• Le temps est venu. Le temps est arrivé. Me voici de retour pour la enième fois !

    De retour en France avant tout mais également sur le blog. J'ai récupéré mon ancien pc, il est à jour, fonctionnel et prêt à blogguer ! Fort heureusement, je n'avais pas d'article en avance -et ce depuis un moment- donc je n'ai rien perdu en données concernant le blog avec le crash de mon pc. Le dernier design à la limite, ce qui n'est pas une grande perte.

    Comme lors de tous mes retours, des livres m'attendaient gentiment à la maison. Ah ! Ces joies d'Internet et de la commande en ligne. Ou comment faire grossir les rangs sans se rendre compte du volume de livres qu'on rajoute.

    Rentrer chez soit et découvrir tous ces livres, c'est un délice. Ca fait plaisir, un peu comme si des cadeaux m'attendaient à la maison. Ca en devient d'autant plus agréable quand on a oublié certains des titres !

    Faisons donc le tour de tout ce bazar.

    Pour ceux qui s'en souviennent, j'avais passé une commande en mars dernier. Une commande relativement importante puisqu'elle comprenait 9 livres. Grand merci à toi vente-privée ! Ou comment acheter neuf et en gros pour pas cher. Je vous le conseille vivement.

    Il y a pas mal de "jeunesse" dans ce colis, histoire que je ne grandisse pas trop vite.

    Retrouvaille avec une bibliothèque

    Ainsi je dispose de la série complète en deux tomes de Fais un Voeu d'Alexandra Bullen. Je me souviens l'avoir vu un jour sur le site de Michel Lafon sans pour autant avoir été interpelé par le titre qui me semblait assez plat. L'histoire d'une fille qui a perdu sa jumelle, qui customise une robe chez une couturière et se retrouve avec trois voeux. Les voeux, nous savons tous que ça ne se passe jamais comme prévu. C'est donc le prix qui m'a décidé plus qu'autre chose ainsi que mon esprit très curieux qui ne dit pas non à une nouvelle histoire.

    Retrouvaille avec une bibliothèque

    Dans un genre différent, il y a la trilogie L'Héritage des Darcer, qui lui avait un résumé plus alléchant.
    Pour finir les séries de cette commande, il y a La Dernière Guerre de Fabrice Colin.

    Des trois séries, c'est sûrement celle qui me tente le plus maintenant que je relis le résumé. Il n'y a en plus que deux tomes. Espérons que je ne sois pas déçue par le contenu.

    Histoire de continuer dans les univers un peu magique, j'ai également pris Le Don du Loup, d'Anne Rice. Le simple nom de l'auteur m'avait décidé. Qu'importait le résumé ou de quoi traiterait le livre, je l'aurais pris. Je découvre ainsi qu'il s'agit là d'un premier tome et que les avis sont très mitigés sur ce livre. Pour une fois, j'aurais un personnage de mon âge (haha).

    Retrouvaille avec une bibliothèque

    Pour finir ce colis, parlons de Struck : Comment foudroyer sa réputation en un éclair. Il sort un peu du lot dans le sens où c'est l'histoire de la dernière année de lycée de Carson, qui va devenir maître chanteur afin de pouvoir arriver à ses fins, notament tintégrer la fac qu'il veut.

    À côté de ce colis Michel Lafon se trouvait le pile beaucoup plus modérée "France Loisirs". Là, il s'agit purement de redécouverte. J'avais quasiment totalement oublié ces livres-ci, les avoir demandé ou commandé.

    Retrouvaille avec une bibliothèque

     Sont présents le troisième tome de la série Summerset Abbey (et peut être dernier?), un petit piment pour une lecture légère avec Pour quelques milliards et une roupies ainsi que le premier tome d'une nouvelle série : L'Empire Brisé.

    Avant de rentrer en France, j'ai pu m'offrir une petite semaine de vacances. Une semaine de tourisme, une semaine de souvenirs, une semaine pour se faire plaisir sans réelles restrictions. Et avec moi, s'il n'y a pas de restrictions, il y a des livres. Inévitablement. Alors, la l'étagère VO est ravie d'accueillir parmi ses rangs :

    Retrouvaille avec une bibliothèque

    The Black Company, la première intégrale. J'avais eu vent de ce titre sur le forum Lecture Imaginaire et seul du bien en avait été dit. J'avais été séduite par les personnages qui ne sont pas des enfants et ne sont autres que des mercenaires sans foi ni loi qui ne font qu'accomplir ce qu'on leur demande afin de se faire de l'argent. Un peu de barbarie de temps en temps, ça ne fait pas de mal !

    Retrouvaille avec une bibliothèque

    Animal Farm de George Orwell. 1984 m'avait plu et je n'avais eu de cesse de vouloir lire le petit livre qu'est Animal Farm depuis (un peu plus de cent pages), qui n'est autre qu'une critique de la part d'Orwell, le tout en utilisant des animaux pour personnages.

    Eleanor & Park de Rainbow Rowell. J'ai été amoureuse de son livre Fangirl, de son histoire, de son humour, de sa tendresse... Depuis, d'autres livres de l'auteure ont été mis en avant, dont Eleanor & Park qui a fait un véritable buzz sur la blogosphère. Une belle romance comme elle sait les faire. Un livre qu'il me tarde d'ouvrir. Dès que j'ai besoin d'un peu de tendresse, je le prends !

    Retrouvaille avec une bibliothèque

    À me balader dans les librairies Londonienne, j'ai eu envie de garnir un peu mes étagères. Pas de livres, elles en ont déjà bien assez. Je voulais de quoi les égayer, comme des petites figures ou que sais-je d'autre. J'ai regardé bien des objets jusqu'à ce que mes yeux se posent sur une des nombreuses figurines "pop" lors de la Comic Con : un des dragons de Daenerys dans Game of Thrones. Il m'a plu. Je ne le trouve pas trop petit, histoire qu'il soit voyant, mignon sans pour autant qu'il fasse peluche ou animal inoffensif. Un mélange parfait pour garnir une des étagères fantasy !

    Puis je suis rentrée en France, j'ai ouvert les colis dont j'ai parlé plus tôt, et, dans la continuité des choses, j'ai fait un saut en librairie. Un tout petit. Un très rapide. Un sans préparation, sans passer 3 heures dedans (pas même une). J'ai fait un effort sur ce coup-là. Tous ces livres, c'est bien beau, mais ça manque un peu de manga ! Alors j'y ai remédié. Tout simplement.

    Retrouvaille avec une bibliothèque

    J'ai acheté le troisième tome de City Hall, ce qui conclu le "premier cycle" de cette série. Une série française qui m'avait beaucoup plus par son histoire très orienté "littérature" dans le sens où on combat en écrivant, ce qui invoque ce qu'on peu avoir décrit sur le papier...

    Viennent les deux derniers. Deux chouchous dont je ne me passe pas, mes grands amis Jésus & Bouddha ! Un incontournable. Une série que je continue chaque fois que je le peux et sûrement l'une des rare où je suis aussi bien à jour niveau achat et niveau sortie (sans pour autant avoir le dernier tome). Mais je ne suis jamais très loin.

    Retrouvaille avec une bibliothèque

    J'ai fait le tour des dernières nouveautés. J'ai prévu de retourner bientôt en librairie faire des achats, notamment au niveau manga afin d'avancer voire compléter des séries. Je vous en reparle prochainement !


    3 commentaires
  • À avoir posé les livres directement sur l'étagère sans passer par la case "photo" ou "blog", j'en avais presque entièrement oublié que je ne les avais pas présenté. Ils étaient donc presque passés à la trappe !

    Ce sont donc des achats que j'ai fait en mars, ce mois où je n'ai pas lu mais beaucoup acheté (je vous dis pas comme ça va être joyeux quand je vais rentrer en France et ouvrir mes colis :D J'vous montrerai tout ça !)

    En attendant, je vais vous parler de trois petits livres que je ne songeais même pas prendre de prime abord. J'étais simplement en train de faire quelques courses à Poundland, un magasin dans lequel tous les articles sont à 1£ (1 pound, d'où le nom). Un peu comme notre ancien 1, 2, 3 € ou même Monsieur 10F pour ceux qui s'en souviennent encore.

    Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir ce rayon littérature !

    Faut pas s'attendre à avoir le dernier bestseller ou les livres qui se vendent comme des petits pains. Il faut aussi faire attention à l'état du livre en question, beaucoup était corné ou avait un léger défaut quelque part. Quand on applique : Livre potable + Livre intéressant = Peu de résultats.

    Ce qui n'est pas plus mal dans un certain sens ! J'avais d'ailleurs pris la belle résolution, en arrivant dans ce beau pays qu'est l'Angleterre, de ne pas acheter de nouveau livre avant d'avoir lu les anciens, et bien ça se passe assez mal depuis Mars. Il va falloir y remédier et se mettre à fond dans les livres.

    Je dois d'ailleurs avouer qu'après environ un mois sans presque ouvrir un livre, ça commence à bien me manquer...

    Mais revenons à ces livres achetés !

    Insatiable?

    The Dark Divine, tome 2 : The Lost Saint

    Je viens de découvrir qu'il s'agissait du deuxième tome d'une trilogie... C'est relativement rare que je fasse ce genre d'erreur en achetant un livre mais ça arrive, malheureusement. C'est la deuxième fois. Dans une vie de lecture, ça va ! Du coup, j'irai acheter le tome 1 un de ces quatre...

    Je vous laisse un résumé du tome 1 pour vous donner une idée : 

    Grace Divine fait de son mieux pour être à la hauteur des attentes de sa famille. Mais quand son premier amour et le pire ennemi de son frère, le mystérieux Daniel, revient en ville, tout bascule. Grace doit choisir entre son attirance grandissante pour lui et sa loyauté envers son frère. Or, en se rapprochant de Daniel, elle va découvrir une vérité effrayante et inconcevable qui va bouleverser sa vie entière.

    Silo, tome 2 : Shift

    Je retire donc ce que j'ai dit précédemment : j'ai vraiment cafouillé dans ces achats ! In-cro-y-a-ble ! Encore un deuxième tome ! Va falloir que je sois plus vigilante si je réitère mon expérience livresque à Poundland...

    Dans un futur postapocalyptique indéterminé, quelques milliers de survivants ont établi une société dans un silo souterrain de 144 étages. Les règles de vie sont strictes. Pour avoir le droit de faire un enfant, les couples doivent s’inscrire à une loterie. Mais les tickets de naissance des uns ne sont redistribués qu’en fonction de la mort des autres.
    Les citoyens qui enfreignent la loi sont envoyés en dehors du silo pour y trouver la mort au contact d’un air toxique. Ces condamnés doivent, avant de mourir, nettoyer à l’aide d’un chiffon de laine les capteurs qui retransmettent des images de mauvaise qualité du monde extérieur sur un grand écran, à l’intérieur du silo.
    Ces images rappellent aux survivants que ce monde est assassin.
    Mais certains commencent à penser que les dirigeants de cette société enfouie mentent sur ce qui se passe réellement dehors et doutent des raisons qui ont conduit ce monde à la ruine.

    Wild Romance : The True Story of a Victorian Scandal

    Je me suis au moins rattrapée avec celui-ci, même s'il fait un peu office d'ovni par rapport au deux autres. Impossible de le trouver même sur Goodreads ! Une romance historique apparemment. J'ai été surprise de voir quelques images à l'intérieur des pages. Je suis tellement habituée à du texte, du texte et du texte... À voir donc.

     

    Avec tout ça, vous pouvez être sûrs d'une chose, la prochaine fois que je ferai des achats, les tomes 1 apparaîtront ;)

     


    votre commentaire
  • Pour ne pas changer mes bonnes habitudes anglaises, le facteur a dû me laisser un petit mot disant qu'il a essayé de me livrer un paquet. Oui. Je ne l'entends toujours pas cette sonnerie. Et je commence à suspecter fortement qu'ils n'essaient même pas de sonner deux fois. Ah ! Ces anglais !

    Qu'importe, le jour suivant, je me rends à la poste (car le jour même, c'est inutile, le paquet est encore dans la camionnette) et je récupère la boîte magique rempli de bonne humeur et qui fait sourire ! Merci liame pour cela !

    La grosseur du paquet n'importe jamais. Petit, moyen grand, large, plat, carré, rectangle... Je m'en contrefiche. Le simple fait d'avoir un paquet me rend heureuse. Rien que ça. Aussi parce que je sais qu'il contient quelque chose. N'essayez pas de m'envoyer un paquet vide.

    Que trouve-t-on dans celui-ci?

    Colis? Colis !

    Des mangas et un livre !

    Les deux premiers tomes de Petites mésaventures amoureuses, dont je n'avais jamais entendu parler auparavant. Si le titre n'est pas exposé partout par les éditeurs et blogueurs, généralement, il passe totalement inaperçu pour moi. C'est donc le cas de ce titre !

    Sale journée pour Kanzaki : son copain l’a larguée et, à 23h dans le froid sur le pas de sa porte, elle découvre qu’elle a perdu ses clés. Et le double des clés est bien sûr resté chez son ex... Elle sera sauvée par son voisin du dessus, un célibataire un peu bizarre qui reste tout le temps cloîtré chez lui, qui passera par son balcon pour lui ouvrir la porte. Mauvaise idée, ce dernier s’invite désormais chez elle en passant par le balcon quand ça lui chante !

     Je suis en mal de romance en ce moment alors ça devrait en combler une partie ! Liame vise juste. Enfin, à condition que je vienne à bout de ma Tour... J'en suis à la moitié mais je peine vraiment à lire tant je manque de sommeil et mes semaines m'épuisent en ce moment. Je garde tout de même courage !

    Colis? Colis !

    Avec ceux-ci, j'ai eu le droit au magnifique Kushiel ! Le tome 3 ! Le plus horrible, dans cette affaire, c'est qu'en le voyant j'ai eu cruellement envie de me lancer dans la série, comme si la vue du livre avait appuyé sur un interrupteur dans mon cerveau disant "Lui, c'est le prochain. Je veux LUI et pas un autre". Et là, grand malaise. Désespoir profond. C'est dans ce genre de circonstance que je regrette amèrement de ne pas être tranquillement "chez moi" avec ma bibliothèque personnelle à disposition. Du coup, impossible de lire cette série dans l'immédiat. Impossible même dans un futur proche. Au plus tôt, cet été. Au plus tôt !

    En attendant, je vais noyer ma peine dans ma Tour, histoire de terminer le tome 5. Je peux vous dire qu'une fois qu'il sera mis de côté, ce sera la fête dans ma tête. Je vais me plonger dans du manga à fond les ballons ! Mwahahaha !


    2 commentaires
  • J'ai reçu un nouveau colis de liame ! De cette façon, j'ai appris qu'il y avait peut-être un problème avec la sonnette de mon appartement car c'est la deuxième fois que quelqu'un sonne sans que je n'entende rien. Des tests ultérieurs vont être menés afin de découvrir la vérité : problème de sonnette ou suis-je sourde?

    En attendant les expériences à venir, j'ai le plaisir d'avoir plus de lecture qui m'attende ! Et là, ce n'est que bonnes nouvelles. Je n'avais pas osé emporter de mangas dans mon sac lorsque je suis revenu en Angleterre. Les raisons sont bien simple : Les séries se composent de plus d'un volume = poids dans le sac & Un volume se consume rapidement = une série entière ne tiendrait que deux jours à une semaine suivant sa longueur. Autant dire qu'il m'aurait fallu deux grosses valises remplies pour espérer m'occuper un peu. Résultats des courses, zéro manga avec moi. Jusqu'à aujourd'hui !

    Le colis inattendu & une collection qui s'élargit

    Je vais pouvoir entamer la série Namida Usagi, un amour sans retour. Les couvertures me plaisent. J'ai un penchant certain pour la troisième. Elle est jaune avec des traces d'orange, couleurs que j'affectionne tout particulièrement. Des couleurs chaudes et gaies pour un personnage souriant ! Il me charme déjà sans même que je ne le connaisse. Malheureusement, je m'attends à ce que ce garçon soit secondaire et que LE garçon de l'histoire soit celui présent sur le tome 2, en bleu, celui qui fait mystérieux et qui a un visage sans grandes émotions tant il a l'air calme et détaché.

    Je vais pouvoir confirmer -ou réfuter- mes hypothèses avec les trois premiers tomes de cette série. Bientôt, bientôt :)

    Le colis inattendu & une collection qui s'élargit

    Avant, il est fort probable que je m'attaque à Honey Hunt. Raison simple : j'ai tous les volumes sous la main, et vous commencez à connaître mon penchant pour lire les séries entières d'une traite. Terrible maladie que voilà.

    Je n'ai pas d'attentes concernant cette série. La quatrième de couverture me donne envie d'ouvrir le livre prochainement pour savoir de quoi il en retourne et comment le tout sera traité.

    Le colis inattendu & une collection qui s'élargitEt le dernier du lot, il devra attendre mon retour en France ! Il s'agit du 16e et dernier tome de Crash! Le dernier ! Enfin ! Je garde un très bon souvenir des premiers tomes que j'avais lu il y a quelques années et j'ai vraiment envie de pouvoir retourner dans cette histoire. Heureusement que je suis patiente, ça m'aidera à tenir.

    Récemment, je vous ai montré les marque-pages que j'avais reçus (des magnets en forme de chouettes). Je suis une collectionneuse de marque-pages. J'en ai sûrement plus que je n'ai de livres dans lesquels les mettre. Mais rien à faire, je les adore et je continue de m'en procurer de nouveaux chaque fois que j'en ai l'occasion.

    Une occasion s'est présentée récemment lorsque je suis allée faire un tour dans l'immense British Museum. Je ne connaissais pas les boutiques de musées avant... ce jour-là. Au milieu de nombreux objets en tout genre, j'ai eu la joie de tomber sur des marque-pages ! Bénis soient ces gens qui pensent à créer ces accessoires pour les lecteurs. C'est ce que j'appelle, toucher son auditoire ! Ha ha

    Le plus dur a été pour moi de me décider car je ne pouvais pas prendre tous ceux qui m'intéressaient. Je me restreins quelque peu pour ne pas faire monter l'addition exponentiellement. Autant j'ai pris la décision de limiter sérieusement mes achats, autant je ne me suis posée aucune règle concernant les marque-pages.

    Je suis donc reparti avec plusieurs d'entre eux parce que... ils étaient beaux, parce qu'ils m'ont plu et parce que quand on collectionne, on en achète plus d'un :D

    Le colis inattendu & une collection qui s'élargit

    Je profite par ailleurs de cet article pour annoncer que j'ai mis à jour ma PAL. Elle est toute refaite à neuve, j'ai supprimé plein de titres pour ne conserver que les livres que je possède physiquement parlant. Je suis optimiste quant à cette nouvelle PAL 2015 !


    4 commentaires
  • Parce que vous pensiez vraiment que je n'avais reçu rien qui soit en lien avec la lecture durant les fêtes de fin d'année?

    Ce qu'il reste de Noël et l'après-NoëlBon d'accord, le contenu de cet article ne va pas contenir exclusivement des choses reçu à Noël. Faisons le point !

    Retour en France pour des vacances, j'aperçois, posé au hasard dans ma bibliothèque, un livre que je n'avais pas avant. Impossible de le louper puisqu'il n'était pas à "sa place". Autant vous dire que s'il y a quelque chose de travers sur mes étagères, je l'aperçois assez rapidement. C'est un terrain miné que ma bibliothèque !

    J'ai donc eu le plaisir de découvrir un livre de Bernard Werber : Troisième Humanité ! Le premier volet d'une trilogie qui me tentait bien depuis un moment. Et comme depuis le temps, le deuxième tome est sortie, je me le suis acheté à France Loisirs après les fêtes, parce que de toute façon, il fallait que je fasse mon achat de la saison.

    Ce qu'il reste de Noël et l'après-NoëlEt comme à France Loisirs, les séries "terminées" peuvent rapidement disparaître d'une saison à l'autre, j'ai pris les derniers tomes de La Cité des Anciens de Hobb. Ca va être quelque chose quand je vais me lancer dans ces huit tomes ! Quelque part, j'ai quand même hâte de m'attaquer à ce défi, même si je sais que de nombreuses autres lectures vont se mettre en travers de mon chemin... Mais tout sera lu un jour ou l'autre :P

     

    Revenons à Noël un peu !

    En Angleterre, j'étais un peu triste chaque fois que j'ouvrais un livre. Un détail de taille m'avait échappé en faisant ma valise des mois plus tôt : le marque page. Le fameux accessoire indispensable à toute lecture. Du coup, j'utilisais une feuille vierge pliée, et ça n'avait pas vraiment d'allure... Il n'y a rien à faire, il me faut un vrai marque page quand je veux poser mon livre de côté. J'ai eu la bonne surprise de recevoir des magnets ! 4 d'un coup ! Je n'ai pas prévu d'entamer 4 livres à la fois mais sait-on jamais. Ce qui est sûr, en revanche, c'est que je choisis le marque page en fonction du livre que je lis, histoire que les couleurs se coordonnent. Folle, moi? Ha ha. Le marque page, cet accessoire fashion 

    Ce qu'il reste de Noël et l'après-Noël

    Côté livres, j'ai aussi eu la bonne surprise de recevoir Si je reste qui a été adapté en film (If I Stay) l'an dernier et que j'ai vu il n'y a pas si longtemps. J'avais bien aimé alors je m'attends à ce que le livre soit encore mieux. Surtout que s'il me plait, je pourrais prolonger le plaisir avec sa suite. Pour l'heure, j'attends que le film sorte un peu de ma tête avant de me plonger dedans. 

    Ce qu'il reste de Noël et l'après-Noël

    Pour la fin, ce fut la grosse surprise. Un objet auquel je ne m'attendais absolument pas, auquel j'avais déjà songé une fois ou deux sans vraiment me dire que je l'acquérirai un jour : Une liseuse ! Je l'appelle plus familièrement ma Kobo, tout comme certains disent surement "ma Kindle".

    Ce qu'il reste de Noël et l'après-NoëlJ'avais déjà songé au numérique sans vraiment me tourner vers. C'était juste une idée comme ça dans ma tête. Ca mûrissait dans un coin, les pour et les contre les uns en face des autres, les rangs s'étoffant avec le temps. Puis je n'ai pas eu à prendre de décision !

    Je l'ai parcouru quelque peu, j'ai découvert qu'elle ne servait pas uniquement à lire mais aussi à jouer (tentation !) et à aller sur Internet au besoin, ce qui est plutôt chouette. Ca reste quand même une liseuse dont l'objectif premier est de pouvoir lire les ebooks. D'ailleurs, des ebooks, j'en avais en stock, alors j'ai déjà de quoi lire ! 

    L'objet en lui-même me plait et me séduit. À voir dans son utilisation lorsque je me lancerai un peu plus dans le numérique. Pour l'heure ça reste plutôt quelque chose de ponctuel entre plusieurs livres physiques. Il est certain que ce sera bien mieux et bien plus confortable que de lire sur mon ordinateur comme j'ai pu le faire jusqu'à maintenant ! 

     

    Ce qu'il reste de Noël et l'après-Noël


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique