• Black Bird

    Black Bird

    Black Bird
    De : Kanoko Sakurakouji

    2010 - Pika
    18 vol. (terminé)

    Shojo - Fantasy

     

    Grand merci à liame !

    "Un jour, je reviendrai te chercher"...
    Parce que c'est ce que tu m'as promis, j'ai toujours attendu ce moment, accompagné de la tiédeur de tes bras... mais quand tu t'es présenté devant moi, tu portais des ailes noires et tu es apparu sous ta forme de démon... Es-tu revenu pour dévorer ma chair ou pour emprisonner mon coeur?


    Depuis toute petite, Misao voit des démons, des esprits, ces choses pas forcément gentilles que tout autre personne normale ne perçoit pas. Pour ne rien arranger, il s'avère qu'elle est la "Senka", ce qui fait d'elle la cible privilégiée de toutes ces créatures. Les choses sont relativement simples : Si on boit son sang, notre vie rallonge ; si on mange sa chair, la vie éternelle nous appartient ; et si on lui fait un enfant, on assure la prospérité de tout notre clan.

    Black Bird

    Dans ces conditions, Misao va se retrouver dans le flou. Alors qu'elle retrouve celui qui fut son ami d'enfance et son premier amour, elle ne peut s'empêcher de se questionner, étant donné qu'il est un démon. Ses questions ont lieu d'être. Qui ne se demanderait pas pourquoi un démon nous approche quand on sait qu'on est la Senka? Il est forcément question d'intérêt là-dessous.

    D'un autre côté, des questions que Misao se posent n'ont pas lieu d'être tant Kyo lui fait savoir la/les réponse/s de toutes les manières possibles. Ainsi, au deuxième volume, je me suis dit que si Misao continuait à se torturer l'esprit par la suite, l'histoire allait vraiment être lassante.

    Black BirdMisao arrêtera avec ses questions bêtes à ce moment et acceptera simplement Kyo. Mais on est dans une histoire de fantasy, des épreuves attendent encore nos deux jeunes gens, car tout le monde veut la Senka pour soi.

    Est-ce pour autant que Misao n'aura de cesse de se faire enlever par le premier démon qui passe pour attendre que son prince charment vienne la sauver? Non. Kyo protège Misao constamment, la gardant son surveillance à l'aide de ses vassaux.

    Comme on pouvait s'y attendre en revanche, Misao est assez faible. À un moment de l'histoire, elle m'a vraiment surprise. Elle a affronté la situation, elle a fait face au danger et a combattu. Une fois. Je pensais qu'à partir de là, elle serait davantage en position de force face à des ennemis, au moins parfois. Mais non. Elle reste une jeune fille qui doit être protégée, qui est très gentille mais pas vraiment capable de se défendre toute seule.

    Pour couronner le tout, elle passe une bonne partie de son temps à pleurer. Sur toutes les couvertures où elle apparaît, elle pleure ou a les larmes aux yeux. Dans chaque volume, elle a le droit à sa crise de larmes. L'auteure a bien avoué adorer dessiner des pleurs mais quand même.

    Pour autant, à aucun moment je n'ai eu l'idée de l'associer à l'adjectif "pleurnicheuse". Souvent elle a ses raisons (parfois futiles, bien sûr) mais ce n'est généralement pas pour rien. Il faut dire que sa vie se retrouve totalement chamboulée une fois qu'elle a fait un pas vers le démon Kyo.

    Black BirdCar Kyo ouvre la porte sur tout un monde de démons. Un monde dans lequel tous les démons sont beaux (il faut bien attirer les humains). On découvre surtout les vassaux de Kyo, des personnages ayant chacun leur histoire, toutes relatées au cours des volumes, permettant de s'attacher à eux. Pour le bonheur des dames, il n'y a que des garçons parmi sa garde, dont trois enfants à croquer.

    La vie ne sera pas rose pour autant, même si tous sont charmants. Chacun des choix fait entraine des conséquences. Misao va en saisir l'ampleur au fur et à mesure du temps qui s'écoule en compagnie de Kyo. Il ne s'agira pas pour elle uniquement de faire les "bons" choix à partir de cet instant, mais surtout de faire face à l'impact des choix passés, qui ont été fait, que ce soit par elle ou par les autres personnages.

    En fin de compte, je me suis beaucoup plu à suivre Black Bird, surtout pour son côté fantasy. Les évènements ont tendance à s'enchaîner tout autant que les problèmes, l'auteur prenant quand même soin de laisser quelques instants plus calmes durant lesquels les personnages peuvent souffler, se chamailler ou profiter d'être ensemble. J'ai eu du mal à dire au revoir à la série à la fin, comme si je la quittais trop vite.

     


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 29 Juin 2014 à 12:21
    Luthien

    Cette série me tente bien !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :