise en place. On se retrouve aussi bien dans le présent que le passé, sur terre que dans le royaume des démons ou des anges ; on en apprend plus sur le conflit qui continue d'avoir lieu dans leurs mondes, on réalise les relations qui existent entre les différentes personnages, que ce soit une haine profonde, un amour sans bornes, une indifférence, de la jalousie...

    Rien n'est aussi simple que ce qu'il y paraît. Je m'en suis totalement rendue compte quand Setsuna nous refait le mythe de Morphée en se rendant dans les enfers et rencontre le maître des lieux.

    Les personnages sont très élaborés et même s'ils sont relativement nombreux, on ne se mélange pas les pinceaux. Tout reste très clair et très bien expliqué. Les personnages ont le temps d'être un minimum introduit et ne sont pas jeté au lecteur les uns à la suite des autres.

    Angel Sanctuary doit tout de même se lire avec un minimum d'attention et d'observation. C'est une lecture passionnante qui mérite qu'on prenne le temps d'avancer dans l'histoire.


    2 commentaires
  • Le grand jour est là ! Impatients? Hier je vous avais laissé avec une belle image sur FaceBook pour patienter :

    Le grand déballage

    Réussir à réunir tous ces colis ne fut pas aussi facile que ça en a l'air. Passer commande en trois cliques, c'est à ma portée. Mais mes colis n'arrivent pas tous tranquillement à la maison (encore faut-il qu'on réponde lorsqu'on les livre). Non ! Et je dois avouer que j'ai dû courir après ceux-ci. Entre celui d'Amazon qui arriva quand la sonnette ne fonctionnait pas et qui n'est arrivé en point relais que trois bons jours plus tard et l'autre de Gibert pour lequel je n'ai pas été prévenue de l'expédition car il semblerait qu'un des livres ait été un peu long à trouver... J'ai été farcie ! Pourtant, je recommencerai volontiers, car c'est une vraie joie de cumuler tout ça :D

    Je pourrais appeler Février le "mois plaisir". Comme l'an dernier, j'ai passé commande pour me faire plaisir. Bien que cette fois ce fut dans des enseignes différentes. Je vais vous en parler par ordre d'arrivée entre mes petites mains avides de livres !

    Le premier, je m'en souviendrai encore pendant un moment. C'est le colis Amazon, celui que j'ai loupé quand les livreurs sont passés (merci sonnette qui ne marchait pas). Je pensais avoir la chance de le trouver en point relais le lendemain. Grosse erreur. Le lendemain, il était juste mentionné que mon colis serait déposé dans un point relais le JOUR SUIVANT ! Vous vous rendez compte? Deux jours pour le déposer en point relais ! Les journées furent longues... Et pour ne rien arranger, ce n'est pas dans la matinée que je fus livrée ou que le point relais à reçu mon colis. Non. Trop facile, trop prévisible ça. C'est tellement mieux de le faire en pleine après midi, autour de 16-17h ! Quoi de plus fun après tout? Vous l'aurez deviné, c'est un fournisseur privé qui m'a livré. Au début, je suivais ma commande sur Amazon et à transporteur y avait écrit "colis privé". Dans ma tête c'était genre "mais je sais qu'il es privé le colis, il est à moi" XD Oui, il m'a fallu un sacré temps avant d'avoir la bonne idée de taper "colis privé" sur internet pour me rendre compte que c'était bien un transporteur qui avait ce nom... Quelle idée aussi de prendre un tel nom !

    Le grand déballageTous ces déboires pour quoi? Fangirl ! Ou l'histoire d'une fangirl confrontée à la réalité.

    Depuis le début du mois, si ce n'est depuis fin janvier, Milady parle de ce titre sur sa page FB car ils allaient prochainement sortir ce titre. La sortie était prévue au 23 Février. Bien. Ce mois-ci. Pas de problème. Sauf qu'après une fois, deux fois, trois fois.... Oh et puis zut ! Je ne pouvais juste pas attendre et je me le suis procurée en anglais ! Bah oui, après tout, pourquoi attendre la sortie française quand on peut le lire en anglais? Ni une, ni deux, le livre était trouvé et est maintenant entre mes mains :)

    Et oui, parce qu'en plus, il n'y avait que ce livre dans ce paquet. Ha ha ha ha !

    Le second a avoir atterri entre mes mains est le colis de liame :D Un très grand merci à elle d'avoir pensé à moi ^-^ Ca me fait toujours très plaisir ! À l'intérieur, j'ai découvert le premier tome de Sixteen Life. Je ne connais pas le titre, mais l'auteure ne m'est pas inconnue. J'aime beaucoup ses dessins et ses histoires de manière générale. Y a pas de raison qu'il n'en soit pas de même pour celui-là !

    En complément, j'ai eu droit à Black Bird ! Mais Black Bird ! Le 18 ! Le dernier volume ! Celui qui complète toute la série ! Je n'ai plus qu'à vite finir mon défi pour me dévorer toute la série d'une traite (ou deux, ou trois).

    La dernière surprise du colis n'est autre que Kushiel T1 : La Marque. Grosse découverte ici. "Grosse", ce n'est pas faute de le dire ! Aussi large et haut qu'un manga mais considérablement plus volumineux.... 1 000 pages pour ce premier tome ! Mille ! Pour 96 chapitres. Je n'imagine même pas la suite... Mais ça ne me décourage pas le moins du monde ! Le résumé me plait bien, on va suivre les aventures d'une femme, courtisane et espionne, le tout dans un monde médiéval.

    Le grand déballage
    Kushiel a côté du tome de Black Bird, qui ne fait visiblement pas le poids

    Quoi d'autre ? Quoi d'autre ?

    France loisirs ! Bon, oui, c'est pas une grande surprise pour celui-là. Je viens vous voir assez régulièrement en vous citant cette librairie. Mais par contre, ce qu'il y a dans le colis, ça change à chaque fois ! (Je ne suis pas encore assez fêlée pour commander le même livre en plusieurs exemplaires x) ).

    Alors qu'un seul achat est nécessaire et que je me dis à chaque fois que je n'en prendrai qu'un, j'en ai pris deux. Honte. Mais je le vis relativement bien. Pour ce coup-ci, j'ai opté pour du Robin Hobb, du classique dans le genre fantasy quoi. J'ai toujours un livre de fantasy sous le coude, je reviens systématiquement à ce genre. J'ai ainsi acquis le premier tome de Les Cités des Anciens. Oui, encore une série. Soyons foufou. Une série qui parlera de dragons, d'où le titre Dragons et Serpents, et encore de dragons. Les dragons, c'est le bien.

    Dans un tout autre style, il y a Et Ellie vécut heureuse. La fantasy est loin derrière. Ellie a 22 ans, cette jeune fille qui ne croit plus au prince charmant s'installe à Londres pour faire carrière dans l'édition. Mais rien ne se passera comme prévu, d'où l'intérêt du livre. Le résumé m'avait beaucoup plu. Pour ce qu'on sait du résumé, je me retrouve pas mal en Ellie alors j'ai hâte de voir comment elle va s'en sortir .

    Le grand déballage
    [Photo prise à la va-vite quand j'ai réalisé que je manquais cruellement d'illustrations]

    Attaquons le dernier morceau de carton cachant des livres !

    Celui là, je n'avais plus beaucoup d'espoirs. Je l'ai attendu, je n'ai pas eu de nouvelles pendant un peu plus d'une semaine, aucun avis d'expédition, rien. En allant vérifier sur le site, je m'étais rendue qu'il en manquait un pour que la commande soit envoyée. Tous les titres n'avaient pas été réunis. J'en étais même venue à me demander s'ils allaient le trouver !

    Fort heureusement, ce fut le cas et j'ai pu aller le récupérer en même temps que celui de France Loisirs, m'évitant deux aller-retours en ville.

    Encore une fois, il sera question de livres. Je remarque que souvent, mes commandes concernent des livres et non des mangas. Je remédierai à cela les mois suivants.

    Pour cette fois, je me suis intéressée à des titres qui me tentaient beaucoup. D'abord Don Quichotte. Ce n'est pas l'école ou l'université qui me demande de le lire. Je n'y suis plus. C'est réellement par pure curiosité pour l'histoire (c'est là que certains se disent que j'ai une case en moins dans mon cerveau). Je suis de plus en plus curieuse des classiques. J'ai même failli prendre Pantagruel ou Gargantua de Rabelais à côté ! Et puis je me suis rétractée. Déjà Don Quichotte. Pas trop de livres d'un coup non plus.

    Le grand déballageÀ côté, j'ai choisi A Year in the Merde. Je me l'étais déjà procuré lors d'une sortie en librairie auparavant. J'avoue. Mais il était en français. J'avais commencé à le lire et n'ai pas réussi à dépasser la première pages (ou les deux premières). Je ne pouvais pas. Je me disais sans cesse que ça devait rendre beaucoup mieux en anglais. C'est un livre drôle, de type comique. Et de l'humour anglais en plus. Je me disais que je l'apprécierai beaucoup plus dans sa langue d'origine. Me voilà maintenant en possession de la version qui me convient !

    J'ai également craqué pour Je suis une légende. La faute au forum Lecture-Imaginaire ça. Il y avait une fiche sur le livre là bas, et le résumé m'a tout de suite intriguée. On parlait de "vampires" alors que le film, lui, fait part de "zombies" (oui, j'ai vu le film il y a quelques années). Très intriguée et comme on en disait du bien, je l'ai ajouté à mon panier. Aussi simple que ça !

    J'en ai aussi profité pour agrandir ma collection d'H.P. Lovecraft. Le comble de la chose est que c'est mon troisième livre de l'auteur alors que je n'en ai lu aucun encore. Que voulez vous, il y a des auteurs comme ça, on sait que ça collera avec eux et qu'on aimera ce qu'ils font. C'est le feeling, le 6e sens ou que sais-je encore. Je le sais. Alors cette fois, c'est L'affaire Charles Dexter Ward qui rejoint les autres.

    Le dernier de ce colis est un triste inconnu. Je l'ai pris pour son prix, moins de 2€. C'est de la fantasy, donc je ne prends pas trop de risques. Encore une série, mais le volume ne contient qu'environ 200 pages écrites en gros. Ca se lit facilement et vite donc. Et encore des dragons ! Décidément ! Avec cette fois l'histoire de quelqu'un transporté soudainement à l'époque médiéval. De quoi s'amuser un peu en lisant le premier tome de La Lignée des Dragons : À la Recherche du Dragon d'Or.

    Et ce n'est toujours pas fini ! (comme dans la pub SFR)

    Comme j'étais à Gibert Joseph pour ce dernier colis, je me suis dit que j'en profiterai pour regarder si je ne trouvais pas la suite de quelques séries manga. Et il y avait ! Dans tous les cas, je pense que j'aurais trouvé quelque chose de toute façon. J'ai donc craqué pour la suite du Prince, la Sorcière et les Princesses, le tome 2 et le 3 ! Je n'aurais pas tardé du tout pour me les procurer. À côté, une autre série qui n'aura pas traîné : j'ai trouvé le troisième volume d'Obaka-chan. Je n'ai pas le deux, ils ne l'avaient pas. Mais le trois était à un prix dérisoire, alors je l'ai pris d'avance. Le deuxième sera pour une prochaine fois. Et le meilleur pour la fin, j'ai nommé : Les Vacances de Jésus et Bouddha ! J'avais lu le premier tome en bibliothèque et avait beaucoup ri. J'ai tellement adoré que j'ai décidé de m'acheter la série. Maintenant j'ai le tome 1 en ma possession que je vais pouvoir m'amuser à relire. Et la suite sera à venir !

    À un moment ou à un autre, il faut quand même que ce grand déballage s'arrête ! C'est que ça en fait des livres et des lignes à lire. Aller, je m'en vais les ranger sur les étagères :D


    2 commentaires
  • Merci à liame pour le tome!
    Lu pour le Défi T1

    Le Prince, la Sorcière et les Princesses

    Le Prince, la Sorcière et les Princesses T1

    De : Kou Matsuzuki
    Editeur : Panini
    5 volumes (en cours)

    Type : Shojo
    Genre : Comédie, Fantastique

    Allez savoir pourquoi, j'ai eu la curiosité de regarder d'un peu plus près qui était l'auteur de ce manga. J'ai eu la surprise de découvrir qu'elle avait également fait Shiawase Kissa Sanchoume que j'avais particulièrement apprécié ! Le trait de crayon est d'ores et déjà apprécié. Ne restait qu'à voir si j'allais accrocher à l'histoire.

    Le Prince, la Sorcière et les PrincessesAu retour de son père au Japon, Subaru Ooji quitte le pensionnat pour filles pour un établissement scolaire mixe. Elle y retrouve son ami d'enfance, Megumi, et fait la connaissance des trois "princes" qui prétendent être les réincarnations de personnages de contes de fées dont le destin serait lié à celui de Subaru...

    J'adore les contes de fées. Les années ont beau passer, je garde cet attachement particulier envers ces histoires. Il n'empêche pas que, si on y touche et les modifie, ça ne me dérange nullement. C'est presque le contraire. J'apprécie connaître des variantes. Alors là, forcément, je fus servie !

    Et quelle variante ! Déjà, trois princesses différentes sont réunies. Elles ne sont pas du tout du même conte. Et il y a ce prince qui les charme toutes qui sort de nulle part. Autant dire que je suis totalement avide de nouvelles informations sur lui !

    Le Prince, la Sorcière et les PrincessesAvouons-le, je n'avais pas lu le résumé (c'est pas souvent que je lis un résumé avant de prendre le livre dans les mains finalement). Alors découvrir cette histoire de contes de fées et quel personnage représente qui fut une petite surprise ! Ca prenait au moins sens pour Subaru, qui dès la couverture avait un petit quelque chose de particulier. J'avais vraiment cru que c'était un homme habillé en femme sur la couverture.

    Ce qui me fascine également par rapport aux personnages des contes, ce sont leurs caractères et la transposition de leurs histoires dans le présent en effectuant quelques changements. La plus choquante des trois est pour moi Cendrillon, princesse que j'affectionne particulièrement. Quel caractère elle a ! Elle est à des années de toutes les Cendrillons que j'ai vu jusqu'alors ! Mais je suis certaine qu'en en sachant plus, ça évoluera. Je le sens.

    Quand je suis arrivée à la fin du premier chapitre, je me suis immédiatement dit "C'est une histoire WTF ! Mais fichtre que c'est bon". Et jusqu'au bout, j'ai totalement adoré même si le twist de fin était prévisible depuis au moins un chapitre si ce n'est pas deux. Je n'ai donc pas à réfléchir à si je la continue ou pas. Il me faut la suite à tout prix !


    3 commentaires
  • Merci à liame pour la série !

    Lu pour le challenge de Février de Club Shojo

    Momo Lover

    Momo Lover

    De : Miko Mitsuki
    Editeur : Panini Manga
    3 volumes (terminé)

    Type : Shojo
    Genre : Comédie, romance 

    Lorsque j'avais reçu cette série dans un colis de liame, je l'avais automatiquement mise de côté. Une série avec un bébé? Non merci.

    Momo LoverMais quelle cruche je fus !

    Pour résumer rapidement l'histoire, Chieri est un jour prise en embuscade devant chez elle par les deux plus beaux garçons de son lycée qui se déclarent tous les deux à elle ! Sa réaction est de se réfugier rapidement chez elle où elle découvre un bébé avec un mot de sa soeur : "Elle s'appelle Momo. Merci de t'occuper d'elle !"

    Les garçons vont bien évidemment se méprendre et croire que c'est l'enfant de Chieri, ce qui ne les arrêtera pas. Ils se disputeront Chieri malgré tout. Et quoi de mieux pour conquérir son coeur que de jouer aux chevaliers servants et de s'attirer les faveurs de Momo?

    Les situations comiques seront nombreuses à n'en pas douter. J'ai souri et même ri tout court en lisant cette histoire. Entre Shirô qui se débrouille plutôt bien avec les gamins et Yomi qui appelle Momo "Microbe", il y a de quoi s'amuser. Et Momo a décidé de ne pas leur rendre la vie facile à tous les trois ! C'est un bébé d'une rapidité effarante. Elle court, elle bondit, elle roule, elle glisse... Lui courir après n'est pas une mince affaire quand elle a décidé de s'enfuir. Mais quand on est président des élèves comme Shirô, il suffit de demander à tous les lycéens de s'y mettre !

    Momo LoverL'intrigue va même plus loin. Les garçons vont finir par savoir qu'ils ont fait fausse route. Mais qu'importe, ils veulent Chieri. On se rend aussi compte que des personnes sont à la recherche de Momo et veulent s'en emparer. Ce n'est pourtant qu'un bébé !

    L'histoire reste tout en légèreté et gaieté. C'est à lire pour se détendre, être heureux et ne pas se prendre la tête. Car il y a de l'absurde dans l'air (comme cette histoire de prince) et des personnages totalement déjantés (comme le prince justement). Il faut juste se laisse emporter et apprécier. Et aussi se rincer l'oeil sur Shirô et Yomi (Bah oui ! Quand même !). De toute façon, c'est Yomi mon chouchou.

    J'ai eu droit à de véritables émotions lors de la lecture. En dehors du fait de tomber amoureuse de Yomi, j'ai versé plusieurs larmes avec Momo. Je suis toujours en adoration des histoires qui sont capables de transmettre des émotions. On se prend totalement au jeu avec Momo, entre la joie et la tristesse, tout nous touche.

    Momo Lover est donc une très belle surprise !


    6 commentaires
  • Une newsletter modifiéeCelle-là, il fallait vous l'annoncer !

    Depuis quelques temps (plusieurs mois), des membres d'eklablog demandaient à ce que la newsletter soit modifiée pour que les gens inscrits à celle-ci reçoivent dans leur boîte mail les derniers articles que l'on publiait (ou une notification, un peu à la manière des flux RSS). Aujourd'hui, c'est chose faite !

    Vous l'attendiez avec impatience depuis un bon moment... la voilà enfin ! J'ai nommé : la newsletter automatique. Vos abonnés reçoivent à présent un email de notification à chaque article diffusé sur votre blog. 
    Pour activer ou désactiver l'option, allez dans le menu "Interactions" de votre blog puis "Newsletter", cochez ou décochez la case "Envoyer un email à tous les inscrits quand je publie un nouvel article" puis cliquez sur "Appliquer".

    Plus besoin de venir voir le blog au hasard de vos visites, vous pouvez passer seulement quand il se passe quelque chose grâce à la notification par email !

    Pour ceux qui désirent en profiter, vous pouvez vous inscrire à la newletter du blog dans le menu à votre droite en rentrant votre adresse email.

    Pour ceux qui souhaiteraient se désinscrire, je pense que c'est également possible à partir du même endroit. Auquel cas, faites le moi savoir et je m'en chargerai ;)


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires