• Et de dix !

    J'en ai parlé sur Facebook et le voilà qui arrive !

    Depuis quelque temps j'avais envie de changement alors, forcément, ça allait arriver à un moment ou à un autre...

    La mise en page en tant que tel ne change pas. Tout reste à la même place. Seul le thème est différent. Nouvelle image, nouvelles couleurs.

    Pour tout vous avouer, le soir, avec la luminosité réglée au minimum, je trouvais l'ancienne version encore bien éclatante. J'ai voulu changer cela, ce qui donne un thème avec des couleurs moins "brillantes" si je puis dire. Quelque chose de plus passe partout du coup, garanti zéro piquage de yeux !


    7 commentaires
  • L'Affaire Charles Dexter Ward
    H. P. Lovecraft

    2005 - J'ai Lu

    Echappé de Salem lors de la grande chasse aux sorciers, Joseph Curwen vint s'établir à Providence où il mourut en 1771. Un siècle et demi plus tard, la découverte de sa tombe par son descendant Charles Dexter Ward sera la première étape d'un drame qui conduira le jeune homme à perdre la raison...
    Le Dr Marinus B. Willett, un vieil ami de la famille, enquête sur cette étrange affaire où chaque pas en avant vers la découverte de la vérité révèle des horreurs innommables.
    Pourquoi, par exemple, l'écriture du jeune Ward devient-elle peu à peu semblable à celle de Joseph Curwen, le paria terrible?


    Dans la lignée des auteurs très connus dont je n'avais pas encore lu un seul livre, j'appelle Lovecraft ! J'ai souvent aperçu ses livres sur les rayons de la bibliothèque. Intriguée, je n'ai pourtant jamais franchi le pas jusqu'à récemment.

    Lovecraft est un grand auteur du genre fantastique. Je n'ai pas l'occasion de lire souvent du fantastique. C'est même très rare. En même temps, on n'en trouve plus temps que ça de nos jours, la fantasy ayant pris le pas sur le genre. Le fantastique est donc un genre méconnu du public et auquel je me suis peu frottée. Pourtant j'apprécie la tension que l'on peut trouver dans ce genre de récit, à partir du moment où ça ne m'empêche pas de dormir ensuite, bien évidemment.

    J'ai trouvé le sommeil après avoir fini L'Affaire Charles Dexter Ward alors tout va bien !

    J'apprécie particulièrement le fait de n'avoir le secret révélé qu'à la fin. Il est surprenant de lire une histoire pareille et de se rendre compte à quel point l'auteur peut être doué pour conserver son dénouement.

    Un seul fait reste certain : jusqu'aujourd'hui, on n'a jamais trouvé la moindre trace du fou échappé.

    Dans le cas présent, la chute n'est pas si exceptionnelle. Je savais qu'il y avait une chute, donc je la cherchais durant ma lecture. On nous pousse sur une voie sans pour autant qu'on arrive vraiment à y croire. Alors quand la vérité a éclaté, j'étais satisfaite mais pas si surprise que cela.

    Néanmoins, le cheminement était très bon. Je suis encore étonnée que Lovecraft ait réussi à étendre son histoire sur plus de cent pages. Ça paraît de trop pour ce qu'il en est et en même temps, on ne ressent pas le poids de toutes ces phrases alignées les unes à la suite des autres.

    Au début, je ne comprenais pas d'ailleurs très bien les liens qu'il y avait entre ce qui m'était conté et l'affaire en question. Les réponses et les éclaircissements s'acquissent au fur et à mesure. Et une fois que j'ai tout compris, je n'ai pu m'empêcher de relire le début rapidement. J'aime faire cela quand je comprends enfin l'envergure des enjeux. C'est comme avoir un nouvel éclairage !

    Je ne pense pas que L'Affaire Charles Dexter Ward soit le meilleur récit de Lovecraft. Il demeure bon, sans plus. À voir après d'autres lectures, que je puisse avoir un point de comparaison.

     


    2 commentaires
  • Owl City - You're not Alone





     


    votre commentaire