• [Manga] Hana ni Arashi

    [Manga] Hana ni Arashi

    Titre : Hana ni Arashi
    Autre : Flower in a Storm
    Auteur : Takagi Shigeyoshi

    Type : Shojo
    Statut : Terminé
    Volumes : 2

    Année : 2007
    Editeur : /


    Riko est une lycéenne qui tente de vivre normalement malgré des capacités physiques hors du commun. Ses efforts sont ruinés le jour où Ran Tachibana, l'héritier de la société Tachibana, une des plus riches, débarque dans sa classe pour la demander en mariage.

    - Un Petit Mot -

     

    [Manga] Hana ni Arashi

    J'ai craqué. Oui, je l'avoue. Après pas loin d'un mois et demi sans avoir lu une histoire, un manga ou autre, que j'aurai choisi et pour mon unique plaisir, j'ai pris un Shojo. Même si je compte rétablir l'équilibre entre les deux, il n'est pas interdit de se laisser distraire, au moins de temps en temps, non? ^^

    Alors, après avoir parcouru plusieurs titres, j'ai choisi Hana ni Arashi. Ce fut en premier lieu pour le peu de chapitres qu'il avait et ensuite parce que, visualisant une page pour avoir un aperçu de l'histoire, je tombe sur celle où on dit que Riko n'est pas une étudiante tout à fait normale et qu'un jeune héritier d'une compagnie mondiale souhaite l'épouser. Il y a de quoi piquer ma curiosité !

    Ce ne fut donc pas les dessins qui m'ont séduite. Bien loin de là. Ils ne sont pas "moches" ou repoussant. C'est simplement que cela faisait plus d'un mois que je n'avais pas lu un seul manga, me retrouver devant des dessins "moyens" m'a quelque peut faire bizarre. J'aurais aimé, tant qu'à faire, reprendre en beauté avec des dessins fabuleux ! "Moyens" c'est proche de "normaux". Le visage me semble quelque peu étrange mais je m'y suis faite après un chapitre.

    Vient ensuite l'histoire ! L'histoire, cette chose qui me permettra d'aller jusqu'au bout ! De loin, c'est vrai que ça ressemble à beaucoup d'autres Shojos que j'ai pu lire. Un garçon qui tombe amoureux d'une fille. La fille est spéciale, elle a des capacités physiques hors-normes. Ran, le garçon, m'intrigue particulièrement. En dehors des informations que l'on sait rapidement sur lui, que ce soit sa première rencontre avec Riko ou qui il est, c'est le jeu mis en place, et la fin de celui-ci, qui m'ont le plus interpellée. Grâce à une image, on apprend qu'il cache quelque chose, qu'il ne fait que jouer avec Riko et qu'il n'a pas été sérieux, de peur que leur petit jeu ne prenne fin trop rapidement. Il cache donc quelque chose. C'est ce quelque chose qui m'a intriguée, savoir quel jeu il allait entreprendre pour faire succomber Riko (car oui, je n'en doute pas, elle succombera. C'est un Shojo tout de même !)

    J'ai été rapidement lassée par les répétitions au début de chaque chapitre. À chaque début on a le droit à une bonne page sur Riko, le fait que c'est une fille qui veut vivre normalement depuis qu'elle s'est faite rejetée par le garçon qu'elle aimait étant un peu plus jeune, refusant car elle n'était justement pas normale. Son quotidien se voit bouleversé par l'arrivée de Ran qui la demanda directement en mariage. Avoir un rappel de la sorte à chaque volume, je pense que je n'aurais pas trop de mal à m'y faire. Mais  chaque chapitre, cela peut vite devenir relativement lourd. Hana ni Arashi n'est pas l'unique manga qui suit ce procédé, juste le premier qui m'a faite réagir, me faisant donc dire que "c'est trop".

    Qui plus est, je trouve que l'histoire manque de profondeur. Ca fait peut-être trop longtemps que je n'avais pas lu un manga, et un Shojo. J'ai trouvé les choses trop faciles. Riko, qui aurait pu avoir un réel fort caractère, se fait très vite avoir et se confit rapidement à Ran (dès le premier chapitre). Ce fut trop brusque pour moi. La mentalité de Riko évolua aussi vite tout au long. Je trouvais ça "trop facile" pour Ran, même s'il a quand même fait des efforts. C'est grâce à lui que l'histoire a pu tant me plaire. Grâce à ce qu'il cachait, parce que je voulais connaître le double-jeu qu'il semble jouer. Pourtant, ce côté-là n'est pas approfondi. On l'évoque, on en parle rapidement, mais sans plus. Les détails n'apparaissent pas sur ce pan de l'histoire. C'est ce qu'il m'a manqué, bien que l'histoire en elle-même ne soit pas mauvaise.


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 12 Juin 2012 à 00:52

    Il me fait beaucoup penser à un shoujo que j'ai lu (et que j'aime toujours) : zettai heiwa daisakusen

    Il reprend quasiment le même schéma que ce manga :

    - le garçon beau et riche (qui est Prince, il me semble) qui tombe amoureux de la fille qui ne l'aime pas au début (évidemment) et qui la demande en mariage dès le début du manga (sauf qu'eux se marient vraiment)

    - un rappel en chaque début de chapitre de la situation des deux protagonistes (pour zettai ça dure une page ou deux, mais ça se lit vite, et vers les derniers chapitres il n'existe plus du tout)

    - la fille farouche qui est rétissante au héros

     

    M'enfin bon après c'est vrai que ce genre de shoujo est très distrayant ^^"
    (zettai a d'ailleurs été le tout premier shoujo de ce type de narration que j'ai lu)

    Du coup j'hésite vraiment à commencer Hana ni Arashi xD

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :