• Depuis l'été dernier, je cherchais désespérément un logiciel gratuit d'inventaire pour mes livres. Je pensais avoir trouvé mon bonheur en BookTome que j'ai rapidement évoqué sur facebook.

    Mieux que d'autres aux premiers abords, lorsque j'ai commencé à y rentrer plusieurs livres d'un coup, les défauts sont ressortis.

    Pêche peu fructueuse sur ordinateur, je me tourne vers ma tablette et le large choix d'applications en tout genre du Play Store. J'installe tout ce qui passe sans distinction, désinstalle dans la foulée des essais qui ne me conviennent pas pour me retrouver avec un gagnant : Book Catalogue.

    J'avais en tête quelque chose de relativement précis. Je désirais pouvoir regrouper tous mes livres que ce soit des romans, BD, mangas ou autres, ce que n'importe quel logiciel pouvait m'offrir. Je voulais que la couverture soit visible dans le listing de tous mes livres. Je l'ai eu. Je souhaitais une multitude de champs (auteur, titre, série, éditeur, année, ISBN...) qui me semblaient indispensables. Ce que beaucoup m'offraient.

    Mais par exemple, sur le précédent logiciel (BookTome), je n'avais pas la possibilité de rentrer plusieurs auteurs séparément, dans le sens où chaque auteur serait pris individuellement pour le rangement et les recherches. Pour une BD avec Auteur & Dessinateur, le logiciel me créait une entité regroupant les deux noms ensembles et non deux entités, une pour chaque personne physique. Book Catalogue me le permet.

    Inventorier ses livres avec aisance grâce à une application gratuite

    Utilisant BookCatalogue depuis presque un an déjà et ayant intégré la quasi totalité de ma bibliothèque, je peux en dire ceci :

     

    Inconvénients :

    • C'est une application : Ca n'a l'air de rien, mais ça veut dire avoir une tablette ou un téléphone "moderne". Ça n'existe pas sur ordinateur, ce que j'aurais préféré mais dont je m'accommode royalement.

     

    • Le fond est noir/foncé : Facteur totalement personnel. J'apprécie peu les fonds noir ou foncé, préférant quelque chose de clair. Minime, j'ai su m'y adapter sans mal.

     

    Avantages :

    • Relié à Goodread :
      utile seulement pour ceux qui ont un compte (ce qui n'est pas mon cas), cela pourrait éviter d'avoir à insérer sa bibliothèque entièrement depuis le début.

     

    • Ajouter des livres avec une fiche pré-remplie par une recherche ISBN :
      On peut même scanner le code barre du livre ! Ce fut un échec sur ma tablette. En revanche il est possible d'entrer manuellement l'ISBN et l'appli cherche pour nous le livre en question sur différentes sources (Goodread, XX et Amazon). Pratique, ça évite notamment de remplir la fiche du livre de A à Z, chose assez fastidieuse lorsqu'on intègre sa bibliothèque la première fois. Il suffira simplement de compléter les quelques informations parfois manquantes et de passer à l'ISBN suivant.

     

    • Possibilité de "classer" son livre à plusieurs endroits :
      Ca n'a l'air de rien dit ainsi mais le jour où j'aurais une recherche à faire, j'en serai ravie. Un livre ne se range pas uniquement dans une case. Combien de livres ont plusieurs étiquettes? Classique, humour, contemporain, fantasy, horreur, romance, science-fiction...

     

    • Sauvegarde possible sur Micro SD :
      Etant donné que ma bibliothèque n'est pas sur Goodread, je serai très embêtée le jour où ma tablette rendra l'âme sans crier gare emportant avec elle tout mon dur labeur. J'apprécie donc le fait de pouvoir faire une sauvegarde ponctuelle de mes données au cas où le pire arriverait.

     

    • Case lu/non lu :
      Dans d'autres logiciels/appli, cette case n'existait pas. A la place, c'était une "étagère", au même titre que le classement des livres (SF, humour, horreur...). Aucun signe visible donc pour savoir si le livre est lu ou non. Ici, une case de cochée, un symbole "check" qui apparaît à côté de la couverture me signalant que j'ai déjà eu le plaisir de terminer cette histoire !

     

    • Case dédicace :
      Totalement optionnelle, je pensais au début rajouter dans le champ "Note" si le livre avait une dédicace ou non. Book Catalogue me mâchant le travail, je n'ai qu'une case à cocher.

     

    • Tri avec critères multiples :
      J'ai pris conscience récemment de cette possibilité qui me réjouit beaucoup, la possibilité de sélectionner 2 critères de tri (pour sûr). Je peux donc demander un tri par auteur puis par titre, ou demander par éditeur puis par auteur plutôt que par série.

     

     

    Inventorier ses livres avec aisance grâce à une application gratuite Inventorier ses livres avec aisance grâce à une application gratuite

    Je suis tout à fait satisfaite de cette application gratuite et simple d'utilisation qui a su répondre à tous mes critères de femme difficile aimant passionnément ses ouvrages. Je suis ravie d'avoir quelque part une liste pas loin d'être complète de mes possessions, ce que je voulais depuis des années mais étais découragée rien qu'à voir le travail qui m'attendait (au début, je pensais faire une liste manuscrite !).

     

    Remarque : BookCatalogue a été conçu pour des livres et ne peut donc servir qu'à ces derniers. Pas question de rajouter des goodies divers même s'ils ont un rapport avec la lecture !


    7 commentaires
  • En tant que lecteur, chacun a ses petites habitudes. Un bon fauteuil, un thé ou café, une collation, un chauffage, une cheminée, des chaussons, un bout de gazon sous le soleil... Chacun ses petits trucs. Ses indispensables.

    Un des miens est passe partout. Il est coloré, petit, discret, tient dans une main et surtout dans une poche. Je ne le sens même pas quand je m'assoie dessus ! L'idéal, non?

    Le seul défaut que je lui trouve, c'est qu'il est payant. Mais pas cher non plus.

    L'objet en question? Le post-it !

    On connait tous la bête et on peut gérer son défaut. Ce n'est pas le paquet de post-it qui fera un trou dans notre portefeuille. À condition de s'en tenir à un seul. Si vous dévalisez le rayon, forcément....

    J'en ai toujours sur moi. Dans la poche de mon blouson, dans mon sac à main, dans la poche de mon pantalon, dans mon sac de lecture, sur ma table de nuit... partout, partout ! Pour autant, je n'ai qu'un paquet à la fois. Il se balade d'un endroit à un autre en fonction des besoins. Et je ne le perds même pas ! Si ça ce n’est pas une prouesse.

    Les post-it, c'est ma vie

    Le post-it, ce n'est pas le nouveau marque-page à la mode. Même si ça peut avoir cette utilité. Pour moi, c'est un marqueur de citations. À cet instant, une grande lumière s'allume dans vos esprits : c'est ainsi que je peux mettre des citations dans mes chroniques !

    On a beau être à l'ère du tout numérique où notre ami Google peut tout trouver, je n'ai absolument pas envie de m'enquiquiner à chercher avec son aide des citations sur les livres que j'ai pu lire. Déjà, il faudrait trouver des sites de citations. Ensuite, il faudrait y trouver LE livre que j'ai lui ; puis les phrases en question doivent me plaire. Beaucoup de paramètres pour beaucoup de temps à passer dans la seule perspective d'égayer mes textes.

    Mes post-it, je les aime. Dès qu'un passage me plait, je sors cet outil ultra-moderne qui fait concurrence à Google et je le colle. Et toc ! 1h de moins de perdu à chercher sur Google. Ça m'aura pris juste une seconde au cours de ma lecture. Alors, c'est qui le plus rapide?

    Et même si mon livre déborde de post-it, je ne suis pas perdue. Le papier magique est placé à la ligne même où le passage commence, ce qui explique le magnifique dégradé un peu fouillis qu'on peut apercevoir sur les photos. Un coup en haut, un coup en bas, une fois sur la page de droite, puis celle de gauche... C'est facile d'utilisation, ça n'abîme pas le papier, ça se décolle sans laisser de marque ni déchirer. La meilleure technologie qui soit, je vous le dis.

    Les post-it, c'est ma vie

    Généralement, les livres s'empilent de la sorte. Je les entasse une fois finis, les post-it bien en évidence. Lorsque la motivation s'infiltre en moi, je me mets dans l'idée de libérer mes bouquins de leurs arcs-en-ciel. Puis je les regarde et me dis que ça peut bien attendre. Il arrive quand même un jour où je m'y mets, un jour où je me dis "aller, hop, aujourd'hui c'est le ménage des post-it".

    Le post-it a beau être super fashion, il ne reste pas dans le livre. Sa durée de vie est limitée. Lorsque le jour de leur fin arrive, je relis tous les passages marqués et recopie ceux encore intéressant dans un carnet. Car c'est bien là le problème des citations : parfois, hors de leur contexte, elles n'ont plus aucune valeur. Le dilemme du "je garde ou pas?" résolu, le petit bout de papier s'envole vers d'autres cieux.

    Je réalise alors un deuxième défaut au post-it : Ils ne sont pas réutilisables ! Créateur du post-it, si tu m'entends, j'attends avec impatience cette évolution.

    En attendant, je vais continuer à les coller par dizaines sur les pages. J'ai beau ne pas être une lectrice compulsive, côté post-it, je me défends pas mal.

    Donc si vous croisez une fille qui lit un livre plein de post-it, y a de fortes chances que ce soit moi ;)


    4 commentaires
  • Comme vous le savez maintenant, j'ai une Kobo. Ce petit outil qui tient dans une main, tactile, qui me permet de lire sous un nouveau jour. J'expérimente petit à petit. Ce n'est pas comme si j'avais mis tous mes livres dans une cheminée pour me consacrer pleinement à mon nouveau compagnon. Ma stupidité a ses propres limites.

    Kobo : Niveau débutant

    Stupidité (il)limitée? Une histoire de rétro-éclairage

    D'ailleurs, j'en ai fait l'expérience lorsque j'ai voulu lire pour la première fois alors que le soleil était couché depuis belle lurette. On a beau avoir des lampadaires dans les rues, entre deux lampadaires, il fait relativement sombre quand on essaie de lire. Sauf que ma petite Kobo, elle a un superpouvoir : Le rétro-éclairage. Dans les faits, c'est génial. Dans la pratique aussi. Sur le moment, alors que j'en avais besoin pour la première fois, c'était assez délicat : impossible de retrouver comment l'activer.

    Après avoir parcouru les paramètres en long, en large et en travers plus d'une fois, je me suis résignée à utiliser l'aide en ligne pour apprendre que... il suffisait d'appuyer sur le seul bouton (or On/Off) de mon petit appareil. Stupide, disais-je?

    Kobo : Niveau débutant
    Le petit bouton noir, là !

    Maintenant, le rétro-éclairage, je maîtrise !

    Je suis allée un peu plus loin que lire avec de la lumière. En janvier, j'ai lu plusieurs ebook (des nouvelles ou flash-story) ce qui m'a permis de me familiariser un peu plus avec mon compagnon.

    On assimile très rapidement la machine. Il suffit de regarder l'ampleur du mode d'emploi fourni dans la boîte pour se rendre compte de la complexité avec laquelle fonctionne la Kobo : Beaucoup d'images, peu de textes, 6 "pages". Autant dire, adapté à tout public, que l'on soit flemmard, que l'on n'aime pas lire ou qu'on ait besoin d'avoir l'oeil attiré. Dans les faits, ça se résume à : Chargez votre Kobo, allumez, suivez les instructions à l'écran.

     

    Une Kobo haute en couleur

    Kobo : Niveau débutantCe qui surprend la première fois, c'est le manque total de couleur. La vaste palette comprend le blanc, le noir et toutes leurs nuances possibles. Moi qui aime les couleurs, en particulier le clair et le pastel, je ne suis pas servie. Je comprends bien que le texte n'a pas besoin d'être écrit en multicolore. Mes pauvres yeux n'y tiendraient pas.

    Adoratrice de livres, et surtout lorsqu'ils sont beaux, je suis un peu gênée par cet aspect très "vieille télévision" qui terni les couvertures. Et ça, c'est grave. Presque un crime. Une couverture, c'est beau, c'est coloré, c'est nuancé, ça possède de la profondeur... Là, c'est gris. Ce n'est pas rendre grâce aux illustrateurs !

    Pour compenser, on peut "habiller" sa Kobo. Pas de couleurs à l'intérieur? Compensons avec l'extérieur ! J'ai regardé en rayon ainsi que sur internet ce qui était proposé en termes de couverture de liseuse et on peut trouver de tout ! Du sobre, du coloré, du classique, de la texture, un effet "livre", du fun... De mon côté, j'ai un effet cuir crocodile bleu marin avec un intérieur bleu clair à pois plus foncés. La classe hein? Maintenant, je peux ouvrir un blog pour parler exclusivement de couvertures de liseuse.

    Je dois avouer que ma peur première était que mon pauvre compagnon ne s'échappe de son étui intempestivement et... tombe. Il n'y a que deux clips à droite et à gauche qui le retiennent. C'est tout. Mais j'ai beau eu la secouer comme un Orangina, elle s'accroche bien la bête.

    Kobo : Niveau débutant

     

    Si on parlait lecture?

    Parce que ce qui compte, tout de même, c'est de savoir si on peut lire ou non, dans quel contexte, de quelle manière... Je vous éclaire tout de suite : Je n'ai pas essayé de lire sous la pluie et n'essaierai pas. Tout le reste me paraît faisable. Lire dans le bus, en marchant, la tête à l'endroit ou à l'envers, en mangeant... Un peu comme un livre normal en fait. C'est ça. Le même usage !

    Dans les faits, j'ai été quelque peu déstabilisée par le fait de tourner les pages. On sait tourner les pages d'un vrai livre. On sait faire glisser son doigt sur une tablette ou un téléphone pour avoir le même résultat. J'ai peu souvent utilisé d'écrans tactiles dans ma vie mais j'ai bien assimilé le mouvement de doigt qui consistait à descendre dans le texte ou tourner la page. Autant vous l'avouer : Sur la Kobo, ce savoir vous est inutile car ça ne marche pas. Il faut glisser le doigt dans l'autre sens ! Rendez-vous compte? En sens inverse ! C'est bête, anodin, mais ça change tout.

    Au final, je triche un peu en me contentant de "cliquer" (ou presser) avec mon pouce le côté droit de l'écran, ce qu'il prend pour un tournage de page comme si j'avais fait glisser mon doigt. Ma vie a changé le jour où j'ai fait cette découverte

     

    Kobo : Niveau débutant

    Un peu de sérieux

    Je n'ai malheureusement lu que des histoires relativement courtes alors je ne saurais dire si sur une longue durée de lecture, tout se passe aussi bien. Jusque-là, en revanche, pas de problème au niveau des yeux. J'aime lire en petit, donc j'ai réglé la taille de police à ma convenance. J'ai surtout été surprise par le réglage de la luminosité. Alors que mon ordinateur, même au minimum, produit trop de lumière dans un environnement entièrement noir, la Kobo m'offre un panel plus vaste de luminosité me permettant de lire sans être éblouie par l'écran.

    J'avais la chance de posséder un compte Kobo auparavant. Le transfert de ma bibliothèque s'est donc fait naturellement par simple synchronisation de compte. Pour ce qui est des autres ebooks que j'avais, il suffit de brancher la liseuse, de copier et de coller. Comme une clé USB !

     

    Il me reste encore bien des choses à découvrir et expérimenter. J'ai peu ou pas touché aux diverses options comme le surlignage ou la prise de note. Je me suis contentée des tâches de bases qui me permettaient jusque-là de faire mes premiers pas tranquillement.

    La prochaine fois, je "level up" !

    Kobo : Niveau débutant


    votre commentaire
  • T'as mis quoi dans ta valise?

    Je me perds quelque peu dans ce que j'ai pu dire à qui et écrire où. Alors je me répète peut être mais depuis plusieurs mois, je ne suis pas en France. Ce n'est pas la première fois et pas la dernière fois que je m'éloigne de notre chère terre. Que voulez-vous, j'ai une maladie incurable, celle de la découverte et de voir le monde : le voyage.

    Je prends le temps de lire malgré tout parce que lire, c'est plus qu'un hobby, plus qu'une passion. C'est une nécessité. Un peu comme respirer mais en moins vitale. Je peux tenir quelques semaines sans ouvrir un livre, c'est une autre affaire pour mes poumons.

    Ayant fait un saut en France au début du mois (vive les vacances !), j'en ai profité pour emporter plusieurs livres avec moi. Raison majeure à cela : Je suis toujours aussi déterminée à diminuer ma PAL (optimiste invétérée qu'est ma personne). Pour la diminuer, il ne faut pas acheter, décision que j'avais déjà prise il y a quelques mois et dont je ne peine pas à me tenir. C'est un peu comme me mettre un paquet de bonbons sous le nez ou à côté de moi toute une après midi : Je fais partie de ces rares spécimen capables de ne pas y toucher.

    Du coup, j'ai décidé de rapporter des livres de ma PAL. Comme ça, je diminue la pile et j'économise un peu d'argent en évitant d'acheter des livres (si je ne le dépense pas en marque pages, ce qui n'est pas forcément mieux).

    C'est à ce moment précis, l'heure cruciale de la décision, que je me rends compte à quel point j'aime avoir le choix. J'aime tant avoir un large panel dans lequel je puisse piocher en toute circonstance. Mon sac à dos n'était pas assez grand pour y placer toute ma bibliothèque. Et mes muscles pas assez développés pour réussir à la soulever.

    Alors, qu'êtes vous certain de trouver pendant toute la première moitié de 2015 sur le blog?

    • Into the Wild (VO) de Jon Krakauer [Pour un brin de voyage en VO]
    • On the Road (VO) de Jack Kerouac [Pour poursuivre la VO et le plaisir de voyager]
    • Dewey (VO) de Vicki Myron [Un peu de VO contemporain pour une lecture facile]
    • Dracula de Bram Stoker [Un classique qui me fait de l'oeil]
    • Orgueil & Préjugés de Jane Austen [Classique pour connaître Austen, depuis des années dans la PAL - Presque terminé]
    • L'Affaire Charles Dexter Ward d'H.P. Lovecraft [Pour découvrir Lovecraft - Déjà terminé]
    • Alice au Pays des Merveilles de Lewis Caroll [Un livre court pour enfin connaître l'histoire réelle]
    • La Révolte es Accents d'Erik Orsenna [Parce que j'aime Orsenna et qu'il me fait réfléchir]
    • La Tour Sombre T5 de Stephen King [Objectif 2015 : Finir cette saga]
    • Martiens, go home ! de Frederic Brown [Une touche d'imaginaire]
    • Lavinia d'Ursula K. Le Guin [Un des plus vieux de ma PAL. Il était temps de le sortir]

     

    Et à cette liste s'ajoute aussi 1984 de George Orwell, acheté à Londres et qui aura sa part du gâteau également :)

    T'as mis quoi dans ta valise?


    2 commentaires
  •  Tadadadadadadadam !

    Liebster award is back !

     

    Tag Mania : Liebster award

    Un petit tag pour bien démarrer la saison estivale ! Un tag qui semble avoir pour thème "soi". Donc l'heure est venu, sur ce blog où je parle le plus souvent de livres, de vous parler de MOI ! Moi, moi & moi. La chose avec 46 doigts qui écrit sur une machine avec des lettres. Pour écrire un peu plus vite, il a bien fallu que je fasse des greffes...

    Mais d'abord, parlons de Jack et PandoraBox. Vous ne les connaissez sûrement pas. Pas encore tout du moins. Elles sont fourbes, elles sont vicieuses, et en plus elles passent sur mon blog. C'est donc tout naturellement qu'elles m'ont choisi comme victime et qu'elles m'ont sorti le fameux "Nous avons les moyens de vous faire parler". Facile. Pour ça, il suffisait de ma taguer...

    Le principe n'a pas changé : 

    1. Il faut poster les règles sur son blog
    2. Il faut dire onze anecdotes à propos de soi
    3. Il faut répondre aux onze questions qui t'ont été posées
    4. Il faut inventer onze autres questions pour les personnes que tu tagueras
    5. Et enfin, taguer onze blogs que tu apprécies et bien sûr, les avertir !

     

     

    Onze blablas que vous deviez savoir sur ma personne

     

    1. Le noir est aussi présent dans ma garde robe que l'eau dans le désert

    2. Je suis une grande optimiste

    3. J'ai chopé le fameux virus du voyage (attention, je peux être contagieuse)

    4. Mon portable n'est pas souvent à portée de main, ni même dans la même pièce que moi

    5. Je n'ai jamais pris de cuite, et je le vis bien

    6. Un jour, je serai backpacker, au moins temporairement

    7. Je suis quelqu'un de solitaire mais aussi de très sociable (ça existe !)

    8. S'il y a bien un bruit qui m’insupporte, c'est celui de quelqu'un se rongeant les ongles à côté de moi

    9. J'adore les activités manuelles, même si la plupart du temps je ne sais pas quoi faire de mes dix doigts

    10. Le maquillage, c'est quoi ça?

    11. Je suis quelqu'un qui suit ses envies, que ce soit sur mes lectures, les films, les sorties que je fais ou les voyages. J'ai envie de faire quelque chose, je le fais, tout simplement (même si personne ne m'accompagne)

     

    Les "Onzes questions" par PandoraBox

     

    D'où vient le nom de ton blog ?

    Je voulais un nom qui attrait aux souvenirs, puisque je vois le blog comme une boîte à souvenirs, notamment un souvenir de mes lectures (avec le temps, je ne me souviens pas de tous les livres, ça permet de laisser une trace). Au début ce devait être "Remember", puis "My Memorie Book", enfin je me suis dit qu'en français ça pouvait être tout aussi bien. Après quelques réflexions et un étalage d'idées, Vagues Souvenirs s'est créé :)

    Quel est ton péché-mignon ?

    Les livres? hahaha

    Quelle ton expression favorite, ta devise ?

    S'il y a une montée, il y a une descente :D

    Un journée parfaite, ce serait quoi pour toi ?

    Un beau ciel bleu, pas de vent ou très peu (par intermittence), crapahuter au milieu de nulle part et avoir un bon livre pour le soir.

    Si tu pouvais voler une des couleurs de l'arc-en-ciel en la forme que tu souhaites, qu'est-ce que ce serait ? (Quel objet en quelle couleur ?)

    Oraaannnge *o* Sous la forme de... euh... un appareil photo

    Quelle est ta saison préférée ?

    L'été :D

    Là, maintenant, un aller simple pour la lune. Tu emportes quoi ?

    Juste un appareil photo, pour rapporter des souvenirs aux amis ^^

    Si tu étais une odeur, laquelle ce serait ?

    Barbapapaaa !

    On te propose de te préparer exceptionnellement un menu sur mesure, de quoi serait-il composé?

    Plat : Pad Thai
    Dessert : Tarte au citron meringuée

    Je prends rarement une entrée, le reste me suffisant amplement haha

    Quelle est ta plus grande qualité ?

    Ouverte d'esprit

    C'est possible de te décrire en trois mots ?

    Rigoureuse, Solitaire & Curieuse

     

    Les "Onze questions" par Jack*

     

    Qu'y a t-il après la mort ?

    Quand j'irai y faire un tour j'te dirai ;D

    Qu'y a t-il derrière un trou noir ?

    Aucune idée. Paraît qu'il y a rien.

    Quelle est la musique que tu préfères ?

    Incontestablement Rock :D

    Pourquoi pleurer ?

    Parce que ça fait du bien et que de toute façon, ça coule tout seul (chez moi). Pleurer aussi bien de joie, de tristesse ou juste parce que "c'est beau".

    Décris toi en un mot.

    Chat :D (Bah quoi, ça me représente bien xD)

    Et si Harry Potter était réel et que tu ne l'étais pas ?

    Je serai un personnage fictif ! La classe *-* Je vivrai dans un monde où plein de jeunes voudraient être !

    Tu va être abandonnée à l'autre bout du monde, dans un endroit que tu ne connais pas. Tu ne peux emporter qu'un objet. Lequel ?

    Ca dépend tellement ! Ca dépend si je suis au milieu de nulle part ou dans une ville surtout en fait xD
    Hum, disons l'appareil photo dans les deux cas^^

    Comment te sens-tu en ce moment ?

    Bien ^o^

    Quelle est la chose que tu as le plus envie de faire, là, tout de suite ?

    Partir en rando

    As-tu un rêve ?

    Plusieurs même ! :D Finir ma PAL, être backpacker, faire un tour d'Europe, aller en Australie, retourner aux Etat-Unis, au Canada, voyage dans le monde en fait haha ; mais aussi trouver un bon boulot, réussir dans la vie...

    A ton avis, quelle question importante aurais-je oublié de te poser ?

    Mon cerveau est grillé après avoir réfléchi à 11 faits, 11 questions et aux réponses xD

     

    Onze questions (presque) indiscrètes

     

    1. Tu viens de gagner un voyage gratuit ! Quelle serait la destination?

    2. La langue (vivante) qui te semble être la plus difficile à apprendre

    3. Le film que tu aimerais que tout le monde ait vu

    4. L'objet improbable/surprenant (ou les) qu'il y a dans ta chambre (ou chez toi)

    5. La plus grande peur de ta vie

    6. Pour toi, un vrai monstre c'est...

    7. Je suis une quiche dès qu'il s'agit de...

    8. Ton paradis, il ressemblerait à quoi?

    9. Le personnage fictif qui représente l'homme/la femme idéal(e) :

    10. On a tous une manie, un truc qu'on ne peut s'empêcher de faire. Le tien, c'est quoi?

    11. La machine à voyager dans le temps vient d'être inventée ! Elle permet d'aller où l'on veut, aussi bien dans le passé que le futur, de faire des bons de 10 ans que de 1000. À quelle époque te rends-tu?

     

    Onze heureux élus

    Luthien, Ryuusei, Rem', HoaiDiep, Kurogane, liame, Chaotixx Z, Merliana, Boo, Lulux & Kurosue

     

    Je vous précise tout de même que vous n'êtes pas obligés de jouer le jeu (on ne vous tranchera pas les mains pour si peu), si vous n'avez pas de blog ou êtes dans l'impossibilité de poursuivre le mouvement, vous pouvez vous contenter de répondre aux questions et énoncer 11 faits sur vous en commentaire. Et enfin, si vous ne trouvez pas 11 blogs à taguer, ce n'est pas grave :)

    Et maintenant, c'est votre tour hahahha !


    15 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique