• La Révolte des accents

     

    La Révolte des accents

    La Révolte des accents
    De : Erik Orsenna

    2008 - Le Livre de Poche

    Resumé

    Depuis quelque temps, les accents grognaient. Ils se sentaient mal aimés, dédaignés, méprisés. A l'école, les enfants ne les utilisaient presque plus. Chaque fois que je croisais un accent dans la rue, un aigu, un grave, un circonflexe, il me menaçait. - Notre patience a des limites, grondait-il. Un jour, nous ferons la grève. Attention, notre nature n'est pas si douce qu'il y paraît. Nous pouvons causer de grands désordres. Je ne prenais pas les accents au sérieux. J'avais tort.


    Avis

    Ma première rencontre avec Orsenna s'est faite à la lecture de La grammaire est une chanson douce. Un conte magique qui m'a émue. Tout naturellement, j'ai voulu poursuivre dans le même registre.

    Les histoires sont comme les trains, ou comme les amours : qui peut les contrôler?

    La Révolte des accents place une fois encore la langue au centre de son récit. On se concentre plus particulièrement sur les accents, très présents dans la langue française. Une multitude de mots en possède. Quelle riche langue que nous avons ! (et quelle horreur pour les étrangers qui tentent de l'apprendre)

    Un accent, c'est minime me direz-vous. Ce n'est pas une lettre de l'alphabet mais un détail qu'on ajoute à certaines. Un peu comme une coquetterie. Mais un mot sans ses accents n'est plus le même mot.

    - Une greve, allons donc ! Et qui ça dérangerait, une greve des accents?

    Le sujet est pour moi passionnant, d'autant plus dans la situation actuellement de notre pays et le niveau général en français des citoyens. Maintenant, si j'en venais à comparer ce livre à La grammaire est une chanson douce, il est indiscutablement moins bon. La "magie" est en moins.

    Il se peut que la fin du conte m'ait échappé. C'est même fort probable. Et que ce que je n'ai pas perçu là affecte irrémédiablement mon jugement.

    On aurait dit que notre langue française avait, soudain, perdu tout élan, tout éclat, toute lumière.

    J'ai trouvé les accents boudeurs et comme des enfants. Leurs raisons de faire grève sont tout à fait légitimes. Ce qui m'ennuie davantage, ce sont celles qui vont faire s'arrêter cette manifestation.

    De plus, on ne sent pas un besoin réel et profond de récupérer les accents. Leur absence incommode les gens, les agace et c'est pour cela qu'on part à leur recherche : Pour ne plus être agacé chaque fois qu'on ouvre la bouche. Mais les personnages cherchaient-ils à se repentir et s'excuser? Non. Et je crois que j'aurais préféré cela.

    Vous avez déjà rencontré une histoire sans suite? Toutes les fins d'histoire sont des fausses fins. Sitôt qu'on a le dos tourné, l'histoire repart.

    La Révolte des accents n'est pas un roman dénué d'intérêt mais est loin de posséder une certaine magie qui le rendrait mémorable.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 17 Décembre 2015 à 22:50
    Vinushka

    J'avoue que je n'ai jamais lu Orsenna, pourtant j'adore le personnage (enfin je le trouve très intéressant lorsqu'il intervient dans des émissions). Je suivrai donc ton avis en commençant par "la grammaire est une chanson douce" si j'ai l'occasion. Malgré ton avis mitigé sur celui-ci, tu donnes quand même envie de le lire aussi :)

      • Vendredi 1er Janvier 2016 à 12:04

        Je n'ai pas encore pris le temps de découvrir l'auteur, pourtant j'ai vu qu'il avait participé à plusieurssieurs émissions en Décembre. J'espère que tu repasseras me donner ton opinion sur les livres de ce grand monsieur :)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :