• Elle et Lui - Kare Kano

    Elle et Lui

    Titre : Elle et Lui - Kare Kano
    Autre : Kareshi Kanojo no Jijou
    Auteur : Tsuda Masami

    Type : Shojo
    Statut : Terminé
    Volumes : 21

    Année : 2005
    Editeur : Tonkam
    Prix : 6,99€

    Adaptaté en anime sous le titre de Kare Kano

    Yukino Miyazawa est une étudiante modèle en apparence. Son seul but dans la vie est de gagner les éloges et l'admiration de tout le monde.
    Au lycée elle rencontre son double masculin : Souichirou Arima, qui lui vole la place de première de la classe. Depuis, elle le hait et met tout en œuvre pour reprendre sa place et récupérer l'admiration et l'attention de ses camarades. Ce qu'elle n'avait pas prévu, en revanche, c'est que Souichirou éprouve des sentiments pour elle et qu'il découvre la véritable Yukino cachée derrière son masque de perfection.
    Ensemble ils vont découvrir qu'ils ont plus en commun qu'ils ne l'auraient cru et vont doucement faire sortir la véritable nature de l'autre.

     Cette lecture m'a été conseillée par Rukawa

    - Un Petit Mot -

     

    Immédiatement, en commençant l'histoire, je n'ai pu m'empêcher de penser au manga Switch Girl (que je n'ai pas lu en passant). Le principe me semble le même, de ce que j'ai pu lire : Une fille qui fait tout pour paraître parfaite, physiquement et intellectuellement, une fois qu'elle met les pieds en dehors de chez elle. Kare Kano ne se fixera cependant pas trop sur cette partie de l'histoire. Ce n'est absolument pas ce qui va nourrir les 21 volumes.

    Elle et Lui

    Ce n'est pas non plus réellement l'histoire de leur couple qui est si intéressante. J'ai d'ailleurs particulièrement apprécié ce couple tout mignon. Je n'aurais pu avoir plus grand contraste avec ma précédente lecture, Honey x Honey ! Alors que dans ce dernier ils se sautaient pour ainsi dire tout le temps dessus, dans Kare Kano ils sont totalement timides. Ce ne sont que de petits gestes de temps en temps. Se prendre la main, noyer son regard dans les yeux de l'autre... De quoi faire virer au rouge le visage de nos deux personnages. Malgré le temps qui passe, les années qui s'écoulent, leur relation restera toujours aussi "pure". Mais comme je le disais plus tôt, ce n'est pas le plus important dans l'histoire.

    Elle et Lui est surtout une histoire au sujet d'être soi. De cesser d'être une autre personne, de se façonner un masque, de jouer un rôle, créer un personnage pour plaire aux autres (ou leur déplaire si là est le but). Le sens même de l'histoire est tourné autour du fait de révéler qui l'on est, d'oser montrer sa personnalité malgré la peur qui peut nous ronger du regard d'autrui, et de, possiblement, perdre des amis. Miyazawa arrivera très rapidement à lâcher prise sur son rôle de "parfaite de la classe". Elle arrive à se montrer telle qu'elle est assez facilement, grâce à la présence et au soutien d'Arima. Pour lui, en revanche, ce sera bien plus compliqué. Il ne s'agira pas de seulement être lui en face des autres mais aussi de s'accepter lui-même.

    Elle et Lui

    À peu près au milieu de l'histoire tout s'arrête. Miyazawa et Arima sont mis de côté au profit de Kazuma et Tsubasa. Plusieurs chapitres entiers leurs sont réservés. C'est comme une pause sur l'histoire pour se focaliser sur les autres personnages. J'avoue que cela, sans être inintéressant, m'a dérangé. L'avoir en "Bonus" ne m'aurait pas déplu, mais pas au milieu. J'ai eu comme l'impression que l'histoire était coupée en deux. Je ne voulais que retourner à l'histoire de Yukino et surtout d'Arima. Lorsque je suis venue à bout de Kazuma-Tsubasa, j'ai craint qu'il n’y ait un "focus" pour chacun des autres personnages aussi long que celui-ci. Fort heureusement, Arima revint sur le devant de l'histoire.

    Arima est, pour moi, le personnage central de l'histoire. C'est grâce à lui que l'auteur a pu autant faire durer Elle & Lui. C'est aussi grâce à lui que j'ai fini par accrocher à ce manga. Je m'ennuyais beaucoup pendant des dizaines de chapitre. Lire relevait presque de la corvée par moments. Je n'en avais pas envie car je n'avais pas accroché. Sauf que j'avais bien entamé l'histoire. Un tiers ou la moitié. Autant poursuivre et en venir à bout. Décision que je ne regrette absolument pas ! Dès que j'en suis venue à en savoir un peu plus sur Arima, j'ai totalement plongé dans l'intrigue. Ses secrets me tenaient en haleine. Ils ne s'essoufflèrent qu'à la fin, lorsque l'histoire s'achève.

    Comme quoi, un manga peut nous réserver de bonnes surprises si on lui donne sa chance :)


  • Commentaires

    1
    Lundi 11 Mars 2013 à 10:55

    Excellente critique ! J'ai eu le même ressenti que toi avec ce manga. Je l'ai lu il y a déjà 3 ou 4 ans mais malgré ses défauts, je m'en souviens parfaitement. C'est un shôjo qui marque les esprits et que je prendrai sans doute plaisir à relire (si j'avais le temps XD).

    Le résumé n'est pas sans rappeler Switch Girl, c'est vrai, mais la comparaison s'arrête là. Elle & lui est très sombre alors que Switch Girl est une comédie sentimentale. Pour ma part, j'ai laissé tomber Switch Girl après 5 ou 6 tomes, lassée de l'histoire gnangnan.

    2
    Lundi 11 Mars 2013 à 18:10
    Rukawa

    sympa de m'avoir crédité ;)

    sinon ce qui m'a principalement plu dans le manga, c'est la personalité de Yukino, son fort caractère. Elle est clairement mon type de femme, de la trempe de celles qui peuvent te surprendre et qui ne se laissent pas faire, et qui ont les bons mots pour t'encourager.
    la seconde partie du manga, celle pas adaptée en anime, est bien plus sombre et on se rend quand même compte que la mère de Arima est l'un des personnages les plus horripilant, tout manga confondu.

    sinon ouais, l'histoire de Tsubasa était pas très prenante, c'est la seule fausse note du manga.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Lundi 11 Mars 2013 à 18:10
    Luthien

    La pause est assez abrupte en effet, surtout qu'elle dure 3 volumes si je me souviens bien. Mais j'ai aussi aimé découvrir cette histoire et d'autres personnages. :)

    Il faudra que je le termine maintenant ! :p

    4
    Mercredi 13 Mars 2013 à 12:57

    Je compte m'essayer à Switch Girl un de ces jours (lointain). Je ne m'attends pas à avoir la même histoire du tout^^

    C'est surtout la partie "sombre", finalement, qui m'a marqué/intéressé (j'ignorais qu'elle ne figurait pas dans l'anime. Finalement, c'est pas un mal que je l'ai jamais poursuivi par...oubli). J'avoue que la mère est un personnage... à part. Du côté horrible bien entendu. Autant on a parfois des mères "je-m'en-fou" qui ne s'occupent pas vraiment de leur enfant et passent leur temps à picoler (avec quand même un sentiment maternel quelque part), autant il y a les "méchantes" des histoires, autant il y a cette mère. Elle mériterait presque une case à elle toute seule. Le père est pas mal dans son genre non plus je dois dire.

    Yukino ne m'a pas marqué plus que ça. Mais je suis rassurée de voir que je ne suis pas la seule à pouvoir trouver mon type de compagnon dans les mangas xD

    (De rien pour le crédit :D)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :