• [Manga] Kamikaze Kaitou Jeanne

    [Manga] Kamikaze Kaitou Jeanne

    Titre : Kamikaze Kaitou Jeanne
    Auteur : Arina Tanemura

    Type : Shojo
    Statut : Terminé
    Volumes : 7

    Année : 1998-2000
    Editeur : /

    Adaptaté en anime sous le titre de Kamikaze Kaitou Jeanne

    Maron Kusakabe est la réincarnation de Jeanne d'Arc, aussi appelée Kaitou Jeanne, une mystérieuse voleuse du nom de Jeanne. Ses vols sont commis la nuit. Le jour elle est une lycéenne comme une autre. Elle cache son identité secrète aux yeux de ses camarades, en particulier à Miyako Toudaiji, sa meilleure amie, qui aide son père à attraper Jeanne.
    Un beau jour Chiaki Nagoya emménage à côté de chez elle. Il va à la même école qu'elle et aura une place à côté d'elle en classe! Depuis son arrivée, un dénommé Kaitou Sinbad a fait son apparition et défi Jeanne dans sa chasse aux démons.

     

    - Un Petit Mot -

     

    [Manga] Kamikaze Kaitou Jeanne

    Ce n'est pas le premier manga dont je prends connaissance de cet auteur. Pour être exacte, c'est le troisième. J'ai auparavant vu FullMoon Wo Sagashite. Et il y a quelques temps j'ai lu Shinshi Doumei Cross. Ses dessins sont donc loin de m'être inconnus, ainsi que son travail.

    En lisant le premier chapitre j'ai néanmoins eu un peu peur. Au début tout du moins. Je ne sais pas pourquoi, je n'ai pas accroché immédiatement. Après quelques pages j'ai même hésité à m'arrêter pour en trouver un qui conviendrait mieux à mon état d'esprit actuel. Me connaissant -sachant qu'il n'y aurait surement aucun Manga qui réussirait cela à cet instant- j'ai poursuivi la lecture de celui-ci. Et j'ai bien fait ! Arrivée à la fin du premier chapitre j'ai tout de suite enchainée avec le second. La machine était en route.

    Et elle ne put s'arrêter qu'une fois que les pages furent épuisées. J'en étais arrivée à la fin. Il n'y avait plus rien après. L'histoire était terminée.

    Je ne suis habituellement absolument pas fan des "sidestory". Ces petites histoires que l'on retrouve parfois à la fin d'un volume. Dans Kamikaze Kaitou Jeanne, il y en a trois en tout. La première apparait en cours de route, pour expliquer pourquoi Miyako tient tant à attraper Jeanne. Les deux autres se trouvent à la fin du manga, du dernier volume. Ils font office d'épilogue. Forcément, ça m'a plu. J'apprécie grandement avoir une fin posée ainsi, voir les personnages des années plus tard. On peut alors refermer le livre tranquille. Sans regret. Avec juste des rêves plein la tête.

    Ce n'est pas un manga dans lequel l'ennui peut prendre sa place. Des personnages font leur apparition au cours de l'histoire, amenant avec eux leur lot de surprise. Les personnes déjà présents depuis le début ne sont pas en reste non plus ! Ils réussiront à nous surprendre. Plus d'une fois je n'aurais pas imaginé les révélations ou les passés de certains. Le tout est raconté sur un fond d'humour.

    Une lecture agréable, plaisante, pleine de rebondissements. N'attendez plus pour vous lancer !


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :