• Alors que j'avais décidé de faire attention à mon porte feuille au mois de mai, quelques titres sont passés entre les mailles du filet. Les premiers rebelles n'en sont pas vraiment. Ils avaient été réglés le mois précédent. Je n'attenais que leur venue. Lorsque je reçus le fameux e-mail tant attendu, me confirmant que ma commande était rrivée, je me suis presque ruée à ma librairie. Je me baladais ensuite en ville avec mon colis dans les bras, toute heureuse d'avoir en ma possession "Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire" et "L'épopée du Perroquet". Cela faisait longtemps que le premier est partout, sur toutes les lèvres, dans toutes les librairies.... Je pensais céder en anglais, puis, finalement, ça ne s'est pas fait. J'ai eu une occasion française, je l'ai saisie. Pour ceux qui auraient réussi à ne pas en entendre parler, je vous offre la quatrième de couverture :

    Achats de Mai

    Allan Karlsson, la veille de son centième anniversaire, s’enfuit de la maison de retraite. C’est le début d’une cavale dans toute la Suède, et d’un voyage décoiffant dans les premières années de l’existence mouvementée d’Allan. Car ce Karlsson fut autrefois un artificier de génie.
    De Franco à Staline en passant par Truman et Mao : ses souvenirs sont, osons le jeu de mot, explosifs... à l’image de ce roman suédois, singulier et plein d’humour.

    Normalement, un seul achat chez France Loisirs est nécessaire. Comme il y avait une offre promotionnelle pour deux piments achetés et que j'étais tombée sur un titre qui me plaisait beaucoup au point de ne pas réussir à trancher entre les deux, j'en ai profiter pour les embarquer tous deux. Je vous laisse vous faire une idée de l'histoire.

    Maeve a vingt-cinq ans, des idées plein la tête, un perroquet très bavard et une vieille voiture: de quoi partir pour Hollywood vivre son rêve lorsque ses parents lui coupent les vivres. Sauf que rien ne se passe comme prévu et qu’elle atterrit dans une petite ville d’Arizona nommée Coin Perdu, et pour cause ! Mais la campagne a aussi ses charmes et Maeve ne va pas tarder à le découvrir... 

    Achats de Mai

    Bien plus tard dans le mois, je me suis retrouvée face à une nouvelle occasion. J'étais au milieu du mois à peu près. La faute à Pisst. Il a osé entrer à Jinja Manga. Il a osé me parler des étagères qui regroupaient les mangas d'occasion. Et j'ai osé me diriger vers celles-ci pour voir ce qu'elles proposaient. Mes yeux filent sur les titres sans vraimen trop m'arrêter. Je n'ai plus en tête les quelques uns qui m'avaient intéressé. Le numéro n'était de toute façon pas le bon. Au milieu de tout ça, il y avait une série bien avancée : Brave Story. Il y avait plus de 10 volumes disponibles. Peut être même une quinzaine. Autant dire que l'envie était plus que présente de toute embarquer en une seule fois. Juste l'envie. L'argent lui, n'était pas vraiment pour. Après quelques négociations avec ce dernier, j'ai pu repartir avec les trois premiers volumes de cette série que je m'amuserai à découvrir.

    Wataru est un jeune garçon ordinaire qui aime passer son temps à jouer dans les salles de jeux vidéo. Un jour un nouvel élève, Mitsuru Ashikawa, arrive dans son école mais Wataru va très vite découvrir que celui-ci possède des pouvoirs étranges. Entrainé par Ashikawa dans un immeuble en construction réputé hanté, Wataru apprend l'existence de Vision, un monde parallèle où il est possible de changer le cours du destin. C'est à ce moment là que la vie de Wataru bascule et s'effondre, son père quitte la maison familiale pour partir avec sa maitresse et le jeune garçon se retrouve seule avec sa mère dans le coma. Wataru va-t-il se décider à franchir la gigantesque porte qui mène à Vision ?

    Achats de MaiPar la même occasion, j'ai louché sur les étagères shojo à la recherche du volume qui comblerait le trou que je me suis créé dans la série Dengeki Daisy. Je suis toujours très en retard, je n'en suis qu'au volume 9. Mais avoir au milieu de la série un trou me perturbait énormément. J'en avais fini par le noter dans mon téléphone puisqu'à chaque fois que je me rendais en librairie, je restais coi devant la série ne sachant pas quel numéro exactement il me manquait. C'était le 8. Pas très compliqué à retenir pourtant. Juste un 8. Rien n'y faisait. La note que j'ai inscrite sur mon téléphone à tout changer puisque, ce jour-là, j'ai pu acheter ce fameux numéro 8 qui me manquait depuis tant de mois. La prochaine fois, je m'attaque au dizième. La prochaine fois.

    Sur la fin du mois, il y a eu la fête des mères (j'espère que vous l'avez fêté comme il se doit à vos mamans!). Ce jour là, mon village a eu l'idée d'organiser des puces. Pourquoi pas. C'était les deuxièmes sur un lapse de temps relativement court. J'y ai fait un tour dans l'après midi, par curiosité, espérant aussi y trouver quelques ouvrages. Déjà, c'était l'après midi. A 17h, ça s'arrêtait. On est passé vers 14h je crois. Et bien, il y avait déjà plus grand monde ! Plus de la moitié des vendeurs étaient partis. C'est con. Les gens qui font la grasse matinée, ils viennent l'après midi. Tant pis pour eux, j'aurais pu leur prendre des livres. On a fait le tour des étales, puis on est revenus vers celles qui avaient des choses intéressantes et qu'on achèteraient. J'ai eu le plaisir de retomber sur les fameux "Livres dont vous êtes le héros", que j'avais adoré étant adolescente. J'ai pris des titres que je n'avais pas essayé à l'époque (ce qui n'est pas dur n'en ayant testé que deux ou trois) grâce à mon copain, qui a eu la bonté de me les offrir. Ce fut ainsi pour les autres livres qui ont suivi et qui ont eu le malheur de me faire envie.

    Achats de Mai


    7 commentaires
  • Par des jours de beaux temps, la librairie Gilbert Joseph a mis dehors de grands bacs sur roulettes de livres à des prix alléchants, de 0,20 à 5€. Je suis passée plusieurs fois devant sans réellement y jeter un œil jusqu'au jour où je me suis laissée tentée. J'ai tout de même été plus que raisonnable : Je n'ai mis mon nez que dans les bacs à 1€ ou moins avec quelques exceptions à 3€. Je n'ai donc pas regardé les étagères ou les bacs à 5€ et une très grande partie de ceux à 1€. Oui, j'essaie de me donner bonne conscience en même temps. Il faut bien quand on ressort d'une librairie avec une telle pile de livres !

    Ceci dit, je n'ai aucun problème de conscience. Dès que je suis sortie, je pensais déjà au moment où j'y retournerai car je n'ai pas pu jeter un œil à tous les bacs à 1€. Je ne me suis même pas rendue au rayon manga, BD ou celui des classiques ! J'avais un sérieux frein il faut dire : J'étais venue en vélo. Autant dire que pour dévaliser une telle librairie, ce n'est pas l'idéal. On est vite limité par ce qu'on peut porter. Bien que je dois avouer que je n'y songeais absolument pas lorsque j'empilais les livres les uns sur les autres. Il ne me manquait qu'un panier pour les mettre dedans et passer plus facilement d'un bac à l'autre !

    Avoir eu une restriction de poids n'est pas si mal. Je pourrais y retourner en étant sûre d'y trouver à nouveau des choses intéressantes. Je vais même faire mieux : Attendre d'être payée ! Même si je m'en suis tirée pour un rien avec tous ces livres (une petite vingtaine d'euros), c'est quand même mieux d'avoir de l'argent. Je n'aurais alors aucune limite. Pas même les étagères dans ma chambre. Il y a de la place. Et on trouve toujours de la place pour des bouquins quand on en a besoin.

    Ca a fait bizarre autant aux clients qu'aux vendeurs de me voir me trimbaler dans les rayons avec ma pile de livres dans les bras. C'était très amusant pour moi en tout cas. Je suis sortie avec pas moins de 16 ouvrages. C'est une sacrée pile ! Il y en a qui rêvent de se baigner dans une piscine d'or, le simple fait d'avoir autant de bouquins d'un coup me donne la même impression. Une quantité immense, le goût des grandeurs ! J'en perds la tête. Tant qu'elle est sur mes épaules, je vais en profiter pour faire un tour d'horizon de cette masse de pages.



    La Malédiction de l'Anneau T3 : Le Trésor du Rhin d'Edouard Brasey

    Dans ce troisième et dernier volet de La Malédiction de l'anneau, saga Fantasy s'inspirant de la mythologie et des légendes nordiques, Siegfried absorbe un philtre d'oubli concocté par la princesse burgonde Kriemhilde, violant ainsi les serments d'amour et de fidélité qui le lient à la Walkyrie Brunehilde. Les deux rivales s'affrontent au milieu des intrigues de cour, tandis qu'Attila et ses Huns envahissent le royaume des Burgondes et que le palais céleste d'Asgard s'embrase...

     

    Quand les beaux jours arrivent, les livres sont de sortieKitty Norville T1 : Kitty et les Ondes de Minuit de Carrie Vaughn

    Vous l'aurez compris, je suis animatrice radio et la nocturne n'est pas de tout repos ! Quand j'ai commencé mon émission, Les Ondes de minuit, je m'attendais à tout sauf à recevoir l'appel de tous les dépressifs du monde de la nuit. Eh oui, tous y passent : vampires, sorcières, lycanthropes... Il est vrai qu'étant moi-même un loup-garou, mes auditeurs sont en confiance. Seulement, le succès est tel que ça commence à s'agiter dans l'ombre. Que ce soit ma meute ou la clique vampirique du coin, ils préféreraient que je me taise... définitivement.

     

    Quand les beaux jours arrivent, les livres sont de sortieMagyk T1 d'Angie Sage

    Le magicien Silas Heap trouve un nouveau-né dans la neige : une petite fille aux yeux violets, emmaillotée dans une couverture. L'enfant, baptisée Jenna, va grandir auprès de ses six frères, dans sa nouvelle famille. Mais un mystère entoure ses origines... Jenna a-t-elle réellement été abandonnée ?

     

     

    Quand les beaux jours arrivent, les livres sont de sortieLa lai de Slaine Mac Roth T1 : Slaine - L'exilé de Steven Savile

    Tir-Nan-Og. Un pays d’une beauté sauvage où des tribus de farouches guerriers Celtes s’affrontent pour la terre et l’honneur. En ce royaume, la main de Dana la Déesse Terre est omniprésente, mais sa flamme brûle plus fort que jamais dans le cœur de Sláine, fils des Sessair.

     

     

    Quand les beaux jours arrivent, les livres sont de sortieBleu Cauchemar T1 de Laurie Faria Stolarz

    Lucy est une ado typique. Enfin presque. Son don : elle fait des rêves prémonitoires. La première année au lycée n’est pas facile pour Lucy. Elle n’est pas la plus populaire, ni la plus chic ni la plus jolie. Elle craque pour le petit copain de sa meilleure amie Drea et un secret encore plus pénible risque de ruiner sa vie. Elle fait des cauchemars. Pas de simples cauchemars, des rêves prémonitoires. Et dans le dernier en date, elle rêve qu’un psychopathe est aux trousses de Drea. Afin d’éviter le pire, Lucy doit à tout prix interroger ses rêves. Oui mais on ne rêve pas sur commande…

     

    Quand les beaux jours arrivent, les livres sont de sortieLes Ombres de Wielstadt de Pierre Pevel

    Hiver 1620 : le Saint Empire Romain Germanique est dévoré par les premiers feux de la Guerre de Trente Ans. Après s'être acquitté d'une délicate mission pour l'Ordre des Templiers, le Chevalier Kantz revient à Wielstadt, une cité allemande protégée depuis toujours par un mystérieux dragon.
    Chasseur de démons initié aux arts secrets de la Kabbale, Kantz est un exorciste qui mène contre le mal une croisade solitaire et implacable. Rapière au poing, il va devoir traquer une insaisissable meute de goules qui répand la terreur dans la ville.

     

    Quand les beaux jours arrivent, les livres sont de sortieLes chroniques de Vlad Tod T1 : Un secret bien gardé d'Heather Brewer

    Etre un vampire n'aide pas vraiment à se faire des amis au collège... Vlad Tod, 14 ans, en fait l'expérience chaque jour ! Vlad n'est pas programmé pour rester éveillé toute la journée. Il doit s'enduire de crème solaire et contrôler ses canines qui grandissent à vue d'oeil dès qu'il a faim ! Un jour, un de ses professeur disparaît. Vlad commence alors à se poser des questions. Les chroniques de ce jeune vampire forment un roman savoureux, mélange de préoccupations quotidiennes et de paranormal.

     

    Quand les beaux jours arrivent, les livres sont de sortieJaz Parks T1 : Jaz Parks s'en mord les doigts de Jennifer Rardin

    Je m'appelle Jaz Parks. Mon patron, Vayl est né en 1744 en Roumanie... où il est mort. C’est un vampire. Ça aide !
    Pour l'heure, il travaille à la CIA. Moi ? Je l'aide pas mal.
    Je possède certains dons qui sont bien utiles... Notre nouvelle mission : éliminer un chirurgien esthétique de Miami lié au terrorisme. Mais tout se complique lorsqu'on découvre qu'il est de mèche avec un salopard aux pouvoirs surnaturels, capable de mettre l'Amérique à genoux...

     

    Quand les beaux jours arrivent, les livres sont de sortieLe Seigneur des Anneaux de JRR Tolkien

    Dans les vertes prairies de la Comté, les Hobbits, ou Semi-hommes, vivaient en paix… Jusqu'au jour fatal où l'un d'entre eux, au cours de ses voyages, entra en possession de l'Anneau Unique aux immenses pouvoirs. Pour le reconquérir, Sauron, le seigneur ténébreux, va déchaîner toutes les forces du Mal. Frodon, le Porteur de l'Anneau, Gandalf, le magicien, et leurs intrépides compagnons réussiront-ils à écarter la menace qui pèse sur la Terre du Milieu ?

     

    Quand les beaux jours arrivent, les livres sont de sortieConfessions d'une accro du shopping de Sophie Kinsella

    Votre job vous ennuie à mourir ? Vos amours laissent à désirer ? Rien de tel qu'un peu de shopping pour se remonter le moral... C'est en tout cas la devise de Becky Bloomwood, une jolie Londonienne de vingt-cinq ans. Armée de ses cartes de crédit, la vie lui semble tout simplement magique ! Chaussures, accessoires, maquillage ou fringues sublimes... rien ne peut contenir sa fièvre acheteuse, pas même son effrayant découvert. Un comble, pour une journaliste financière qui conseille ses lecteurs en matière de budget ! Jusqu'au jour ou, décidée à séduire Luke Brandon, un jeune et brillant businessman, Becky s'efforce de s'amender, un peu aidée, il est vrai, par son banquier, qui vient de bloquer ses comptes... Mais pourra-t-elle résister longtemps au vertige de l'achat et à l'appel vibrant des soldes ?

     

    Quand les beaux jours arrivent, les livres sont de sortieGod Save la France de Stephen Clarke

    Nom : Paul West
    Âge : 27 ans.
    Langue française : niveau très moyen.
    Fonction : jeune cadre dynamique promis à un grand avenir.
    Occupation : déjouer les pièges potentiellement désastreux du quotidien français.
    Hobbie : lingerie féminine.
    Signe particulier : Paul West serait le fruit d'un croisement génétique entre Hugh Grant et David Beckham.
    Jeune britannique fraîchement débarqué à Paris, créateur, en Angleterre, de la fameuse enseigne Voulez-Vous Café Avec Moi, Paul a bien du mal à s'adapter au pays des suppositoires, des grèves improvisées et des déjections canines.
    Et il n'est pas au bout de ses surprises...

     

    Quand les beaux jours arrivent, les livres sont de sortieLe Mec de la Tombe d'à côté de Katarina Mazetti

    Désirée se rend régulièrement sur la tombe de son mari. Bibliothécaire et citadine, elle vit dans un appartement très tendance, rempli de livres. Au cimetière, elle croise souvent le mec de la tombe d'à côté, dont l'apparence l'agace. Depuis le décès de sa mère, Benny vit seul à la ferme familiale. Il s'en sort comme il peut, avec son bon sens paysan et une sacrée dose d'autodérision. Chaque fois qu'il la rencontre, il est exaspéré par sa voisine de cimetière, son bonnet de feutre et son petit carnet de poésie. Un jour pourtant, un sourire éclate simultanément sur leurs lèvres et ils en restent tous les deux éblouis... C'est le début d'une passion dévorante.

     

    Quand les beaux jours arrivent, les livres sont de sortieNos amis les humains de Bernard Werber

    Les humains sont-ils intelligents ? Sont-ils dangereux ? Sont-ils comestibles ? Sont-ils digestes ? Peut-on en faire l’élevage ? Peut-on les apprivoiser ? Peut-on discuter avec eux comme avec des égaux ? Telles sont les questions que peuvent se poser les extraterrestres à notre égard.
    Pour en avoir le cœur net, ils kidnappent deux Terriens, un mâle et une femelle, Raoul et Samantha. Ils les installent, pour les étudier tranquillement, dans une cage à humains. Une «humainière». Ils espèrent ainsi assister à une reproduction en captivité. Le problème, c’est que Raoul est un scientifique misanthrope et Samantha une dompteuse de tigres romantique.

     

    Quand les beaux jours arrivent, les livres sont de sortie2001 : L'Odyssée de l'espace d'Arthur C. Clarke

    Le vaisseau Explorateur 1 fait route vers Saturne. À son bord, deux astronautes et le plus puissant ordinateur jamais conçu. Cinq ans plus tôt, un étrange monolithe noir a été découvert sur la Lune. La première preuve d'une existence extraterrestre. Et bien longtemps avant, à l'aube de l'humanité, un objet similaire s'était posé sur Terre et avait parlé aux premiers hommes. On détecte un nouveau signe de cette présence aux abords de Saturne. Que sont ces mystérieuses sentinelles ? Quel message doivent-elles délivrer ? Nous sommes en 2001, l'humanité a rendez-vous avec son destin.

     

     

    C'est en allant chercher le résumé de chacun des livres que je réalise que j'étais tellement prise dans ma frénésie d'achats que je n'avais pas regardé le résumé de la plupart des bouquins ! (j'ignorais donc qu'une si grande quantité était des séries) Étant donné que ce qui relève de la fantasy se repère tout de suite à la couverture, je me suis pas questionnée davantage sur les titres qui me sont passés en mains. Je me laisse tentée par tout. Je ne suis vraiment pas une fille difficile. Ca me permettra de faire des découvertes comme ça.

    Ça aurait pu être tout. Ce qui fait quand même déjà beaucoup d'achats. Dit comme ça, on s'attend d'office à un "mais". Alors je vous l'offre. Mais, hélas, je suis retournée dans des magasins d'occasions depuis. De l'occasion de tout. Livres fait partie de ce "tout". Sauf qu'en livre, il n'y avait rien d'intéressant. Ce n'est pas grave, il y a des mangas ! Et ça, c'est le pied. En plus, ils venaient de faire l'acquisition d'une grande partie du manga Kare First Love. Il ne m'en a pas fallu plus pour les prendre tous.

     

    Quand les beaux jours arrivent, les livres sont de sortieKare First Love T1 à 8 de Kaho Miyasaka

    Trop timide avec les garçons, Karin Karino s'est inscrite dans un lycée pour filles. Les journées s'écoulent toutes semblables aux autres... jusqu'à sa rencontre embarrassante avec le turbulent Kiriya Aoi dans le bus ! Karn est bien décidée à ne plus jamas le revoir mais se retrouve piégée par ses copines de classe qui organisent une séance de speed dating sans la prévenir. Incapable de supporter l'alcool, Karin s'évanouit et se réveille... dans la chambre de Kiriya !?

     

    Quand les beaux jours arrivent, les livres sont de sortieNura T1 & 2 d'Hiroshi Shiibashi

    Rikuo Nura, héritier du commandant suprême du monde du Yôkai, est un garçn à l'apparence très ordinaire. Pourtant, il poursuit le rêve d'être à la tête du clan Nura et de dirigier le monde du Yôkai !

     

     

     

    Quand les beaux jours arrivent, les livres sont de sortieAi non-stop ! T2 de Ken Akamatsu

    Hitoshi est un jeune étudiant, médiocre en tout sauf en informatique. Avec une cote de popularité proche du néant, il n'a pas de petites amies, et passe son temps libre à s'en inventer en les créant lui-même sur son ordinateur. Un passe-temps qui prend une nouvelle dimension le jour où, suite à un violent orage, son programme le plus abouti, Satie, se matérialise devant lui...

     

     

    Quand les beaux jours arrivent, les livres sont de sortieDarren Shan T1 de Takahiro Arai et Darren Shan

    Darren Shan était un garçon ordinaire jusqu'à ce qu'il croise la route du Cirque de l'étrange et que son destin bascule... Désormais, Darren va plonger dans un monde obscur peuplé de vampires, de loups-garous et d'étranges créatures dont il n'aurait jamais pu soupçonner l'existence. Il ne lui reste qu'à dire adieu à son ancienne vie...

     

     

     

    Toutes les bonnes choses ont une fin, la liste de mes achats également. Parce qu'il faut bien que ça s'arrête un jour. J'avais déjà énormément de lecture, il ne manquait plus que je ne m'en rajoute ! Et le temps qui me file entre les doigts. Rhhaaa ! Même si l'été approche, je suis sûre de ne pas en venir à bout. Je vais quand même profiter du soleil d'ici une prochaine virée en librairie.


    16 commentaires
  • Non, je n'ai pas déjà transgressé la décision que j'avais prise concernant la réduction, et même la mise en pause, d'achats de livres. Un petit peu en fait. Mais tout s'explique ! Comme toute bonne lectrice que je suis, j'ai forcément des excuses pour en être venue à acheter un ouvrage.

    Un mois de Mars chargé

    Au début du mois, j'ai reçu un merveilleux colis, bien rempli, amené par ma chère poste. Une autre personne se cachait derrière cet envoi : Liame. Je sais ce que vous vous dites. Ce n'était pas elle qui avait déjà envoyé une série complète (A Romantic Love Story, que j'ai lu et dont l'article arrivera prochainement) le mois dernier? Si. C'est bien la même personne. Ce qui me fait un total de 27 mangas reçus de sa part en très peu de temps finalement. N'y pensez même pas, je ne vous donnerai pas ses coordonnées. C'est mon amie en or.

    Un mois de Mars chargé

    Cette fois le présent contenait plusieurs séries. Cinq au total. Il n'y en a qu'une dans le lot dont le nom me dit quelque chose : Un Amour de Bento. Le reste, c'est le néant. Je n'avais jamais vu les titres auparavant (c'est là qu'on voit que je n'ai pas flâné au rayon manga depuis des lustres). Ça tombe bien tout de même. En plus de découvrir des séries inconnues, je vais pouvoir en lire une qui me faisait envie mais que je n'avais pas achetée. Je l'avais laissé de côté et puis j'ai oublié. Par chance, en ce moment, je n'ai aucune lecture en cours. Coïncidence? 

    Je vous offre quand même la liste des séries qui m'ont été offertes, ce n'est pas forcément très lisible sur les photos :

    • Un Amour de 100 ans T1 & 2
    • Momo Lover T1, 2 & 3
    • Trop jeune pour moi? T1 & 2
    • Honey Blood T1, 2 & 3
    • Un Amour de Bento T1, 2 & 3

    Plus tard dans le mois, ma grand-mère est venue me rendre visite. Elle avait apporté avec elle la commande qu'elle avait reçue. Commande qui m'était destinée et qui avait été passée le mois dernier ! Ma bibliothèque a immédiatement ouvert les bras à ces quatre ouvrages. Tous n'étaient pas le fruit de ma commande. Saurez-vous deviner lequel me fut offert gratuitement pour un certain montant d'achat? Difficile, hein? Un indice : ce n'est pas un roman. Alors? Effectivement, il s'agit de La Beauté en 30 leçons ! Livre qui aura des allures de comble à ceux qui me connaissent irl. Il fallait vraiment que ce me soit offert pour que je l’aie en ma possession.

    Un mois de Mars chargé

    Le premier roman qui m'avait plu est Dieu est un pote à moi de Cyril Massarotto. Rien que le titre, il sonne bien. Il m'indique tout de suite que je vais trouver de quoi m'amuser à l'intérieur. Le résumé continuait en ce sens. Ni une, ni deux, il fut le premier à rejoindre le bon de commande. Il devait aussi être le seul à la base. Ma grand-mère jugeant le prix "dérisoire", elle me suggéra d'en prendre un second. En feuilletant un peu, je tombe sur Pourquoi pas? de David Nicholls, auteur du fameux roman Un jour. Histoire que je n'ai pas lue. En revanche, j'en ai vu son adaptation cinématographique que j'ai grandement appréciée. J'en ai même pleuré. Alors le roman ne pouvait qu'en être bien. Sauf que ce n'est pas cette banderole qui m'a faite choisir ce livre. Je choisis un livre pour ce qu'il est, pas pour l'auteur (à moins que je n'ai lu au moins quelques livres de cette personne). Et, par chance, le résumé me plaisait bien. Alors je m'étais dit "Pourquoi pas?" et il a atterri à son tour sur le bon de commande. Il ne reste alors plus que Dear George Clooney, tu veux pas épouser ma mère? Ce livre est un roman jeunesse dont le titre m'a tout de suite plu. Comme beaucoup de mamans, la mienne aime bien George Clooney (et son café aussi). C'était donc un clin d'oeil à ma Maman cet ouvrage (même si c'est moi qui vais le lire et non elle). Je me dis qu'il peut sûrement réussir à m'amuser.

    Jusque-là je n'avais donc rien acheté. Ce ne fut que des présents. On va s'attaquer à la seule partie qui concerne de véritables achats : une sortie en librairie. Je m'y suis rendue dans un but précis : acheter le livre Le métier de Bibliothécaire. Je me prédestine à cette profession et espère bien pouvoir l'exercer. Ce livre, on disait que c'était la "bible" du Bibliothécaire. Je l'avais parcouru lorsque j'étais à l'Université, l'empruntant à la BU. Cette fois j'ai franchi le pas, je l'ai acheté. Ce qui a fait très mal à mon porte-monnaie d'un seul coup. C'est un mal nécessaire. Je dois vraiment me replonger dedans. Et, cette fois, je prévois de tout lire. En faisant durer la lecture, que ça reste toujours un peu frai dans ma tête plutôt que de tout lire d'un coup et d'oublier la semaine suivante.Un mois de Mars chargé Ce livre était donc l'objectif de ma virée en librairie. Je devais rentrer, le chercher, le prendre, le payer et sortir. Simple comme schéma. C'était sans compter sur une boîte. Assez grande. Contenant environ une trentaine de romans. Tous en anglais. Tous en solde à -50% (et  30 pour certains). Sacrilège ! Des soldes ! Comment pouvais-je passer à côté comme si je n'avais rien vu, prendre l'escalier pour aller aux caisses? Non, vraiment, ce n'était pas possible. C'était trop m'en demander. J'ai obligatoirement fouillé dans la caisse. Il s'en est fallu de peu pour que je ne prenne rien. Aucun titre ne m'intéressait particulièrement. À une exception près, la seule nécessaire : Ragnarok. Alors là, quand j'ai vu le titre, je l'ai d'office pris. Il m'était impossible de le remettre dans la caisse. J'ai joué pendant des années au jeu en ligne portant le même nom et me suis intéressée à la mythologie nordique (je m'intéresse un peu à toutes les mythologies). Le titre a tout de suite fait écho. Il m'était destiné. Et à -50%, je n'ai pas du tout hésité ni eu de remords à le prendre. J'aurais, par contre, eu de profonds regrets à l'avoir remis dans sa caisse. 


    Plus récemment je suis allée à Leclerc. Qui dit Leclerc dit Espace Culturel, et donc livres. Les livres sont partout ! Ils nous envahissent ! On ne peut pas leur échapper ! Et j'en suis plutôt contente en fait. Cette fois, néanmoins, je me suis tenue. Je suis rentrée prendre ce que je voulais et suis ressortie.Un mois de Mars chargé Je n'ai pas même jeté un oeil sur les étalages. Aucun risque que je me laisse tenter donc. Je n'en suis pas repartie les mains vides pour autant. Devant l'entrée se trouve un fabuleux présentoir comprenant des extraits, magazines et autres choses gratuites. Chaque fois que je passe par là, je me sers. Ce jour-là, j'ai eu les mains particulièrement pleines. Je suis repartie avec trois extraits. Celui de Suzanne Joinson, pour son livre Guide à l'usage des jeunes femmes à bicyclette sur la route de la soie, dont le titre est particulièrement à rallonge. Il fait concurrence au fameux "Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates" (que je n'ai pas lu). Je ne sais pas ce que ça vaut, je n'ai pas encore lu l'extrait. À côté, deux mangas. Le premier, Cesare, je l'ai déjà lu. J'en ai même profité pour lire le premier tome par la suite. Vous aurez mon opinion prochainement sur celui-ci. Le dernier extrait que j'ai pris et que je n'ai pas parcouru encore est celui d'Ash & Ely. L'histoire me plait bien, à voir ce qu'il en sera dans les faits.

    Il y avait une autre surprise qui m'attendait sur le présentoir. Une surprise à laquelle je n'étais pas du tout habituée. Autant les magazines gratuits, les extraits, les marques pages, les petits flyers... Oui. Ces choses-là, c'est assez habituel pour moi. Autant cette fois ! Un poster était disponible ! Je vais quand même vous remettre les pieds sur terre. Il n'est pas gigantesque le poster. C'est un format A3. Mais tout de même! Un poster ! De manga ! Ouah quoi ! Je dirais peut être tout le contraire une fois que j'aurais lu la dite série, en attendant, je suis ravie. C'est la première fois que j'en ai.

    Un mois de Mars chargé


    4 commentaires
  • Et la pile ne cesse de s'agrandirC'est définitif : Il faut que je me calme sur mes achats. À chaque fois que je suis allée en ville depuis le début de l'année, et que je passais devant une librairie, j'ai acheté. Je vais retourner à mon ancien régime qui tourne plus autour de 10 livres sur l'année que 10 livres par mois ! C'est que je n'ai pas encore gagné au loto pour me permettre de telles folies  Il y en a un, je ne pouvais pas y échapper : France Loisirs. Je pouvais me l'autoriser sans problème (pour ne pas recevoir leur sélection qui ne me plaira surement pas). J'ai pris le 4e tome de la série de l'Héritage qui ne porte d'autre nom que... L'Héritage ! Que c'est original xD En tout cas, les séries, ça fait beau sur les étagères. C'est toujours émouvants de toucher à la fin d'une série, d'être presque au dernier volume =D Y en a tellement qu'on commence à droite, à gauche, faut dire... J'ai beau prendre de belles résolutions comme "Cette année, je termine juste les séries que j'ai en cours", je finis toujours par être tentée par quelque chose. En plus, il me faut des années pour acheter tous les volumes d'une série.

    Comme la journée n'était pas terminée, nous (parce que je n'étais pas seule, vi vi vi !) avons fait un détour par un magasin d'occasion. À la base, ce n'était que pour les jeux vidéos. Un pour être précise : Dance Dance Dance sur pc. Avec un superbe tapis de danse, un jeu à la Dance Dance Revolution, je m'éclate comme une folle à sautiller =D Ce magasin n'était cependant pas spécialisé dans les jeux vidéo. Il proposait aussi... des livres ! Ahahah ! Je me suis retenue. Pour les livres. J'ai regardé les mangas tout de même! 25% de réduction aussi ! Comment ne pas résister? (Y avait aussi des réductions sur les livres, mais très peu de livres, ça me tentait même pas d'aller voir. Une autre fois :D). Par chance, ce que j'apprécie beaucoup, il y avait les premiers volumes de plusieurs séries ! De quoi pouvoir se lancer dans quelque chose de nouveau. Car souvent, dans l'occasion, on a des volumes éparses qui ne se suivent pas de séries différentes. Rarement le premier parce que d'autres sont arrivés avant moi. J'étais bien heureuse en ressortant ! Et mon porte feuille aussi puisque j'en ai eu pour moins de 10€ pour ces mangas :

    Et la pile ne cesse de s'agrandir


    3 commentaires
  • J'avais raconté mon aventure sur Facebook mais pas ici. De toute façon ils n'avaient pas les images, ni même les titres. Vous avez la version complète :D

    La semaine dernière, j'ai fait un saut en librairie (encore oui). Une différente par contre. Mais dans celle-là aussi il y avait le panneau de l'offre promotionnelle Le Livre de Poche. Pour deux achetés, on en a un offert. J'me suis dit "pourquoi pas". J'lirais les quatrième de couverture et y aura bien au moins un titre qui va titiller ma curiosité. Il me fallait quand même en acheter deux. Le premier fut facile : Bilbo le Hobbit. J'tenais à le lire, tout va bien. Je pensais ensuite prendre la suite de Graceling. Sur le présentoir, il n'y était pas. Peut-être dans les rayons, je n'ai absolument pas pensé à aller chercher. J'étais tellement concentrée sur ce présentoir ! J'ai choisi Les tribulations d'une caissière. Ça a l'air très léger comme lecture.

    "Sympa" fait partie de la définition de "Libraire"

    La première phase était accomplie. J'avais deux titres. Je vais en caisse, tranquillement. Les livres sont scannés et on me donne le total. Et c'est tout. Ne voyant pas la caissière réagir j'ai vérifié auprès d'elle si l'offre promotionnelle était toujours à l'ordre du jour. C'était le cas, elle n’avait pas fait attention à mes achats xD Son collègue derrière a entendu et nous est venu à l'aide. Il semblait s'ennuyer à sa caisse. Il n'y avait personne en plus. Il m'a dit connaître les livres et qu'il pourrait m'aiguiller, comme je n'avais aucune idée de ce que je voulais. Pour ainsi dire la moitié sont de type Policier/Polar. Je ne cours pas après. Il m'a dit quelques mots sur chaque titre de la sélection. J'ai fini par me pencher sur deux titres en particulier. Ce fut laborieux. Aucun n'éveillait de l'intérêt ou de la curiosité en moi. Ces deux étaient juste un peu au-dessus des pâquerettes. Je tenais quand même à lire ces quatrièmes de couverture pour n'en choisir qu'un, alors je lui ai demandé si c'était possible. Très gentiment il commença à fouiller dans les stocks.

    Il réussit à me sortir un livre. Je le vois par terre à chercher et chercher le deuxième. Aucune trace ! Malheur ! Surtout que j'ai lu la quatrième de couverture de celui qu'il avait trouvé et que l'intérêt que j'avais pu lui portait a soudainement chuté. Non merci. Il a réagi directement en me demandant si j'étais plus tentée par de la fantasy. La fantasy, oui, ça me botte tout de suite plus ! (Lui ai-je dit). Il me sortit tout de suite La Communauté du Sud, tome 1. Quitte à choisir entre ça et le navet d'à côté, je préférais le bit-lit, de très loin ! Il était toujours dans sa pile de laquelle il avait sorti ce roman pour m'en tendre un autre : Retour au pays de Robin Hobb. Arg ! Là ce serait dur de choisir. J'me dis que quitte à avoir un gratuit, autant prendre le tome 1 plutôt que le prélude de Robin Hobb (Ne pas se vexer pour ce type de raisonnement qui privilégie la quantité). Et là, ce fut magique ! Il m'a dit que je n'avais pas besoin de choisir, je pouvais prendre les deux ! :D

    Je remarque quand même la note "Offert par les éditions J'ai lu" sur ces deux romans. Je lui en parle pour savoir si ça ne dérangeait pas, étant donné que j'ai acheté des Livre de Poche et non des J'ai lu (Même si les deux, c'est des poches). Bien au contraire ! L'offre promotionnelle de J'ai lu était terminée. Ils avaient encore du stock. Je les ai débarrassés de deux livres. Je peux vider leur stock quand ils veulent =D

    J'suis sortie toute heureuse. Deux livres achetés pour deux gratuits. Et, surtout, deux qui me plaisent ! Ah que je fus comblée !


    "Sympa" fait partie de la définition de "Libraire"
    Plus récemment, hier, j'ai fait un saut en ville. La grande librairie est en ville. Il n'en fallait pas plus pour que je fasse un tour. J'ai été très rapide, j'avais hâte de rentrer. J'ai repensé à Lovecraft. Je n'ai pas encore lu son autre livre que j'ai reçu au début du mois. Sur le net, j'avais lu quelques petites choses sur cet auteur. On parle beaucoup de son invention, ce monstre qu'est "Cthulhu". J'me suis alors dit que je n’avais pas acheté le bon roman comme "premier" de cet auteur. L'erreur est réparée :p


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique