• Trace

    Trace
    De : Go Yeong-Hun

    2007
    (terminé)

    Resumé

    Voilà maintenant trente ans que sont apparus les Troubles, trente ans qu'ils attaquent sans pitié les humains. Nul ne sait d'où ils viennent, nul ne sait pourquoi ils sont là, mais chacun sait qu'ils sont extrêmement dangereux. Avec l'arrivée des Troubles, certains humains ont commencé à développer des pouvoirs hors du commun. Ces humains sont appelés les Traces. Ils sont les seuls à pouvoir rivaliser avec les Troubles, et protègent l'humanité. Mais avec le temps, les humains normaux ont cessé de les considérer comme les leurs, ont cessé de leur faire confiance. Les Traces sont vus comme des monstres, au même titre que les Troubles. Certains dérapent, commencent à utiliser leurs pouvoirs indifféremment contre Troubles et humains...


    Avis

    Trace, ça avait l'air génial. Un résumé avec du fantastique comme je les aime ainsi que de l'action. Le tout couplé à une bonne note sur MyAnimeList et la recommandation d'un ami. Effectivement, Trace, ça avait l'air génial.

    Trace

    Je me suis rendue compte dès la première page que ce n'est pas un manga. Je n'avais pas des pages à proprement parlé. C'est un webcomic coréen. Le format fait penser à ces vieilles bobines sur lesquelles se trouvaient les films dans les cinémas. Les yeux ne se baladent pas partout sur l'écran, on se contente de descendre. Ajoutons à cela une série tout en couleur et je sors définitivement de mes habitude.

    Les dessins m'ont perturbé pendant un long moment. Les couleurs, on s'y fait vite. Le trait particulier d'un auteur, c'est une autre question. Il m'a fallu brasser des chapitres avant que je ne tique plus sur les cheveux de Jin ou les visages selon cases. Il en va de même pour la reprise d'un même dessin, parfois à l'identique, parfois en modifiant quelques détails, qui au début me procurait un étrange sentiment.

    Trace

    Mais tout ça, passé un certain stade, on s'y fait, on s'y adapte et tout roule. Même s'il vous faut avoir avalé les 3/4 de la série.

    Il y a tout de même un très gros point fort, en dehors de la couleur, ce sont les scènes de combats. Je n'ai jamais été perdue dans l'action, les images sont claires rendant les mouvements fluides sous nos yeux.

    Et que dire de cette histoire? Qu'elle est longue. Très longue.

    La mise en place prend du temps. Plusieurs personnages nous sont introduits individuellement, nous racontant à chacun leur histoire. Donc on passe 20 chapitres avec le premier, 34 avec le second et 28 pour le troisième. Ce n'est pas dénué d'intérêt. Mais c'est long. Le "présent" (à partir du moment où tout se relie) n'avance pas et tarde à venir. Ce n'est pas comme s'il y avait 5 chapitres pour chacun...

    Trace

    J'ai voulu abandonner la lecture durant ce temps, craignant d'enchaîner personnage sur personnage. Après le troisième, l'histoire reprend son cours et je me suis régalé. C'est là que ça commence véritablement. Pour autant, on ne peut pas simplement sauter les quelques dizaines de premiers chapitres. On y fera référence par la suite et, même sans ça, ils nous permettent de comprendre chacun des personnages.

    Le reste vaut le coup. Indéniablement. Mais est-ce que ça vaut le coup au point de risquer de décrocher avant? Non.

    Trace

    Je garde un bon souvenir de cette lecture et de ces personnages, même si la fin laisse un léger goût amer dans la bouche. Les combats étaient bons, l'action ne manque pas, le tout dans un complot énorme du gouvernement qui manipule la masse et tente de détruire les détenteurs de vérité. Rajoutez des pouvoirs spéciaux à plusieurs protagonistes et tout prend une tout autre dimension.


    votre commentaire
  • Compléter une nouvelle série

    Tout récemment, j'avais fait l'acquisition des deux premiers tomes de la série Gui. M'étant tout de suite renseignée, j'avais appris que le tout ne faisait que 5 tomes. J'avais donc tout intérêt à acheter la suite au plus vite, surtout que 3 volumes, ça rentrait parfaitement dans mon budget mensuel. Tout ce qui me restait à faire, c'est attendre le mois d'Octobre. Et nous y voici ! Je me retrouve ainsi en possession de la série complète Gui.

    Compléter une nouvelle série

    Comme j'avais également droit à un livre gratuit à France Loisirs, j'y ai fait un petit détour. Les étagères ne regorgeaient pas de titres m'intéressant. Je suis restée un moment à regarder des quatrièmes de couverture sans grande conviction jusqu'à ce que je tombe sur le dernier Werber dans un coin : La Voix de la Terre, suite des Micro-Humains et de Troisième Humanité. J'étais passée devant sans même le remarquer ! Plus besoin de cogiter pour savoir que prendre, je passai à la caisse.

     

    Octobre ressemble d'avantage à un mois normal d'achat :)


    votre commentaire
  •  

    Graceling T1

    Graceling T1
    De : Kristin Cashore

    2011 - Le Livre de Poche
    3 vol. (terminé)

    Voir aussi :

     Graceling T2 : Rouge
    Gracelinf T3 : Bitterblue

    VResumé

    Dans les Sept Royaumes, on les appelle des Graceling - des êtres rares, dotés de pouvoirs incroyables. Katsa, elle, peut tuer un homme à mains nues et son oncle, le roi des Middluns, l'oblige à assassiner pour son compte. La rencontre de la tueuse avec le prince Po, un autre Graceling, va changer le cours de son existence...


    Avis

    Ce livre est tombé comme qui dirait à pic. Lorsque j'ai choisi ce livre, je ne désirais qu'une chose : de l'aventure. Pour autant, je ne voulais pas exclure totalement la romance. Une petite histoire amoureuse en arrière-plan me convenait parfaitement. Avec Graceling, j'ai tiré le gros lot. J'ai eu droit à une aventure épique avec de la romance. De la pure fantasy comme je les aime.

    Il adorait parler d'elle en se vantant, comme si les facultés de Katsa étaient les siennes, comme si elle était la flèche et lui l'archer. Non, pas sa flèche. Son chien. Pour Randa, elle était un chien sauvage qu'il avait domestiqué et dressé. Il la lâchait sur ses ennemis et l'autorisait à sortir de sa cage pour se faire belle, s'asseoir parmi ses amis et les rendre nerveux.

    Les Graceling sont des êtres intéressants. Rejetés de la société, j'ai surtout été attirée par la variété et le côté totalement aléatoire des dons de ces humains. Alors qu'on peut posséder une capacité très utile, que ce soit de l'ordre du combat ou de la cuisine, il y en a d'autres qui ne servent strictement à rien. Tel que nager à la perfection alors qu'on se trouve sur un continent et que la carte ne nous présente qu'une seule île.

    Quels qu'ils soient, qu'ils servent leur roi ou seigneur, les Graceling sont rejetés par les autres humains. Ils sont craints.

    - Elle ne connait qu'une allure, commenta Giddon. Le galop.

    Dans ces aventures, on suit Katsa. Une jeune femme ! Que diable j'aime ça les femmes fortes, qui savent utiliser leurs bras et leurs jambes, et me transportent dans des mondes fantastiques. D'autant que la lecture ne laissera que peu de répit à Katsa. Elle sera la plupart du temps en mouvement, allant d'un royaume à un autre. L'action est très présente aussi. La lecture est ainsi attrayante, les pages volent.

    Autre attrait à mon sens : la narration à la troisième personne. Un régal tout simplement. En plus d'avoir une écriture fluide et agréable. Je n'ai eu aucun mal à me représenter toutes les scènes, même les combats. Ce fut fantastique de les voir sous mes yeux !

    - Cette séance d'entraînement a failli m'achever, j'ai faim, figurez-vous. Je vais finir par croire que vous cherchez à m'affaiblir en m'empêchant de me sustenter.
    - Pour un homme qui se targue d'être le meilleur guerrier de Lienid, vous possédez une constitution délicate.

    Quand j'ai regardé la carte au tout début tout en suivant Katsa dans ses péripéties, j'ai réalisé que finalement, on a parcouru peu de terres. Je n'ai pas visité tous les royaumes. Ça tombe bien, deux autres livres se déroulent dans le même univers !

    Là, on attaque un autre point qui rend cette lecture formidable : ce tome se suffit à lui-même. Je ne peux pas parler de trilogie. Ce sont trois histoires, avec trois personnages différents chaque fois, dans le même univers fantastique. Les personnages vont sans nul doute se croiser à des moments ou d'autres, c'est même déjà arrivé. Donc si tu aimes, tu peux en lire plus, si ça ne t'a pas plu, tu ne seras pas frustré car tu as une véritable fin. Alors, ce n'est pas chouette?


    9 commentaires
  • The Score - Oh My Love





     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires