• Bref #16Next to you

     Atsuko Nanba  ▌ 2012 - Soleil  ▌ 10 vol. (terminé)

    Deux amis d’enfance, Nina Uemura et Kyosuke Tachibana vivent dans le même immeuble et sont voisins de palier. Bien que plus jeune, la jeune fille est de plus en plus intéressée par le lycéen. En plus de faire le chemin ensemble pour aller à l’école, ils passent quasiment tout leur temps l’un avec l’autre. En découvrant qu’une superbe camarade de Kyosuke est tombée amoureuse de son cher voisin, Nina ne peut plus garder ses sentiments pour elle. Mais ces sentiments seront-ils réciproques... ?

     

    Mal rangée dans ma bibliothèque, cette série s'est retrouvée sur ma table de chevet, pensant qu'elle était entière. Heureusement qu'Internet était là pour m'amener jusqu'au bout de l'histoire.

    Ce shojo débute de façon très classique, par une fille dont les sentiments ne sont pas partagés. Mauvais départ pour moi.

    Un départ, ce n'est pas une fin. Des changements peuvent se produire, dirigeant l'intrigue dans une autre direction. C'est ce qui se passe avec Next to you.

    Certes, il y a de la romance, des sentiments. Si je devais le présenter, je ne dirai pas que c'est une histoire d'amour ou celle d'un premier amour. Donner ma vision serait vous spoiler entièrement. A mes yeux, l'histoire va plus loin.

    Chose rare mais pas impossible, j'ai apprécié lire ce shojo. J'ai accroché aux sentiments mis en avant ainsi qu'à l'héroïne qui a su par moments me rappeler moi.

     

     

    Bref #16Witch and Peter T1

     Yun Mi Kyung  ▌ 2012 - Clair de Lune  ▌ 1 vol. (arrêté)

    "On a rendez-vous avec le destin. C'est une tornade qui risque de tout emporter sur son passage !!".

    Dain est une sorcière. Son quotidien est chamboulé par l'arrivée d'un nouvel élève prénommé Evan et de Peter le vampire. Le moment est venu pour elle d'honorer la promesse du "sang" !

     

    Avec ce titre, j'ai vraiment lu pour lire. Je me suis lancée en pleine connaissance de cause : il n'y a pas de suite. L'auteur ne nous offre qu'un premier tome et c'est tout.

    Les dessins, globalement, me plaisent. Le nez de Dain est souvent étrange et les scènes d'action ne sont pas le fort de l'auteur. Ajouter à cela des dialogues ou dessins "coupés" par la reliure de l'édition française et j'ai tout gagné.

    L'histoire est sympathique pour le peu qu'on en sait. J'aime bien la présence de l'histoire de Peter Pan. J'en sais malheureusement trop peu pour juger l'intrigue même.

    Aucun intérêt de se plonger là-dedans. A part peut-être le plaisir d'être frustré?

     

     

    Siesta T1

     Lee Young you  ▌ 2012 - Clair de Lune  ▌ 2 vol. (arrêté)

    Dia a perdu ses deux parents dans un accident de train.
    Cid est un garçon gâté et arrogant qui ne fait confiance à personne. Tout l'oppose à son frère jumeau Faz qui semble être la vertu incarnée. Comme quoi, les super-pouvoirs ne rendent pas forcément heureux. Venez découvrir les aventures de ces ados pas comme les autres !!

     

    Continuant sur ma lacée à faire du tri, je me plonge dans Siesta.

    Dia est un personnage principal comme j'en croise peu et auquel je m'identifie immédiatement et entièrement. Bien qu'orpheline, elle ne joue pas la carte de caliméro et est très reconnaissance envers sa famille d'accueil. Elle est calme, serviable et prend sur elle pour ne pas causer de souci à sa famille adoptive, notamment vis à vis de ses sentiments. Pas pleureuse pour un rien, extravagante à tout va ou tout autre caractéristique de personnage fort classique de shojo. Elle a la tête sur les épaules et prend ses décisions en conséquence.

     J'ai moins accroché au garçon, qui montrera sûrement quelques bons côtés à force d'avoir Dia autour de lui.

    Dans leur monde, une certaine magie existe bien que selon les villes, les personnes avec des pouvoirs ne sont pas encore entièrement au même niveau que les humains en terme de droits.

    Dia semble avoir un grand pouvoir caché en elle, chose assez commune. Je me laisserai joyeusement tenter par la suite du récit sur Internet, puisque l'éditeur français y a mis un terme.

     

     

    Bref #16100% Perfect Girl

     Wann  ▌ 2012 - Kwari  ▌ 7 vol. (en cours)

    Deux amis d’enfance, Nina Uemura et Kyosuke Tachibana vivent dans le même immeuble et sont voisins de palier. Bien que plus jeune, la jeune fille est de plus en plus intéressée par le lycéen. En plus de faire le chemin ensemble pour aller à l’école, ils passent quasiment tout leur temps l’un avec l’autre. En découvrant qu’une superbe camarade de Kyosuke est tombée amoureuse de son cher voisin, Nina ne peut plus garder ses sentiments pour elle. Mais ces sentiments seront-ils réciproques... ?

     

    Je me suis forcée à finir le premier tome. Je n'ai absolument pas cru à l'histoire d'amour de nos deux personnages. Leurs choix ne sont aucunement réfléchis (il y a des limites à l'excuse de l'amour !) au point de se marier quelque chose comme une à deux semaines après s'être rencontré sachant qu'il était prêt à la violer ! (Si elle n'est pas d'accord, c'est du viol)

    Feuilletant la suite, j'ai vu que le prince se transformait en homme de commando pour libérer sa belle et qu'elle aura une amnésie à un moment (je déteste quand on rend un-e amoureux-se amnésique soudainement après un coup à la tête).

    Trop abracadabrantesque, je ne crois pas à la "plus belle romance du siècle" comme ose le présenter l'éditeur.

     


    votre commentaire
  • Bref #15Romantic Obsession

     Saki Aikawa  ▌ 2009 - Soleil  ▌ 4 vol. (terminé)

    La jeune Hotaru a toujours travaillé très dur pour pouvoir entrer dans ce nouvel établissement afin de rejoindre l’homme qu’elle aime, son ancien professeur particulier, Mr Haruna, qui désormais y enseigne.
    Son intérêt n’échappe pas à l’un de ses camarades qui semble développer des sentiments contradictoires à son égard. Les événements vont rapprocher nos deux lycéens et Hotaru va découvrir que le jeune homme n’est autre que le petit frère de son professeur adoré...

     

    Ce titre s'inscrit dans la même ligne que de nombreux shojos lycéens. Une jeune fille entre au lycée, un garçon est toujours présent,  une relation amoureuse débute.

    Rien de bien extraordinaire dans ce titre. Je remercierai l'auteur de ne pas avoir traîner en longueur, ce qui m'aurait rendu la série beaucoup moins sympathique.  Je me contenterai donc de la trouver banale.

     

     

    Bref #15Is this Feeling Love?

     Saki Aikawa  ▌ 2013 - Soleil  ▌ 2 vol. (terminé)

    Sora ne peut pas voir sa soeur en peinture car elle a toujours été comparée à cette dernière aussi belle qu'intelligente ! Elle a même choisi un lycée relativement éloigné afin de la croiser le moins possible... C'est alors qu'elle tombe sur Kataoka senpai, un garçon franchement sadique...

     

    Avec Saki Aikawa, c'est un peu du "oui" ou "non". Soit ça va passer et je vais simplement trouver l'histoire sympa, soit ça ne passe pas du tout. En l'occurence, pour ce titre là, ce n'était pas ça.

    J'ai l'impression de systématiquement remettre en cause les mêmes choses chez elle. Pour Is This Feeling Love?, je n'ai pas cru à l'histoire d'amour. Pourquoi? Car j'ai eu la sensation que Sora s'est mise en tête Kataoka uniquement parce que ses copines l'ont poussé dans cette direction. À croire que si ses amies ne lui avaient pas dit de se confesser, rien ne serait jamais arrivé et elle n'aurait jamais "éprouvé" de sentiments pour lui.

    À côté, la relation de Sora avec sa soeur est déjà un peu plus intéressante. Je tombe rarement sur une histoire qui traite de ce point (même s'il en existe peut être des tas). La répétition côté masculin était en revanche du tout vu.

    Cette fois encore, ce sera donc un mauvais sentiment quant à un titre de l'auteure.

     

     

    Bref #15Bloody Prince

     Midori Murasaki  ▌ 2013 - Soleil  ▌ 3 vol. (terminé)

    Mana est une jeune lycéenne comme les autres au détail près qu’elle est aussi membre d’un ordre religieux d’exorcistes traqueurs de vampires ! Elle se trouve chargée d’une mission de la plus haute importance : retrouver le vampire que le groupe recherche depuis des années sans succès. Il s’avère que sa quête ne sera pas bien longue puisque ce dernier se trouve être un de ses camarades de classe !!! Mais depuis tout ce temps, la race des suceurs de sangs a évolué. Il ne s’agit plus de tuer des jeunes vierges innocentes et fuir la lumière du jour car aujourd’hui, le vampire ressemble à un pauvre lycéen anémique qui se ballade avec son pied à perfusion partout où il va !
    Désespérée par ce lamentable spectacle, la jeune exorciste imagine dors et déjà sa carrière aux oubliettes. Cependant, d’autres créatures de l’Ombre vont se manifester et ses talents de chasseuse de démons vont pouvoir s’exprimer aux côtés de son nouveau compagnon, Okamoto, le vampire sous perfusion !

     

    Les couvertures sont chattoyantes et l'histoire semble drôle. L'auteure mettra d'ailleurs l'accent sur l'humour dans cette courte série plutôt que sur la romance. Pas absente pour autant, elle en restera néanmoins très banal et vu des milliers de fois.

    J'ai trouvé intéressant l'idée de modernisation des "monstres" qui se sont adaptés afin de partager notre quotidien. J'ai moins accroché à l'humour de la série, qui cumule les gags qui ne me font pas d'effets.

    Un titre qui se contente de faire passer le temps.

     

     

    Bref #15Dear Brother !

     Maki Enjoji  ▌ 2014 - Kazé  ▌ 5 vol. (terminé)

    Suite à la mort prématurée de son père, Momo a vécu séparée de ses frères qui ont été adoptés par trois familles d'accueil différentes. Quinze ans plus tard, à l'occasion de ses fiançailles, elle décide de reprendre contact avec Gin, l'aîné, Aoba, le benjamin, et Sôgo, le cadet qu'elle adorait particulièrement. Mais les retrouvailles ne se passent pas comme prévu. En effet, ses très chers frères semblent plus que décidés à s'immiscer dans sa vie ! Leur premier but : faire capoter son mariage…

     

    Alors que le résumé laisse présager une petite histoire sympathique, le titre ne trompe absolument pas. Si on se contente de poser le tome sous mes yeux, mon premier instinct est que je vais avoir le droit à une histoire d'inceste. Ca sautait aux yeux comme le "S" inexistant à "Brother" dans le titre.

    Pas enchantée de base, je découvre pourtant que les frères sont des personnages attachants et sont ceux qui tiennent l'histoire en place. La soeur, Momo, a baissé dans mon estime au fur et à mesure que l'histoire avance. La prenant d'abord par pitié pour sa situation, j'ai fini par me rendre compte du peu qu'elle était capable de faire par elle-même et de sa maladresse trop accentuée qui la rend assistée.

    Aucune surprise dans cette série, tout se voit venir bien en avance et ce dès le premier volume (merci aux regards de Gin qui en disent long !).

    Sans pour autant détester, je n'en garde pas un bon souvenir.

     

     

     

    Pas très reluisant comme bref. A croire que rien ne me plait. Je ne doute pas que j'ai de bons titres sur mes étagères qui n'attendent que de m'enchanter


    6 commentaires
  • Bref #14Ageha 100%

     Takeuchi Kozue  ▌ 2004  ▌ 5 vol. (terminé)

    Petite, Rin Fujiwara n'aimait pas son visage. Pour son sixième anniversaire, elle reçoit une boîte de maquillage qui changera les choses. Face au miroir, Rin s'amusera avec le maquillage qui deviendra comme une magie qui la rend plus forte. Rin croit que le maquillage peut changer aussi bien l'apparence que le coeur des gens, parce qu'il donne aux filles la confiance dont elle ont besoin.

    Des années plus tard, Rin entre au lycée. Elle décide d'aider également les autres filles à devenir plus jolie en utilisant sa boîte à maquillage tout en cachant son identité.

     

    J'ai trouvé cette histoire assez banale. Pas mauvaise, pas répétitive, pas lassante dans son scénario et les obstacles qui se dressent sur le chemin de Rin. Ca n'en reste pas moins une histoire comme j'en ai déjà vu d'autres sans une particularité qui me ferait la pointer du doigt préférentiellement.

    Ca parle d'amour, d'amitié et surtout de confiance en soi et de s'accepter tel qu'on est tout en sachant qu'on peut, avec trois fois rien (ici du maquillage, tout comme ça pourrait être une coupe de cheveux), changer beaucoup et aimer soudainement son reflet.

     

     

    Bref #14Flowers for Seri

     Tomu Ohmi  ▌ 2013 - Soleil  ▌ 4 vol. (terminé)

    Yuzuki et Seri, amis d'enfance, se retrouvent promis l'un à l'autre par un mariage arrangé. Seri, croyant en l'amour, est en désaccord avec sa famille.
    Elle ira pourtant visiter la maison de son futur mari où elle fera la rencontre des esprits des ancêtres de celui-ci ! Ils lui apprendront qu'une malédiction pèse sur la famille de Yuzuki : tous les hommes trouvent la mort jeune.

     

    Avant même d'ouvrir le manga, j'ai été arrêtée par la couverture. Le coup de Seri me turlupine grandement tant il est étiré. Ces proportions étranges peuvent se retrouver de temps à autres sur les dessins de chapitres. On s'arrête la première fois puis on passe son chemin.

    Les dessins à l'intérieur, je les ai trouvé un peu à la va-vite, surtout pour ce qui est du premier volume. certains visages sont vides ou la mère de Yuzu qui a rarement un nez. En passant d'un tome à l'autre, j'ai remarqué des améliorations pour mon plus grand plaisir.

    J'ai beaucoup apprécié cette histoire d'esprits et de malédiction. Yuzuru se retrouve souvent en danger malgré lui et la forme de celui-ci change. On ne se contente pas de nous servir des personnages possédés les uns après les autres ! Ce fut plus qu'agréable.

    Le passé de la famille de Yuzuru est très intéressant à découvrir. On a la chance de connaître plusieurs ancêtres et leurs histoires, nous les rendant attachant.

    Tout n'a pas été génial pour autant. J'ai trouvé le changement de sentiment de Seri trop abrupte pour que ce soit de l'amour sincère.

    Globalement, j'ai aimé les idées avec ces esprits, leur utilisation, en revanche, est moyenne. 

     

     

    Bref #14Lovey Dovey

     Aya Oda  ▌ 2008 - Soleil  ▌ 5 vol. (terminé)

    Saika est prête a tout pour devenir la petite amie de Keishi, le président du conseil des élèves et également son ami d'enfance, quitte à agir comme une élève modèle. Pour cela elle va défendre les valeurs de l'établissement qui interdit les relations amoureuses à l'école.
    Malgré ses efforts pour cacher ses sentiments, (ainsi que son sacré caractère) et plaire à Keishi, celui-ci ne la considère que comme sa meilleure amie. Mais sa confrontation avec le bad boy de l'école, Shin Kirisaki, va révéler son coté obscur...

     

    Et un Oda de plus, un ! Oda, j'aime bien, à petite dose et à condition d'être en manque de shojo. Sinon, ça passe moyennement.

    J'ai aimé le début de cette série, même si c'est assez classique avec une fille qui change sa personnalité afin de plaire à un garçon. Puis l'histoire s'étire.

    On début avec un pseudo triangle amoureux qui disparaît bien vite (merci Keishi !). Puis on a des perturbateurs les uns derrière les autres. Sitôt qu'on rallie la cause de Shin ou qu'on n'est plus une menace, un nouveau personnage fait son apparition. Un schéma relativement répétitif.

    Contrairement à ma première lecture, en revanche, lors de laquelle j'avais été marquée par le nombre de scènes de sexe pour une telle série, ça m'a presque semblé normal. La relation des amoureux est en grande partie bâtie là dessus et leurs pulsions sont nombreuses. Ah ! La jeunesse ! (Qu'ils puissent le faire aussi naturellement n'importe où, c'est une autre histoire...)

    Cette fois, ce sont les passages totalement irréels qui m'ont marqués, comme un directement qui "tente" de violer une élève ou ces jeunes lycéens qui veulent se fiancer. C'est pas la première fois que je vois ça dans des shojos. J'ai peut être trop vu ça. C'est pas passé.

    Un ensemble qui se lit sans rien d'exceptionnel.

     

     

    Bref #14Host Club

     2011  ▌ 11 eps. (terminé)

    L'histoire tourne autour de Fujioka Haruhi, jeune fille d'origine modeste qui étudie au célèbre lycée privée "Ouran Gakuen".

    Alors qu'elle cherche un endroit calme afin de pouvoir étudier, elle fait la rencontre d'un groupe d'étudiants, plus extravagant les uns que les autres, ayant formé leur propre club d'hôtes.

    Mais, en cherchant à partir du club, elle brise accidentellement un de leur vase d'une valeur de 8 millions de yen! N'ayant bien évidemment pas les moyens de rembourser sa dette, elle va donc être obligé d'entrer dans ce groupe d'hôtes.

     

    J'ai regardé ce drama par pure gourmandise. Fan de l'anime, adoratrice du manga, quand j'avais entendu des rumeurs de drama, j'avais hâte. Jusqu'à oublier totalement son existence... Coup de chance, il m'est revenu en mémoire pour mon plus grand plaisir !

    Je me demandais comme serait Tamaki, tant son caractère excentrique et ses émotions le fond passer du coq à l'âne en permanence. Je suis très surprise du résultat ! Ca n'a pas dû être évident mais c'est bien là !

    Je me suis fait une joie immense de retrouver ces personnages que j'affectionne tant. L'adaptation est bonne. J'ai retrouvé des scènes que j'avait encore en mémoire. Je me suis de nouveau attachée à eux.

    Il ne faut pas oublier que c'est loin d'être représentatif du manga, ce n'est que le début de celui-ci^^

     


    1 commentaire
  • Le mois de mars n'a pas été terrible pou moi. Peu de lectures, à peine les premiers tomes de Sailor Moon terminés, La Tour Sombre en pause depuis le milieu du mois... Quelle catastrophe ! 

    Au niveau rédaction d'articles, ça ne vole pas plus haut. Le néant absolu. Aucune avance de prise. Rien. Nada. Un peu comme un grand mois de vacances à me changer les idées.

    Il y a des mois avec et des mois sans. J'espère juste que ça reviendra le mois prochain :)

     

     

    En Bref #13Coelacanth

     Kayoko Shimotsuki  ▌ 2012 - Soleil  ▌ 2 vol. (terminé)

    Une explosion détruit l’immeuble de Hisano quand elle n’est qu’une petite fille. Elle aurait dû s’y trouver, mais sur son chemin de retour elle est renversée par un garçon en vélo portant des vêtements pleins de sang. Il laisse derrière lui une pierre en forme d’écaille qu’Hisano garde comme porte-bonheur.
    Dix ans après, Hisano est lycéenne. Un de ses professeurs est assassiné et la police enquête. Un jeune homme qui possède le petit bijou en forme de poisson d’où provient l’écaille apparaît soudain. Peut-être... Peut-il voir les hallucinations qui tourmentent Hisano depuis longtemps ? Effectivement, tout est connecté...

     

    Coelacanth fait partie de ces titres qui sont entouré d'une aura particulière. L'atmosphère dépeinte dans cette histoire m'a enveloppé. Elle a quitté le livre pour m'atteindre. Peu de titres sont capable de me toucher de la sorte, de créer un tel sentiment en moi. Un sentiment que je peine à décrire, une sorte de nostalgie maladive?

    Hisano n'a plus rien. Seul le désespoir l'accompagne sous la forme d'un mouton. Je pensais au départ que ce mouton sans nom était réel avant de me rendre compte qu'il n'était qu'une représentation des sentiments d'Hisano. Cet animal aucunement effrayant et en apparence doux ose dire tout haut ce qu'elle a dans son coeur, ce qu'elle refuse d'accepter.

    Mais l'histoire ne se contente pas uniquement de suivre les sentiments d'une lycéenne. Un meurtre a été comis et une enquête est en cours. Enquête à laquelle sera inévitablement liée Hisano.

    Ce thriller va prendre une tournure inattendue quand Yukinari va croiser le chemin d'Hisano un soir d'hivers. Une rencontre hasardeuse qui va faire resurgir ce qui s'est passé 10 ans auparavant.

    À cela s'ajoute un graphisme élégant qui colle si bien à cette ambiance calme, silencieuse et triste.

    Une lecture que m'avait proposé Sakuramy et je l'en remercie :)

     

     

    En Bref #13Sora Log

     Kako Mitsuki  ▌ 2011 - Soleil  ▌ 4 vol. (terminé)

    J'aime tout : mes amies, le ciel, les couleurs...
    C'est en te rencontrant que j'ai compris qu'il pouvait y avoir plus de nuances dans le mot aimer.

    Hikaru est inscrite au club d'astronomie et adore le ciel. Un soir avant une séance d'observation, Hikaru tombe sur un drôle de garçon dans un parc, et prie pour le revoir un jour. Elle retombe sur Asô le lendemain même à l'école, mais apparemment il est connu pour être un élève à problèmes...?

     

    Cette romance lycéenne fait intervenir l'astronomie. Je n'en ai pas appris plus sur les étoiles et constellations car l'auteur ne creuse pas ce thème. En revanche, j'ai énormément apprécié cette omniprésence du ciel dans la narration. Hikaru étant une passionnée, elle comparera tout au ciel d'une façon ou d'une autre. C'est jolie, souvent poétique et ça enchante.

    Asô est le garçon à la mauvaise réputation qui se moque royalement de ce qu'on pense de lui, que ce soit vrai ou non. Hikaru est plutôt téméraire, imprévisible et passionnée par le ciel au point de ne pas toujours savoir ce qui se passe autour d'elle, faisant qu'elle ignore tout des bruits qui court au sujet d'Asô. Des personnages de shojo en somme assez normaux bien qu'attachants.

    J'ai apprécié leur histoire d'amour toute simple, dans le sens où il n'y a pas de disputes pour des broutilles ni des périodes de doutes ou de questionnements. Une agréable lecture.

    Les états du ciel sont les mêmes que ceux du coeur...
    Vastes, profonds, inestimables...

     

     

    En Bref #13Dix-huit et vingts ans

     Zhena & Yohan  ▌ 2012 - Clair de Lune  ▌ 2 vol. (terminé)

    A 18 ans, Donghwi est peu pressé de devenir adulte. De son côté, Yuni, malgré ses 20 ans, reste toujours une enfant. Tous deux vont se rencontrer grâce à des chats de gouttière et partager ce qu'ils ont de plus précieux.

     

    J'ai été amusée de constater que le titre original était Nineteen, Twenty-One (19 - 21). Un petit changement d'âge effectué pour coller à la majorité française, ce qui ne modifie en rien l'histoire.

    J'ai particulièrement aimé le sujet de cette histoire, à savoir le passage à l'âge adulte. Quand devient-on adulte exactement? Est-ce une question d'âge? Y a t'il autre chose?

    D'un côté, un personnage qui, par son âge, pense qu'elle devrait déjà être adulte et essaie donc de rattraper son retard, de finir ses études pour entrer dans le monde des grands. De l'autre, on a un jeune qui sort tout juste du lycée et qui profite du temps qu'il a à être encore "jeune" avant de devenir grand.

    Pour les aider tous deux, les chats sont là. Ce sera leur lien, un début, une aide à savoir où ils en sont et à évoluer.

    Une très belle histoire que voilà qui fait chaud au coeur.
    Si vous connaissez des titres similaires, je serai plus que ravie de les lire :)

     

     

    En Bref #13Kingyo Sou

     Yuki Fujitsuka  ▌ 2005  ▌ 2 vol. (terminé)

    Lors d'un festival durant ses vacances, Asuka entendit le son d'un tambour et tomba immédiatement amoureuse de celui qui en jouait. Cependant, il est sourd et s'est entièrement refermé sur lui-même. Une belle histoire d'amour va voir le jour.

     

    Alors qu'en ce moment, A Silent Voice est sur toutes les lèvres, je suis tombée par le plus pure des hasard (si si) sur Kingyo Sou, qui traite également de la surdité.

    L'histoire se déroule du point de vue d'Asuka, et non de Masami, notre sourd. Malgré tout, on peut découvrir ce que celà fait d'avoir quelqu'un qui n'entend pas dans notre entourage. Courageuse et persévérante, Asuka va se frayer un chemin jusqu'au coeur de Masami et entrer dans son monde, tenter de le comprendre. La communication est un point central et les possibilités sont nombreuses en dehors de la parole.

    Une histoire chaleureuse bien qu'oubliable

     

     

    En Bref #13Wish

    CLAMP  ▌ 1999 - Tonkam  ▌ 4 vol. (terminé)

    Par une belle nuit étoilée, Shuichiro Kudo, jeune chirurgien, sauve Kohaku des griffes d'un corbeau. Il s'agit en fait d'un ange envoyé sur Terre pour une mission précise. Pour le remercier, elle veut exaucer l'un de ses souhaits. Or, ce dernier n'a besoin de rien et le temps qu'il se décide, elle fini par s'installer chez lui. Mais le démon Koryu dont elle est le souffre-douleur n'est pas loin...

     

    Grâce à Kiba-chan qui m'a fait remarqué que dans Kobato, il y avait un clin d'oeil à Wish, je me suis mise à le lire. Et pas de regret du tout ! Déjà, ça me fait un titre de plus de lu des CLAMP. Rien que ça, ça me rend heureuse. C'est un peu comme une valeur sûre CLAMP, sûre de ne pas être déçue (jusque là).

    J'ai été un peu perturbé au début de lire des "il" pour désigner Kohaku, qui pour moi était sans nul doute une femme. Sauf que c'est un ange, et les anges sont asexués. Du coup, on peut aussi bien voir une relation homme-femme si on ne voit Kohaku que comme tel, ou une relation yaoi. D'autant plus que Kohaku est physiquement relativement androgyne.

    C'est une belle romance que nous offre CLAMP. Kudo est peu bavard, encore moins démonstratif. Pourtant de légers changements vont s'opérer.

    Vie paisible au départ, le temps rattrapera Kohaku, qui ne peut rester ainsi dans le monde des humains comme il/elle l'entend. D'autant plus que des problèmes occurrent dans son monde et celui des démons. Des problèmes qui l'affecteront directement alors qu'il/elle apprend tout juste ce qu'est l'amour.

    Pour le plaisir de comprendre les clins d'oeil qu'il peut y avoir dans Kobato, de lire un CLAMP de plus ou celui d'avoir une belle histoire, Wish est à lire.

     


    4 commentaires
  • Continuons sur les bonnes bases que j'ai pu établir en Janvier. Je ne me leurre pas, ça ne durera pas jusqu'à Décembre alors autant essayer de faire en sorte de rester à jour le plus longtemps possible !

    J'ai plutôt bien lu ce mois-ci. Début d'année, reprise de la lecture. J'ai trouvé le temps de m'y consacrer tout en faisant ce que j'ai à faire à côté. Un bon début d'année je trouve !

     

    Un mois d'ebooksNight Café : My Sweet Knights

     Maki Enjoji  ▌ 2014 - Kazé  ▌ 3 vol. (terminé)

    Veuve à seulement 23 ans, Hina apprend du séduisant avocat de son défunt mari que ce dernier lui a légué un curieux héritage : un immeuble au sein duquel se trouve un café pas comme les autres, le Queen's Cafe. Tandis que la jeune femme part à la découverte de sa nouvelle propriété, elle perd soudain connaissance. Et quelle n'est pas sa surprise lorsqu'elle se réveille entourée de trois preux chevaliers : de jeunes et beaux serveurs qui gèrent ensemble cet établissement qui n'ouvre qu'à la nuit tombée...

     

    Je commence vraiment à apprécier le Josei. Au milieu de tout le shojo que je peux ingurgité, c'est un petit plaisir que de se retrouver dans un monde adulte. Night Café est une série courte se lisant facilement. Une romance plaisante, sans grande scènes dramatiques, qui ne marque pas mon esprit. Je l'ai lu, ça m'a plu et je suis passée à autre chose.

     

     

    Un mois d'ebooksThe Girl in the Converse Shoes

     Yaritza Garcia  ▌ 2012 - Yaritza Garcia Smashwords Edition ebook

    Un Geek est à la recherche d'une fille mystérieuse qui l'a embrassé lors de la soirée déguisée d'Halloween. Ses seuls indices sont ses cheveux blonds et... ses converses roses.

     

    Je ne connaissais pas le concept de "flash fiction" avant de lire cet ebook. J'aurai tendance à dire qu'il s'agit d'une nouvelle très courte, mais puisqu'on aime créer de nouveau concept, allons-y de bon coeur et parlons de cette flash fiction de dix pages.

    En fait, il n'y a pas grand chose à dire. C'est une histoire d'adolescent toute mignonne. Ca me fait regretter de ne jamais avoir fait de fête déguisée juste pour que quelqu'un puisse me chercher ensuite. C'est une belle déclaration, non?

     

     

    Un mois d'ebooksNikki and the Vampire

     Yaritza Garcia  ▌ 2012  ▌ ebook

    Une étudiante en deuxième année demande avec audace à un garçon que les rumeurs disent être un vampire de sortir avec elle. Que va-t-il lui arriver?

     

    Ayant aimé le précédent ebook, je me suis dit que j'allais regarder autre chose du même auteur. Je suis tombée sur une autre nouvelle et meilleure que la précédente. Tout est dit dans le résumé, on ne peut en dire plus. J'ai trouvé tout ce que j'attends dans ce genre d'histoire : Une fin qui marque !

    À ceux qui veulent s'essayer à l'anglais, jetez-y un oeil

     

     

    Un mois d'ebooksBloody Wings T1 & 2

     Adrienne Gordon  ▌ 2011 ▌ 2 vol. (en cours) ▌ebook

    Anna est en train de vivre quelques changements. Elle essaie d'en savoir plus par sa mère, mais la chasse a commencé et elles doivent toutes deux fuir pour sauver leurs vies.
    Anna doit oublier tout ce qu'elle connait et devenir quelque chose de nouveau et de différent si elle veut survivre. Et pourtant, quand la paix est en vue, elle doit prendre la décision la plus difficile qu'elle aie pu imaginer.

     

    Pas besoin d'un vote pour être sûr qu'on est unanimement d'accord sur un point : La couverture est hideuse. Le tome deux s'améliore peu. Ca a beau être un ebook, être gratuit et sûrement de l'auto-édition, ça n'excuse rien. L'intérieur est peu reluisant également.

    Pour tout dire, le premier tome m'a laissé un goût amer. À mes yeux, c'est le genre d'histoire que les gens mettent souvent sur leur blog et dont on a nouveau morceau d'histoire de temps en temps. Ca ne vole pas plus haut que ça. Appeler cela un "livre" est de trop. Je ne le considère pas comme tel.

    L'histoire n'est pas très bien écrite, les évènements s'enchaînent de trop et m'ont laissé un sentiment assez brouillon. Seule cette idée d'ailes couleur sang m'a tenu, et m'a fait lire la suite. D'ailleurs, entre la fin du tome 1 et le début du 2, c'est dur de s'y retrouver. Le 2e est mieux sur bien des plans, notamment au niveau de l'intrigue qui se met en place.

    Il n'en reste pas moins que cette série ne vaut pas vraiment le coup. Je ne l'ai lu que parce qu'elle était gratuite.

     

     

    Un mois d'ebooksA Troll Under Golden Gate Bridge

     Judy Goodwin  ▌ 2013  ▌ ebook

    Qui aurait cru que la déforestation aurait ouvert la porte vers le royaume féérique? Et ce monstre de conte de fée commencerait à revendiquer le monument le plus précieux d'Amérique? Dans une nouvelle comique, "A Troll Under Golder Gate Bridge", l'officier spécial Cathy Pembroke et son partenaire Robert s'attaquent à un gros problème lorsque un troll décide de prendre le pont.

    Comprend également la nouvelle "Damsel in Distress"

     

    Encore des courtes histoires, de quoi m'habituer un peu à ma liseuse. Cette fois, une histoire mêlant la fiction et la réalité avec l'apparition de créatures imaginaires dans notre monde. Le problème étant réelle, la police a même créé une cellule qui s'occupe uniquement de gérer les cas imaginaires. Cathy et Robert sont des habitués, on le devine tout de suite à leur artillerie. Des dialogues amusants, de l'action : de quoi passer une pause café agréablement.

    La deuxième nouvelle est tout aussi plaisante que la première, dans un autre genre. Une magicienne est retenue prisonnière et doit rendre invincible son bourreau si elle ne veut pas être exécutée. Elle va tenter de s'échapper de sa cellule à l'aide d'un rat !

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique