• La satisfaction d'en avoir toujours plusJ'ai décidé de casser un peu le rythme des articles concernant les achats que je fais. La régularité, c'est bien. L'irrégularité, c'est le top. Surtout pour ce type d'article. Et puis, c'est aussi pour éviter d'avoir un condensé d'articles en début ou fin de mois.

    Du coup, ce sera au petit bonheur la chance ! Lorsque j'aurais fait des achats, lorsque je sentirais l'envie irrépressible d'écrire un article (comme aujourd'hui). Aussi étrange que cela puisse paraître, ce genre de sentiment s'empare réellement parfois de moi.

    Aujourd'hui, vous avez le droit à un gros article vrac de ce que j'ai pu ajouter à mes étages pour des raisons diverses et variées.

    La satisfaction d'en avoir toujours plus

    Commençons par le banal, par le simple, par le facile : les achats.
    Car ça reste quand même le moyen que j'utilise le plus pour acquérir des livres.

    J'ai fait ma petite sortie habituelle en librairie pour récupérer des commandes et acheter directement sur place. Et cette fois, j'ai à redire.

    Depuis quelques temps j'ai pris l'habitude de passer commande à Gibert Joseph et d'aller chercher ma commande ensuite en magasin (pour éviter de payer des frais de port). J'ai choisi Gibert pour avoir des livres pas chers. Je les prends donc majoritairement d'occasions (à moins que je n'aie réellement pas le choix). Jusque là, tout allait bien. J'ai beau avoir de nombreux livres d'occasions, leurs états sont toujours bons. Sauf un de ceux qui se trouvaient dans ce colis.

    La satisfaction d'en avoir toujours plus

    Je  ne pense pas que le colis soit en cause puisque les deux mangas (Le Nouvel Angyo Onshi 6 et 7) se portent très bien quant à eux. Le roman, Les seigneurs des runes T1 : La douleur de la Terre, est dans un état plus que douteux. Je ne l'ai pas payé cher, très bien. C'est le choix que j'ai fait. Mais de là à ce qu'il soit dans cet état, je suis déçue. Il n'a pas pris l'humidité ni n'a de quelconques taches où que ce soit. La couverture est en revanche pliée à de nombreux endroits, ce qui a créé des craquelures blanches multiples. Là je suis un peu embêtée je dois dire.

    Fort heureusement, ce n'est qu'un livre et il ne me tenait pas spécialement à cœur (je changerai peut être d'avis après l'avoir lu, on verra à ce moment).

    Le petit cri du cœur passé, je suis quand même grandement contente d'avoir pu poursuivre ma série NAO (Le Nouvel Angyo Onnshi). Je commence réellement à en voir le bout. Encore deux commandes et je les aurais tous ! Je me languis déjà de les relire (incroyable!).

    La satisfaction d'en avoir toujours plusLe même jour, j'ai fait un saut à France Loisirs. Pas de commande cette fois, j'ai fait mon choix directement dans les rayons, ce qui n'était pas arrivé depuis bien des mois. Il faut dire que j'avais pris l'habitude de ne rien trouver qui me plaise en rayon, ou en tout cas rien qui me dise "c'est lui que je veux et pas un autre !".

    Dernièrement, j'ai acheté le premier tome de Les Cités des Anciens. Comme je n'étais pas très inspirée pour mes achats, je me suis simplement portée sur le second volume de cette série (dont je n'ai même pas encore lu le premier tome). Et en petit cadeau bonus, parce qu'il me tentait aussi et qu'il y avait une promotion en magasin lorsqu'on achetait plusieurs livres à la fois, j'ai fait l'acquisition de Tradeuse.

    Arrive ensuite du lourd : La trilogie Millénium. Celle-là même qui a été adaptée en film et dont on a parlé partout lors de la sortie. J'avais pris soin de l'éviter royalement lorsqu'elle était à son apogée. Il faut dire que le policier et moi, on est pas très copain tous les deux. Surtout émotionnellement parlant.

    La satisfaction d'en avoir toujours plus

    Depuis peu, je me dis pourtant que je devrais renouer contact, me faire pardonner de ce genre en faisant le premier pas. Il ne manquait qu'une occasion pour que le destin soit scellé.

    L'occasion en or s'est présentée. Je ne pensais pas le moins du monde que je me ferais pardonner du genre policier en achetant un de ses livres. Je n'étais pas prête pour aller jusqu'à l'achat avec aucune garanti que je pourrais apprécier la lecture, ne serait-ce qu'infimement. L'emprunt restait la meilleure solution. Alors l'emprunt se fit ! Histoire d'arranger encore mieux les choses, je n'ai pas de date limite ! La joie de ne pas m'être tournée vers une médiathèque pour se faire... mais vers un membre de ma famille !

    Je pourrais ainsi prendre tout le temps qu'il me faut pour me préparer psychologiquement à ouvrir le premier tome de Millénium. Ça promet d'être quelque chose.

    La satisfaction d'en avoir toujours plusTerminons sur une bonne note avec le dernier livre : Quai de la Rapée. Encore un policier ! Je n'ai pas encore décidé de refaire tout ma bibliothèque pour la tapisser d'histoires de meurtres et d'enquêtes. Là encore, les circonstances étaient exceptionnelles. Il m'est un peu tombé dans les mains. Pour dire simplement : Je l'ai trouvé, là, seul, sans personne près de lui, ne sachant ou aller ni que faire. D'une grande bonté d'âme, je l'ai pris dans mes bras et l'ai ramené chez moi.

    Comme si je l'aurais laissé sur place. Ha Ha Ha !


    2 commentaires
  • Le grand jour est là ! Impatients? Hier je vous avais laissé avec une belle image sur FaceBook pour patienter :

    Le grand déballage

    Réussir à réunir tous ces colis ne fut pas aussi facile que ça en a l'air. Passer commande en trois cliques, c'est à ma portée. Mais mes colis n'arrivent pas tous tranquillement à la maison (encore faut-il qu'on réponde lorsqu'on les livre). Non ! Et je dois avouer que j'ai dû courir après ceux-ci. Entre celui d'Amazon qui arriva quand la sonnette ne fonctionnait pas et qui n'est arrivé en point relais que trois bons jours plus tard et l'autre de Gibert pour lequel je n'ai pas été prévenue de l'expédition car il semblerait qu'un des livres ait été un peu long à trouver... J'ai été farcie ! Pourtant, je recommencerai volontiers, car c'est une vraie joie de cumuler tout ça :D

    Je pourrais appeler Février le "mois plaisir". Comme l'an dernier, j'ai passé commande pour me faire plaisir. Bien que cette fois ce fut dans des enseignes différentes. Je vais vous en parler par ordre d'arrivée entre mes petites mains avides de livres !

    Le premier, je m'en souviendrai encore pendant un moment. C'est le colis Amazon, celui que j'ai loupé quand les livreurs sont passés (merci sonnette qui ne marchait pas). Je pensais avoir la chance de le trouver en point relais le lendemain. Grosse erreur. Le lendemain, il était juste mentionné que mon colis serait déposé dans un point relais le JOUR SUIVANT ! Vous vous rendez compte? Deux jours pour le déposer en point relais ! Les journées furent longues... Et pour ne rien arranger, ce n'est pas dans la matinée que je fus livrée ou que le point relais à reçu mon colis. Non. Trop facile, trop prévisible ça. C'est tellement mieux de le faire en pleine après midi, autour de 16-17h ! Quoi de plus fun après tout? Vous l'aurez deviné, c'est un fournisseur privé qui m'a livré. Au début, je suivais ma commande sur Amazon et à transporteur y avait écrit "colis privé". Dans ma tête c'était genre "mais je sais qu'il es privé le colis, il est à moi" XD Oui, il m'a fallu un sacré temps avant d'avoir la bonne idée de taper "colis privé" sur internet pour me rendre compte que c'était bien un transporteur qui avait ce nom... Quelle idée aussi de prendre un tel nom !

    Le grand déballageTous ces déboires pour quoi? Fangirl ! Ou l'histoire d'une fangirl confrontée à la réalité.

    Depuis le début du mois, si ce n'est depuis fin janvier, Milady parle de ce titre sur sa page FB car ils allaient prochainement sortir ce titre. La sortie était prévue au 23 Février. Bien. Ce mois-ci. Pas de problème. Sauf qu'après une fois, deux fois, trois fois.... Oh et puis zut ! Je ne pouvais juste pas attendre et je me le suis procurée en anglais ! Bah oui, après tout, pourquoi attendre la sortie française quand on peut le lire en anglais? Ni une, ni deux, le livre était trouvé et est maintenant entre mes mains :)

    Et oui, parce qu'en plus, il n'y avait que ce livre dans ce paquet. Ha ha ha ha !

    Le second a avoir atterri entre mes mains est le colis de liame :D Un très grand merci à elle d'avoir pensé à moi ^-^ Ca me fait toujours très plaisir ! À l'intérieur, j'ai découvert le premier tome de Sixteen Life. Je ne connais pas le titre, mais l'auteure ne m'est pas inconnue. J'aime beaucoup ses dessins et ses histoires de manière générale. Y a pas de raison qu'il n'en soit pas de même pour celui-là !

    En complément, j'ai eu droit à Black Bird ! Mais Black Bird ! Le 18 ! Le dernier volume ! Celui qui complète toute la série ! Je n'ai plus qu'à vite finir mon défi pour me dévorer toute la série d'une traite (ou deux, ou trois).

    La dernière surprise du colis n'est autre que Kushiel T1 : La Marque. Grosse découverte ici. "Grosse", ce n'est pas faute de le dire ! Aussi large et haut qu'un manga mais considérablement plus volumineux.... 1 000 pages pour ce premier tome ! Mille ! Pour 96 chapitres. Je n'imagine même pas la suite... Mais ça ne me décourage pas le moins du monde ! Le résumé me plait bien, on va suivre les aventures d'une femme, courtisane et espionne, le tout dans un monde médiéval.

    Le grand déballage
    Kushiel a côté du tome de Black Bird, qui ne fait visiblement pas le poids

    Quoi d'autre ? Quoi d'autre ?

    France loisirs ! Bon, oui, c'est pas une grande surprise pour celui-là. Je viens vous voir assez régulièrement en vous citant cette librairie. Mais par contre, ce qu'il y a dans le colis, ça change à chaque fois ! (Je ne suis pas encore assez fêlée pour commander le même livre en plusieurs exemplaires x) ).

    Alors qu'un seul achat est nécessaire et que je me dis à chaque fois que je n'en prendrai qu'un, j'en ai pris deux. Honte. Mais je le vis relativement bien. Pour ce coup-ci, j'ai opté pour du Robin Hobb, du classique dans le genre fantasy quoi. J'ai toujours un livre de fantasy sous le coude, je reviens systématiquement à ce genre. J'ai ainsi acquis le premier tome de Les Cités des Anciens. Oui, encore une série. Soyons foufou. Une série qui parlera de dragons, d'où le titre Dragons et Serpents, et encore de dragons. Les dragons, c'est le bien.

    Dans un tout autre style, il y a Et Ellie vécut heureuse. La fantasy est loin derrière. Ellie a 22 ans, cette jeune fille qui ne croit plus au prince charmant s'installe à Londres pour faire carrière dans l'édition. Mais rien ne se passera comme prévu, d'où l'intérêt du livre. Le résumé m'avait beaucoup plu. Pour ce qu'on sait du résumé, je me retrouve pas mal en Ellie alors j'ai hâte de voir comment elle va s'en sortir .

    Le grand déballage
    [Photo prise à la va-vite quand j'ai réalisé que je manquais cruellement d'illustrations]

    Attaquons le dernier morceau de carton cachant des livres !

    Celui là, je n'avais plus beaucoup d'espoirs. Je l'ai attendu, je n'ai pas eu de nouvelles pendant un peu plus d'une semaine, aucun avis d'expédition, rien. En allant vérifier sur le site, je m'étais rendue qu'il en manquait un pour que la commande soit envoyée. Tous les titres n'avaient pas été réunis. J'en étais même venue à me demander s'ils allaient le trouver !

    Fort heureusement, ce fut le cas et j'ai pu aller le récupérer en même temps que celui de France Loisirs, m'évitant deux aller-retours en ville.

    Encore une fois, il sera question de livres. Je remarque que souvent, mes commandes concernent des livres et non des mangas. Je remédierai à cela les mois suivants.

    Pour cette fois, je me suis intéressée à des titres qui me tentaient beaucoup. D'abord Don Quichotte. Ce n'est pas l'école ou l'université qui me demande de le lire. Je n'y suis plus. C'est réellement par pure curiosité pour l'histoire (c'est là que certains se disent que j'ai une case en moins dans mon cerveau). Je suis de plus en plus curieuse des classiques. J'ai même failli prendre Pantagruel ou Gargantua de Rabelais à côté ! Et puis je me suis rétractée. Déjà Don Quichotte. Pas trop de livres d'un coup non plus.

    Le grand déballageÀ côté, j'ai choisi A Year in the Merde. Je me l'étais déjà procuré lors d'une sortie en librairie auparavant. J'avoue. Mais il était en français. J'avais commencé à le lire et n'ai pas réussi à dépasser la première pages (ou les deux premières). Je ne pouvais pas. Je me disais sans cesse que ça devait rendre beaucoup mieux en anglais. C'est un livre drôle, de type comique. Et de l'humour anglais en plus. Je me disais que je l'apprécierai beaucoup plus dans sa langue d'origine. Me voilà maintenant en possession de la version qui me convient !

    J'ai également craqué pour Je suis une légende. La faute au forum Lecture-Imaginaire ça. Il y avait une fiche sur le livre là bas, et le résumé m'a tout de suite intriguée. On parlait de "vampires" alors que le film, lui, fait part de "zombies" (oui, j'ai vu le film il y a quelques années). Très intriguée et comme on en disait du bien, je l'ai ajouté à mon panier. Aussi simple que ça !

    J'en ai aussi profité pour agrandir ma collection d'H.P. Lovecraft. Le comble de la chose est que c'est mon troisième livre de l'auteur alors que je n'en ai lu aucun encore. Que voulez vous, il y a des auteurs comme ça, on sait que ça collera avec eux et qu'on aimera ce qu'ils font. C'est le feeling, le 6e sens ou que sais-je encore. Je le sais. Alors cette fois, c'est L'affaire Charles Dexter Ward qui rejoint les autres.

    Le dernier de ce colis est un triste inconnu. Je l'ai pris pour son prix, moins de 2€. C'est de la fantasy, donc je ne prends pas trop de risques. Encore une série, mais le volume ne contient qu'environ 200 pages écrites en gros. Ca se lit facilement et vite donc. Et encore des dragons ! Décidément ! Avec cette fois l'histoire de quelqu'un transporté soudainement à l'époque médiéval. De quoi s'amuser un peu en lisant le premier tome de La Lignée des Dragons : À la Recherche du Dragon d'Or.

    Et ce n'est toujours pas fini ! (comme dans la pub SFR)

    Comme j'étais à Gibert Joseph pour ce dernier colis, je me suis dit que j'en profiterai pour regarder si je ne trouvais pas la suite de quelques séries manga. Et il y avait ! Dans tous les cas, je pense que j'aurais trouvé quelque chose de toute façon. J'ai donc craqué pour la suite du Prince, la Sorcière et les Princesses, le tome 2 et le 3 ! Je n'aurais pas tardé du tout pour me les procurer. À côté, une autre série qui n'aura pas traîné : j'ai trouvé le troisième volume d'Obaka-chan. Je n'ai pas le deux, ils ne l'avaient pas. Mais le trois était à un prix dérisoire, alors je l'ai pris d'avance. Le deuxième sera pour une prochaine fois. Et le meilleur pour la fin, j'ai nommé : Les Vacances de Jésus et Bouddha ! J'avais lu le premier tome en bibliothèque et avait beaucoup ri. J'ai tellement adoré que j'ai décidé de m'acheter la série. Maintenant j'ai le tome 1 en ma possession que je vais pouvoir m'amuser à relire. Et la suite sera à venir !

    À un moment ou à un autre, il faut quand même que ce grand déballage s'arrête ! C'est que ça en fait des livres et des lignes à lire. Aller, je m'en vais les ranger sur les étagères :D


    2 commentaires
  • Liqudation : la bonne affaire

    Le mois touche à sa fin, les soldes bientôt aussi. Les soldes ne se font pas encore sur les livres (question de prix unique du livre) pourtant, depuis peu, je vois parfois un petit coin "soldes" dans certaines librairies. Juste de quoi remplir un bac avec des livres généralement pas intéressants, mais c'est toujours ça. Au moins je ne suis pas très tentée.

    C'était sans compter de tomber sur une boutique d'occasion qui avait décidé de tout liquider. Tout. Tout ce qui était à l'intérieur. Des mangas aussi... D'autant plus que c'était une boutique d'occasions ! Donc, en plus d'avoir déjà des mangas pas chers, il y avait une réduction supplémentaire à cause de la liquidation ! Yaaahhhaaaa ! Je me suis jetée dessus comme une affamée. Comme si j'avais pas de livres chez moi, franchement. Mais c'était le Saint Graal ! Impossible de résister à ce type d'offre ! Surtout quand on en vient à payer seulement 2€ le tome ! De quoi devenir dingue ! Dingue je fus.

    Liqudation : la bonne affaire
    Après les châteaux de cartes
    et les Legos,
    la construction manga !

    J'ai bien squatté la place, car, comble des choses, l'endroit où se trouvait les mangas n'était pas large. Deux petites bibliothèques. J'en occupais une. Pauvre autres clients qui durent être patients (y avait pas foule non plus). Parce que bien sûr, je ne me suis pas simplement contenté de survoler tous les titres pour prendre ce qui m'intéressait, non. J'ai pour ainsi dire tout passé en revu. Une série que je connais et que je veux? Je prends d'office. Un premier tome d'un truc sorti de je-ne-sais-où ? Je prends bien le temps de lire la quatrième de couverture pour savoir si je lui donne sa chance ou pas, tout en prenant la suite si elle y est.

    Je ne sais pas combien de temps je suis restée à tout regarder. En revanche, je peux affirmer que j'ai vérifié deux fois tous les tomes avant de définitivement me diriger vers la caisse. Et j'avais une bonne pile à côté de moi ! Une pile comprenant pêle-mêle :

    • Douze tomes de Bakuman, du 1 au 9 et du 11 au 13
    • Les quatre premiers de Say Hello To Black Jack
    • L'intégralité de Chocola et Vanilla (8 tomes)
    • Deux tomes de Nora
    • La Légende de Raoh à essayer
    • Stigmata à découvrir
    • Un premier volume de Vairocana
    • Le shojo Captive Hearts à commencer

    Soit un total de 30 tomes pour lesquels il faudra trouver de la place sur mes étagères. Par chance, les quatre derniers s'ajoutent automatiquement au défi manga qui va commencer dans une dizaine de jours. Je vais donc laisser le tout trainer le temps que je lise un peu. Quelques piles sur ma table basse, ça passe inaperçu, non?

    D'ailleurs, j'en profite pour passer un SOS. J'ai un gros problème avec les étiquettes de prix qui ne... se décollent pas. Rien à faire, ça se déchire constamment, et ce n'est que la première couche de papier. Si vous avez une astuce ou une solution miracle pour retirer les étiquettes des mangas (et livres de manière générale), je serai ravie de la connaître :D

     

    Liqudation : la bonne affaireIl y en a quand même un dans le lot qui n'a pas une étiquette à s'arracher les cheveux. Il n'avait pas d'étiquettes du tout et ne provient pas de la liquidation. Il est neuf. Il est beau. Il sort de la librairie. Il me tente terriblement. Il est pas épais et c'est un livre ! Et même si c'est le premier tome d'une série, rien à faire. Je ne suis plus à une série près de toute façon ! C'est ainsi que je  me retrouve avec La Sélection que j'ai bien hâte de lire !


    9 commentaires
  • Décembre est un mois particulier. C'est le dernier mois de l'année, c'est là qu'on a tendance à prendre des vacances ou des congés, c'est aussi le mois comprenant Noël et le Nouvel An (et votre anniversaire peut être aussi). C'est un mois de fêtes, de lumière, de décoration, de joie... et de cadeaux. Et pour moi, qui dit cadeau dit livre ! Faisons le tour de ce petit mois riche en pages à lire.

    Les nouveautés inévitablesAu début du mois, j'ai eu des nouvelles de ma librairie France Loisirs pour me rappeler que je devais absolument faire un achat chez eux. J'ai souvent tendance à ne pas savoir à quelle période je dois acheter alors j'attends qu'ils me fassent signe, me préviennent pas sms ou mail que nous sommes en fin de saison et que j'ai tout intérêt à me remuer un peu pour faire mon achat. Cette fois, je n'ai pas eu à trop réfléchir puisque la dernière fois deux titres m'intéressaient et je n'en avais pris qu'un. Prendre L'héritage de tata Lucie était une évidence. Un titre qui me paraît drôle et qui j'espère me ferai passer un bon moment tout en légèreté et gaité.

    L'héritage de tata Lucie

    Tata Lucie est une emmerdeuse. De son vivant ce n'était pas une sainte mais, une fois morte, elle se surpasse pour pourrir la vie de sa famille. Le testament est clair : pour toucher l'héritage, ses neveux doivent se lancer dans une chasse au trésor rocambolesque, les pieds dans la boue. Bienvenue à la campagne !

    Au coeur du Béarn, ils sont entraînés dans une aventure qu'ils ne risquent pas d'oublier... Mais que ne ferait-on pas pour toucher le pactole?

    De quoi donner envie de partir suivre ses neveux dans leur quête, non? :D


    Les nouveautés inévitablesComme j'avais passé commande et que les fêtes de fin d'années approchaient, j'avais même reçu un bon de réduction à utiliser ce jour-ci pour l'achat de n'importe quoi dans la librairie. Autant dire que c'était tentant. Mais je ne voulais pas acheter un autre livre ni faire une dépense pour faire une dépense. Je me suis intéressée à un carton près de la caisse avec des petits livrets. Deux différents en fait, les deux sur la cuisine. L'un sur les Cake-Pops, ces petits gâteaux qui sont à la mode en ce moment, et un autre sur la cuisine avec une marque de soda (que ma mémoire a oublié). Plus tentée par les gâteaux et ayant déjà feuilleté un livre sur les cake pops, j'ai préféré ce dernier. Quand je voudrais en faire, je n'aurais qu'à l'ouvrir !

    Le même jour, j'ai eu la bonne idée de passer à Jinja Manga, une librairie manga. Ce n'est pas souvent que je m'y rends car lorsque j'y mets les pieds, j'achète un volume. Alors je minimise mes visites, faisant que je ne foule son sol que très peu de fois. Mais en cette fin d'année, je pouvais bien aller y faire un tour ! Je n'avais qu'un titre aux lèvres : Le Nouvel Angyo Onshi. J'ai beau ne pas acheter les volumes rapidement, je tiens quand même fermement à tous les posséder ! Je pensais ne pas avoir de chance, ne les voyant pas sur les étagères. Il s'avère cependant qu'un brin de chance à tendance à s'accrocher à moi. Même si la série n'était pas sur les étagères, elle était bien entre les murs de la librairie. Le Nouvel Angyo Onshi était dans un carton avec d'autres séries, prêtes à quitter ces murs définitivement. Autant dire que j'ai bien choisi mon jour ! Et, comme la chance fait bien les choses jusqu'au bout, ils avaient les deux tomes suivant, le 4 & 5 ! Plus que quatre volumes et ma collection sera complète :) Même si pour ça, je devrais me les procurer ailleurs. Mais je les aurais tous !

    Les nouveautés inévitables

    Arrivèrent alors les fameuses fêtes de fin d'année, fêtes durant lesquelles ma collection s'est soudainement vu agrandir. Je ne sais pas encore où je vais mettre certains des livres mais je leur trouverai une place pour sûr. Les mangas, quant à eux, ont tout de suite su où se poser. Voyons voir plus en détail ce qui est arrivé par la cheminée à Noël :

    Les nouveautés inévitablesJ'ai eu la joie de recevoir deux gros pavés. Deux énormes pavés. J'ai l'impression de ne plus avoir lu de pavés depuis des lustres. Le format manga qui me donne cette impression sans doute. Je reste toutefois ravie de ces deux livres. De la fantasy pure comme je les aime ! Je ne crois pas qu'un jour je lui tournerai le dos. J'ai parfois trop besoin de partir dans un autre monde peuplé de nains, d'elfes et de dragons. Tiens, en parlant d'eux, c'est la trilogie Les Elfes de Bernhard Hennen que j'ai reçu. Et parce que les choses sont bien faites, il s'agit de l'intégral. Hop. Tout en un. Tout d'un coup. Pas besoin de se procurer la suite un jour ou l'autre. C'est quand même pratique ces intégrales !

    Le deuxième pavé s'intitule La Maison des Mages d'Adrien Tomas. Parce qu'un monde de fantasy sans magie, c'est un peu comme un M&Ms sans cacahuète. Il manque un élément super important. En plus le volume a l'air unique, ce qui ne fait pas de mal de temps en temps. Il ne me faudra que trouver du temps pour le lire ainsi que les autres, ce qui n'est pas gagné.

    Les nouveautés inévitablesJ'ai aussi pu découvrir un format plus abordable. Un format qui se lit partout et en vitesse : La BD ! J'en lis depuis assez récemment et c'est vraiment pas si mal, même si je trouve que ça fait très mal économiquement parlant par rapport aux mangas ou même aux livres. Bref. J'ai reçu l'intégrale de Péchés Mignons d'Arthur de Pins ! Depuis que j'ai lu sa Marche du Crabe, c'est un auteur que j'ai eu envie de suivre. Ayant déjà lu le premier volet de Péchés Mignons et l'ayant grandement apprécié, je suis toute contente d'avoir cette fois l'intégrale.

    Surtout que ce n'est pas tout !

    À mon retour à la maison, la boîte aux lettres m'a révélé une autre surprise. Le facteur était passé, un colis m'attendait  et il était trop gros pour rentrer dans la boîte. Malheureusement, lorsque j'ai eu le mot entre les mains, je me suis rendue compte que l'endroit où je devais le récupérer n'était pas encore ouvert. Quelle idée de fermer entre midi et deux ! Zut ! Je devais patienter. Pas le choix. Le bon côté, c'est que j'avais toutes mes affaires à ranger... Ce qui m'occupa largement jusqu'à l'ouverture ! Sans perdre de temps je me suis rendue sur place pour réceptionner ce qui me faisait sautiller comme une puce : le colis de liame ! À peine rentrée, je l'ouvrais pour découvrir son contenu.

    Les nouveautés inévitables

    Deux mangas historiques avec Gisèle Alain T1 et Joséphine Impératrice T1 & 2. Je n'ai jamais été très Histoire. C'est une matière qui me barbait énormément à l'école. Rien à faire, les dates, ça ne rentre pas. Les évènements, ça dépend lesquels mais généralement, ça ressort assez vite. Pourtant j'ai lu Cesare cette année, et j'ai totalement succombée à son charme. J'ai également été tentée par d'autres titres historiques sans pour autant me lancer. Je me rends alors compte que contrairement à ce que je croyais, les histoires de types "historiques" ne me répugnaient pas puisqu'elles étaient sous un format que j'affectionne : les histoires. J'ai donc très envie d'essayer ces deux titres, surtout Joséphine !

    Le 17e tome de Black Bird a rejoint les autres. Je n'ai pas encore entamé la série, attendant la fin. Elle ne comporte d'ailleurs que 18 volumes ! Je pourrais bientôt me les gober en quelques jours.

    Trois autres nouvelles entrées ensuite : Asura T1 dont le résumé ne m'évoque rien, je verrai bien au cours de la lecture ; 2nd Love Once Upon a LIE, titre que j'ai vu plusieurs fois dernièrement. Beaucoup de publicité semble avoir été faite et l'histoire m'intrigue en plus du "Once Upon a LIE" qui n'est pas sans rappeler le "Once Upon a Time" des contes de fées de notre enfance. D'autant que cette idée a été reprise dans des adaptations de Cendrillon, qui ont "Once Upon a Song" accroché au titre. Dois-je donc m'attendre à une nouvelle adaptation de mon conte préféré dont je ne me lasse pas?

    Le dernier du lot est Rose & Wolf que j'avais déjà aperçu je ne sais plus où, dans quel article ou sur quel site. Faible mémoire. Le résumé me tente bien. La façon dont est évoquée l'école dans ces quelques lignes me rappelle celle de Vampire Knight. Et le personnage masculin n'est en plus pas humain (Wolf?), pour continuer sur la lancée... Et dire que j'ai les trois premiers tomes sous la main ! Chouette !

     

    J'espère que vous avez été aussi chanceux que moi et que vous êtes tout aussi content de vos présents :D D'ailleurs, c'est quoi que vous avez eu la joie de recevoir?


    4 commentaires
  • Un mois sans dépenses, c'est possible !Le miracle est fait ! Tout est possible ! Une météorite peut passer devant votre fenêtre, vous pouvez gagner au loto... Pour la première fois depuis bien longtemps, je n'ai pas dépensé un seul sou durant un mois pour acheter des livres. Une prouesse de taille !

    Novembre était donc un mois béni. Un mois où, même si des livres me passaient sous les yeux, ma volonté du "zéro achat" était toujours plus grande. Une volonté de fer que j'espère conserver pour les mois à venir !

    Ca n'a pas empêché ma bibliothèque et ma PAL d'accueillr un nouveau dans leurs rangs : Les étoiles de Noss Head T1 de Sophie Jomain. Un cadeau du genre bit-lit. D'ailleurs, lorsque je l'ai choisi, je n'avais absolument pas fait attention au fait qu'il s'agissait du premier volume d'une série. Moi qui essaie d'éviter d'en commencer de nouvelles, c'est rapé. Mais qu'importe puisque j'ai réussi à ne rien acheter ! Tout peut être pardonné !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique