•  

     

    Daisy - Lycéennes à Fukushima


    Reiko Momochi

    2014 - Akata

    2 vol. (terminé)

    Voir aussi :

    Avis de Kiba-chan

     

     

     

     

    Daisy - Lycéennes à Fukushima

     

     

    Depuis le terrible tsunami qui a frappé Fukushima, Fumi n'ose plus sortir de chez elle. Trop inquiète pour sa santé, à cause des éventuelles radiations émises par la centrale. Pourtant, en dernière année de lycée, il faudra bien qu'elle se décide à retourner en cours. Mais est-il seulement possible de recommencer à vivre et de faire comme si de rien n'était, quand même une simple pluie représente la menace d'une contamination radioactive ? Heureusement, elle pourra compter sur Moé, Ayaka et Mayu, ses trois meilleures amies. Ensemble, elles comptent bien profiter de la vie, et surtout sortir toutes diplômées du lycée ! Elles décident alors de créer un groupe de musique, Daisy, pour se redonner du courage. Mais très vite, la réalité les rattrape et...


    Il est des lectures face auxquelles il est impossible de rester indifférent.

    Lorsque Daisy - Lycéennes à Fukushima est sorti, il était partout. Je ne suis tombée sur aucune personne en disant du mal. Il marqua tant et si bien que ce fut trop pour moi. Trop d'échos dans mes oreilles m'ont laissée en marge. Si ce n'était pour liame, je me cantonnerais encore dans mon bête entêtement à fuir ce qui fait trop parler. Alors merci liame pour cette touchante lecture.

    Daisy - Lycéennes à Fukushima

    Cette série m'a remise en question. L'objectif n'est pas de montrer les catastrophes mais l'après ceux-ci. Alors que les médias (internationaux notamment) laissent tomber dans l'oubli ce qui a pu arriver pour d'autres sujets croustillants, la vie continue pour ceux qui ont assisté et enduré les incidents. J'ai de plein gré plongé dans l'oubli. Daisy m'a mis une claque bien méritée.

    Je n'aurais jamais pu imaginer ce que vivait les populations présentes, ni comment elles vivaient et encore moins leur état d'esprit. Daisy est fantastique dans le portrait qu'il brosse de la vie des gens sur place. Leur angoisse est compréhensible, leurs doutes sur le futur tout à fait naturel, leur douleur entendable... Tant est montré dans ces deux volumes que tout énumérer prendrait bien trop de place.

    Daisy - Lycéennes à Fukushima

    Les maux sont rejoints par des indécisions, des impasses de réflexion. Que faire? Comment le faire? Quelle direction prendre? Quelles conséquences? Les personnages rendront vivant leur débats intérieur, la situation rendant plus complexe encore le choix à faire.

    La tristesse des coeurs n'est pourtant pas la finalité du récit. Elle est inévitable car la réalité l'est ainsi. Mais comme le dit si bien Inoue, "Il n'y a pas d'espoir sans désespoir !". Le réconfort va être retrouvé dans de petites choses, des morceaux de joie pourront être attrapés et le courage d'avancer en découlera.

    Je me sens encore profondément touchée après la lecture. La sincérité et simplicité avec laquelle tout est raconté me poussent à la réflexion. La réalité des événements survenus rend ce récit encore plus puissant. Nous ne nous trouvons pas face à un "et si c'était arrivé". Ca s'est bel et bien produit.

     


    1 commentaire