• Jackals

    Jackals

    Titre : Jackals
    Auteurs : Byung Jin Kim & Shinya Murata

    Type : Seinen
    Genre : Action
    Statut : Terminé
    Volumes : 7

    Année : 2008
    Editeur : Ki-Oon
    Prix : 7,65€

    Deux gangs, deux territoires, une ville au milieu. Cicero City, où le crime et la corruption sont rois, est un territoire qui n'appartient pas encore à l'un des deux gangs présents. Parmi ceux qui n'ont pas rejoint un des deux camps se trouvent les Jackals, des assassins "neutres", qui louent leurs services au plus offrant...

     

    - Un Petit Mot -

     

    Pour certaines lectures, j'arrive à la fin et mon esprit reste entièrement vide. C'est un sentiment assez désagréable, surtout lorsque je dois ensuite écrire dessus. Jackals en fait partie. J'ai beau avoir laissé un peu de temps, pris du recul, rien à faire. Impossible de sortir la moindre idée de ma tête. Jackals ne m'a inspiré aucune réflexion particulière sur un quelconque sujet. C'est le néant. Comme si l'histoire était plate, qu'il ne fallait pas chercher à creuser quoique ce soit car rien n'existe dessous. On se contente donc juste de passer un moment sympathique en plongeant dans l'histoire sans aller plus loin.

    JackalsLe récit est, en soi, plaisant à lire. On se retrouve plongé dans un autre monde avec différents groupes qui veulent se tuer les uns les autres et les mercenaires au milieu, qui travaillent un peu pour n'importe qui, sans lien d'appartenance pour un côté ou un autre. Le monde des bisounours m'a semblé bien loin ! Ce n'en fut pas déplaisant. Ça m'a fait une bonne séparation avec ce que je pouvais lire avant.

    J'ai trouvé qu'il y avait tout de même un gros inconvénient : la prévisibilité. Je sentais rapidement les choses. Très vite a lieu un combat avec Nichol. Il a beau se prendre des coups, il ne pourra pas mourir. Ce constat ne quittait pas mon esprit, alors que, dans d'autres histoires, il m'est arrivé de craindre pour le héros, ce qui ne fut pas le cas pour Jackals. Il en va de même pour un personnage "mort" qui fait son apparition sur la fin. Je crois que c'était censé me surprendre. Ca a fait un flop. En revanche, l'inverse a fonctionné. Un personnage que j'avais cru mort au cours de l'histoire était finalement vivant. Avec une bonne explication bien sûr, il n'a pas été soudainement ressuscité. Le reste du temps, je m'y attendais. Son entrainement qui fait office de passage, de "parcours initiatique", se sentait aussi bien à l'avance, tout comme son issue.

    Je sais que, de manière générale, il existe différents "moules" et chaque histoire en suit un avec la touche de l'auteur et ses idées. Un schéma commun persiste néanmoins. Je l'ai senti trop présent en lisant Jackals. L'auteur n'a absolument pas su me faire plonger dans l'histoire ou m'attacher aux personnages. Je n'ai pas non plus détesté ce récit. Je l'ai juste trouvé totalement plat, sans aucun intérêt particulier. Il serait plus à rapprocher de ce qui s'appelle les "lectures d'été" dans un certain sens, puisqu'il ne fait pas réfléchir, ne laisse pas un souvenir impérissable et remplit sa seule et unique fonction : passer du bon temps.

    Les dessins sont, en revanche, tout autre chose ! Ils sont merveilleux. J'ai d'abord été interpelée par la façon dont les abdos sont dessinés. Ça me semblait "bizarre". Leur forme peut être? Parmi les dessins, j'ai eu deux images qui me sont venus à l'esprit. La première, c'est quand j'ai vu Nichol les premières fois. Je lui trouvais des airs d'Ichigo de Bleach. La seconde, c'est l'arme d'Huya qui me faisait penser à celle de Cloud de FFVII. J'ai surement un peu trop d'imagination par moment mais je ne vais pas vous le cacher. Des idées que je me fais ou de réelles références?


  • Commentaires

    1
    Lundi 10 Juin 2013 à 19:41

    UN excellent manga pour ma pars.

    2
    Jeudi 6 Août 2015 à 16:57

    Cette série a été un coup de coeur ! J'ai adoré !

    Mais il est vrai que l'épée de Foa rappelle étrangement celle de Cloud ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :