• Ashrel

     
    Ashrel

    Titre : Ashrel
    Auteur : VALP

    Genre : Fantasy
    Statut : Terminé
    Volumes : 4

    Année : 2009
    Editeur : Delcourt
    Prix : 12,90€

    Fuyant le royaume d'Orwany, Pahn, un jeune palefrenier paniqué, fait la rencontre fortuite d'un garçon, Ashrel. Ce dernier semble développer un bien étrange don, celui de réveiller les morts, mais sans pour autant les ramener à la vie. Ce terrible fardeau mènera les deux compagnons d'infortune sur un chemin inattendu... à commencer par la grande ville d'Acromby, chaque jour attaquée par un dragon. (Delcourt)

     

    - Un Petit Mot -

    Ashrel

    J'avais un peu laissé de côté l'écriture de cette chronique pour me renseigner au sujet des "tanatis". Finalement, une fois que j'ai mis ce mot sur google quelques jours plus tard, je me suis rendue compte que ces créatures n'existaient absolument pas. Non pas comme les vampires, les licornes ou les loups garous. Même sur internet, ça n'existe pas ! Et c'est exactement la raison pour laquelle ils m'intéressent encore plus. J'ai été quelque peu interpelée par cette "créature" lorsque j'en ai entendu parler dans la bande dessinée. Je me demandais donc si l'auteur n'avait pas repris cette idée d'ailleurs, si ça n'existait pas déjà. Et bien non !

    Je ne sais pas pour vous, mais je trouve ça fascinant de découvrir de nouvelles choses. Alors, lorsqu'on m'offre une nouvelle espèce en fantasy, je suis heureuse. J'ai donc découvert les tanatis, ces êtres humanoïdes ayant la peau totalement blanche, comme des cadavres, et des doigts violets. Ils ont le pouvoir de réveiller les morts et ne meurent pour ainsi dire que de vieillesse ou maladie, tant ils se régénèrent vite. J'aime bien ces bêtes-là. Ça me change de ce que je connais. C'est devenu une chance de tomber sur une créature fantastique totalement imaginée, tant on a l'habitude de voir les mêmes d'histoire en histoires.

    AshrelEn dehors de cet élément, qu'en est-il de la BD Ashrel? Et bien... c'est une histoire sympa. Oui, c'est un peu tout. J'ai trouvé ça plaisant à lire sans pour autant être transportée. Pour le "secret" de bob, on le devine dès qu'il commence à parler "d'elle". Aucune surprise donc ensuite, lorsqu'il le révèle réellement. En tant que tel, Ashrel (le tanatis), tombe sur Pawn, qui est poursuivi par la reine pour la marier. Ashrel l'aidant, il se fait courser également, surtout lorsqu'ils découvrent que c'est un tanatis. Le but est donc de leur échapper. Par la même occasion, Ashrel en découvre plus sur son passé. Rien qui ne m'a particulièrement ému ou passionné. Je n'irai pas non plus jusqu'à dire que c'était plat. Ce ne serait pas gentil, ni même juste. C'était agréable à lire. Point.

    Mais niveau scénario, j'aurais préféré que ce soit plus poussé. Une créature évoque à un moment donné l'histoire des tanatis mais je ne fus pas rassasiée. On ne va pas à leur rencontre, enfin, pas "réellement". Le lecteur ne les rencontre pas, lui. Ce qui est dommage. Même la raison qui pousse Ashrel à vouloir les voir, ça aurait pu permettre au scénario de se poursuivre un peu. On aurait pu le voir les rencontrer, être confronté à eux par rapport à "ce qu'il est". Mais non. Même la fin, ça m'a un peu déçu.

    La dernière chose dont je peux parler, ce sont les dessins. Les couvertures étaient attrayantes. Très attrayantes. Surtout celle du premier et du dernier volet. Ceux à l'intérieur sont quelque peu différents. Je les ai trouvé beaucoup moins travaillés (ce qui est normal tout de même) mais au point de les trouver un peu "brouillon". Les visages par moments étaient vraiment à la va-vite et ça m'a dérangé à certains instants au cours de la lecture. Ça se remarque.

    Malgré tout, cette tétralogie est agréable à lire et fait passer le temps. Je ne suis un peu restée sur ma faim sans que ça ne me traumatise de trop non plus.

     


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :