• Fangirl [VO]

    Fangirl [VO]

    Fangirl
    De : Rainbow Rowell

    2014 - Milady

    Pour trouver sa place dans le monde, Cath pourra-t-elle toujours compter sur Simon Snow ? 

    Cath est fan de la série Simon Snow, comme le reste du monde. Sauf qu’elle ne se contente pas d’endosser le costume de son héros favoris à chaque avant-première, elle va jusqu’à écrire la suite des aventures du jeune mage, et publie ses histoires sur un site ou sa fanfiction est suivie par des milliers de lecteurs. Tout bascule le jour où Wren, sa sœur jumelle, qui partage sa passion depuis toujours, décide de faire chambre à part sur le campus universitaire. Alors que Wren s’apprête à profiter dignement des joies de la vie étudiante, Cath est soudain projetée dans un univers hostile où elle va devoir se confronter à des gens bien réels : son père, publicitaire qui frise le surmenage, une prof de littérature qui méprise la fanfic, une coloc un peu revêche et un petit ami envahissant…


    La promotion qu'il y a eu de Fangirl avant sa sortie et jusqu'à celle-ci ne m'aura pas échappée. Comme des dizaines d'autres personnes, je crevais d'envie d'avoir le livre entre mes mains et de le dévorer. Un seul problème se posait alors : il n'était pas encore paru en France. J'ai pris les devants, je me le suis procuré en anglais. Pourtant, je l'ai lu après la sortie de la version française...

    Mais j'aime lire en anglais. Profondément. Encore plus lorsque le livre a un vocabulaire de type courant, comme c'est le cas de Fangirl. Pas besoin d'ouvrir un dictionnaire à chaque page pour comprendre ce qui se passe. L'anglais utilisé est facile et accessible à tous. À cela s'ajoute une succession de chapitres relativement courts, ce qui a aussi facilité ma lecture.

    Même si le style d'écriture est agréable et à portée de tous, si l'histoire n'est pas bien également, le livre n'en sera pas exceptionnel. Fangirl est mieux que bien. Fangirl est génial. Fangirl est une bouffée d'air frai, une peinture réelle d'une vie.

    "You're really pathetic."
    "I'm not."
    "You are. You don't have any friends, your sister dumped you, you're a freaky eater... And you've got some weird thing about Simon Snow."
    " I object to very single thing you just said."

    En l'occurrence, ici, Cath. Une jeune fille totalement accro à Simon Snow et à la fanfiction qu'elle écrit. Je n'avais jamais mis mon nez dans les fanfictions avant, je n'y connaissais rien, si ce n'est le principe et je dois même avouer que je faisais partie de ceux qui n'en voient pas l'intérêt puisqu'on a déjà les histoires "originales". Depuis, j'ai mis de l'eau dans mon vin. Beaucoup d'eau ! Je comprends mieux leur point de vue et je suis même conquise par l'idée. En revanche, le débat sur les questions de droits d'auteur ou d'originalité de l'oeuvre (lorsque Cath se fait remonter les bretelles par sa prof) est très pertinents. Rainbow Rowell se contentera simplement de faire glisser le sujet, sans vraiment créer de longs discours sur le sujet. Là n'est pas l'intérêt de l'histoire après tout.

    Cath kept noticing things.
    Boys.
    Guys.
    Everywhere.
    Seriously, everywhere. In her classes. In the Union. In the dormitory, on the floors above and below her.

    Je n'ai pu m'empêcher d'apprécier tout de suite Cath. Introvertie, réservée et solitaire sont ce que quiconque penserait d'elle en la voyant. La sociabilité, ça ne la connait pas. Elle l'évite même. La nouveauté, c'est pire encore ! Se retrouvant toute seule, elle va pourtant devoir apprendre à s'ouvrir aux autres petit à petit. L'évolution se fait en douceur, pas à pas elle se laisse tenter par des éléments de la vie étudiante qu'elle rejetait jusqu'alors. Elle ne va pas pour autant subir une transformation spectaculaire et devenir la fille super populaire de son université. Restons dans la réalité s'il vous plait.

    Cath wasn't trying to make new friends here.
    In some cases, she was actively trying not to make friends, though she usually stopped short of being rude. (Uptight, tense, and mildly misanthropic? Yes. Rude? Na)

    En parlant de réalité, Reagan est le personnage qui va permettre à Cath d'y faire face. Elle est un peu brute de décoffrage, certes, mais elle a au moins la franchise de balancer ce qu'elle pense à Cath, surtout en ce qui concerne le fait qu'elle ne se lie avec personne et reste dans son coin entourée de dizaines d'images de Simon Snow. Raegan va faire redescendre Cath sur terre.

    Wear whatever. Weat something that doesn't have Simon Snow on it, so that people won't assume your brain stopped developing when you were seven.

    À côté, nous avons Levi, un personnage tout aussi attachant que Cath et Raegan dans un certain sens. Levi, c'est.... Levi ! Un garçon mignon sans être pour autant exceptionnellement beau, avec ses qualités et ses défauts. L'auteure saura très bien nous montrer cela. Elle ne va en aucun cas le mettre sur un piédestal et faire en sorte que les filles qui en soient amoureuses le trouvent parfait et bavent devant lui. On est loin du compte. Il est comme il est, naturel. Il est dépeint comme tel, avec ses manies, ses bons côtés et ses mauvais.

    "I don't exist to amuse you, you know."
    "One, are you sure? Because you do."

    Je trouve que là se trouve une des forces du roman. On n'est jamais dans la surenchère, dans l'extrême ou même dans des stéréotypes. Les personnages sont humains, sont développés, ils sont complexes, entiers.

    Dans la même idée, on ne cherche pas à e que tout soit beau ou catastrophique et on ose des choses qui ne passeraient pas dans d'autres histoires d'amour. Cath est, par exemple, en adoration devant un menton. Elle ne le lâche pas du regard, ça l'obnubile, elle ne peut s'en détacher... Ah ! Ce menton ! Il la fait fondre. Dans une histoire plus "banale", une fille aura plutôt tendance à baver sur les abdos ou les bras d'un personnage masculin.

    My plan is to do things that make you want to hang out with me again tomorrow.

    Cath est donc un personnage en quelque sorte atypique dans lequel nous serons pourtant des milliers à pouvoir nous identifier. Grâce à elle et à sa répartie, j'ai eu l'immense joie de lire des dialogues tout simplement épiques entre Levi et elle. Leurs échanges sont juste fantastiques à certains endroits. Mémorables. J'en suis très agréablement marquée et je me suis faite une joie de les relire tant ils sont.... aaahhhh ! Trop bien !

    Je suis plutôt du genre à lire d'une traite habituellement, à ne m'arrêter que lorsque c'est nécessaire ou que je n'ai pas le choix (manger, dormir, manger, dormir, travailler...) pourtant, avec Fangirl, j'ai à plusieurs reprises posé mon livre à côté, souri béatement de la scène que je venais de lire et refait une nouvelle fois la scène dans ma tête pour l'apprécier encore. C’est ça, un coup de coeur.

     


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 19 Août 2014 à 09:21
    Luthien

    Impossible de rater ce livre en effet ! Je ne l'ai pas lu mais ton avis me donne envie ! ^^

    2
    Mardi 19 Août 2014 à 09:44

    Comme tu dis, une vraie bouffée d'air frais. C'est agréable d'être dans un roman réaliste pour changer, on s'y croirait vraiment tellement l'auteur n'a pas voulu en faire trop. :)

    3
    Mardi 19 Août 2014 à 17:56

    Luthien > Tu vas craquer toi aussi winktongue

    Dareel > Oh oui ! Même plus qu'agréable ! En plus, j'ai l'impression qu'il y a peu d'histoires se déroulant à l'université (ou c'est moi qui ne tombe jamais dessus...) et c'est tellement bien dépeint que je me revoyais à mes années d'universités :)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Mardi 19 Août 2014 à 18:04

    C'est vrai que ce n'est pas commun, et quand on y est passé, on s'y retrouve. :D

    5
    Mercredi 20 Juillet 2016 à 10:52

    Je l'ai lu que très récemment. J'avoue que le titre m'a attiré x) Et je ne suis pas déçue ! Le style d'écriture de Rainbox Rowell est frais et simple. Je me suis reconnue en Cath, parce que moi aussi, je connais cette envie viscérale d'écrire des fanfictions mais ça c'était avant hihi  J'ai également adoré Levi et ses dialogues avec Cath. C'est trop drôle xD Comme toi, je ne me suis pas empêchée de les relire.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :