• Kare First Love

    Kare First Love

    Kare First Love

    De : Kaho Miyasaka
    Editeur : Panini
    10 volumes (terminé)

    Type : Shojo
    Genre : comédie, romance, vie scolaire

    "Et si tu disais simplement "non" à ce que te demandent les gens...."

    Après avoir lu et apprécié A Romantic Love Story l'an dernier, je m'attaque à une autre série de l'auteure : Kare First Love. Un titre que Luthien m'avait dit avoir beaucoup aimé, alors je m'y suis essayé.

    Trop timide avec les garçons, Karin Karino s'est inscrite dans un lycée pour filles. Les journées s'écoulent toutes semblables aux autres... jusqu'à sa rencontre embarrassante avec le turbulent Kiriya Aoi dans le bus ! Karin est bien décidée à ne plus jamais le revoir mais se retrouve piégée par ses copines de classe qui organisent une séance de speed dating sans la prévenir. Incapable de supporter l'alcool, Karin s'évanouit et se réveille... dans la chambre de Kiriya !?

    Kare First LoveIl n'y a pas à dire, la série est dans la même veine que l'autre. Un bon shojo très agréable à lire en une dizaine de volumes. Pour une fois, alors que j'ai déjà lu une autre série de l'auteure, je n'ai pas eu de fameux "tiens, ce trait me rappelle quelque chose" en lisant Kare First Love. Allez savoir pourquoi. Peut être parce que j'avais oubié A Romantic Love Story aussi rapidement que je l'avais lu? Devinez quoi, il en fut de même pour Kare First Love !

    Je suis loin de ne pas avoir aimé cette série, très loin même. J'ai lu tous les tomes d'une traite (l'avantage de tous les posséder avant de se lancer dans la lecture) et je ne voulais pas les quitter tant que je n'étais pas arrivée à la fin. Ce qui ne tarda pas trop. Malheureusement, je n'arrive pas à être marquée par l'histoire. J'étais entièrement dedans quand je la lisais, mais une fois que ce fut fini, que les tomes furent refermés et que j'en ai fait une pile sur ma table basse, pouf, tous mes souvenirs se sont évaporés. Il n'y avait plus rien, ou presque. Je suis sûre qu'on me prendrait un jour au dépourvu pour me demander de quoi parle Kare First Love que je ne saurais pas répondre. Ou alors je ne pourrais pas aller plus loin que dire qu'il s'agit d'une histoire d'amour entre deux lycéens. Ce qui ne dévoile pas grand chose en fait...

    Et je regrette beaucoup que cette histoire n'ait pas imprégné ma mémoire, car elle était agréable sur le moment. Fort heureusement, j'ai eu la bonne idée de prendre quelques notes.

    Kare First Love, bien que traitant du premier amour du Karino, ne tourne pas trop en rond. J'ai eu le sentiment que l'histoire avançait au cours de la lecture. C'est très appréciable. Pour une fois, en plus, je n'ai pas retrouvé de "je t'aime / moi non plus" à chaque tome. Il arrive souvent qu'on passe par là qu'on se dispute fort, qu'on ait du mal à se rabibocher et que cela continue tout du long. Ennuyeux à la longue. Par chance, on ne passe pas par ces étapes dans ce manga. Même s'il y a des hauts et des bas, il n'y a jamais des "je te quitte" ; "je veux qu'on soit ensemble" ; "c'est fini entre nous !" ; "Mais je t'aime toujours" ... Vous voyez ce que je veux dire?

    Kare First Love

    L'autre point très intéressant dans ce shojo est pour ainsi dire l'absence de triangle amoureux. Oui, j'ai bien marqué "absence". Deux rivaux existent pourtant. L'un masculin, l'autre féminin. La jeune demoiselle sera très peu présente. Je ne sais même pas si on cite son nom en fait. On aurait pu en faire une rivale et arrêter tout le reste pour mettre le couple à mal. L'auteure n'a pas fait ce choix et je l'en remercie. Le rival masculin est un peu plus présent dans l'histoire mais sans enquiquiner de trop son monde non plus. Il y avait possibilité donc, possibilité qui n'a pas été exploitée. Au plus grand bonheur de ceux qui en seraient lassés ! Et de temps en temps, éviter les triangles amoureux présents dans toutes les histoires d'amour, ça fait du bien. Bon, par contre on a au début la fille jalouse qui veut pas laisser Karino sortir avec le type qu'elle a en vu... Mais je n'ai pas trouvé ça embêtant à lire du tout.

    Dans l'histoire, il y a surtout Karino. Une jeune fille qui va doucement commencer à changer, à s'occuper d'elle même physiquement parlant, ce que toute fille fini par faire un jour ou l'autre. C'est une sorte d'étape dans la vie. Alors que ce changement est parfois radical dans certaines hitoires, ici Karino avance doucement. Elle va parfois se coiffer différemment, ne plus porter ses lunettes... Des petits pas de rien du tout qui vont pourtant la changer peu à peu. Et le changement ne sera pas que physique, elle apprendra également à faire face, à avoir la tête haute et à dire ce qu'elle a sur le coeur.

    En somme, une belle histoire comme il y en a beaucoup, une histoire qui ne marque pas l'esprit certes, mais un récit dans lequel on plonge quand même sur l'instant.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 1er Février 2014 à 15:26
    Luthien

    Je n'ai pas beaucoup de souvenir non plus mais je retiens que j'avais bien aimé. xD

    La façon dont Karino évolue est intéressante à lire. :) J'ai aussi aimé son amie qui la pousse.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Dimanche 2 Février 2014 à 16:36

    Oui ! Son amie ! C'est vrai que j'en ai pas parlé du tout pourtant elle joue un role important dans l'histoire d'amour de Karino ^^ (Sans elle, je suis pas sûre qu'elle serait en couple xD). Et puis son caractère... Il était bien ce personnage :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :