• [Manga] Venus Capriccio

    [Manga] Venus Capriccio

    Titre : Venus Capriccio
    Auteur : Nishikata Mai

    Type : Shojo
    Statut : Terminé
    Volumes : 5

    Année : 2006
    Editeur : /
    Prix : /

    Takami et Akira sont des amis d'enfance qui suivent le même cours de piano. Ils ont cependant des personnalités totalement opposées : Takami est assez brute et garçon manqué alors qu'Akira est gentil, doux et plus doué qu'elle au piano. Bien qu'ils aient toujours été proches, Akira va, un jour, soudainement embrasser Takami et lui faire sa déclaration.

     

    - Un Petit Mot -

     

    Avec ce manga, j'ai définitivement craqué sur le style de Nishikata Mai. Elle avait aussi écrit Hana no Kishi (Knight of Flower) qui m'avait beaucoup plu. Ce fut donc décidé, je lirais dès que j'en aurai le temps ses autres œuvres ! Son coup de crayon est tout simplement merveilleux.  Chacun a un style auquel il est plus sensible qu'un autre. Nashikata Mai correspond au mien.

    Venus Capriccio m'a fait penser à Special A par certains côtés. Deux amis d'enfances, le garçon qui a des sentiments pour la fille et qui les reconnait, une fille entêtée et garçon manqué qui n'a pas conscience des siens... Ça ne vous rappelle rien? Et, bien évidemment, Akira est plus douée que Takami au piano ! (Mais cette dernière n'en fait pas tout un fromage)

    Le deuxième manga qui m'est venu à l'esprit, bien que plus brièvement, fut Lovely Complex. Akira est un peu plus petit que Takami, ce qui est normal quand on sait qu'il a deux ans de moins qu'elle. Néanmoins, l'auteur ne va pas centrer son histoire sur ces points, contrairement à Lovely Complex (pour la question de taille). Quelque part, c'est assez étonnant qu'aucun des personnages ne réagisse vraiment, que ce soit en matière de taille ou d'âge. À un moment, oui, Akira réalise que c'est gênant d'être plus petit (Lorsqu'il a voulu aider Takami à attraper un livre trop haut) mais c'est tout. Après tout, il est encore en pleine croissance ! Il finira par la dépasser une fois qu'il en aura fini.

    [Manga] Venus Capriccio

    Pour le deuxième point, l'âge, je trouve fantastique que l'auteur n'en ait pas fait un point central. Alors que dans la vie de beaucoup de jeunes filles c'est un des critères primordiaux, ici, il s'efface. Ils savent tous que Takami a deux ans de plus qu'Akira. Mais où est le problème à cela? Aucun. Pour personne. L'amour n'a pas de frontières, et ce n'est certainement pas ce paramètre qui va les empêcher d'éprouver des sentiments. Alors cassons les barrières nous aussi et aimons qui nous voulons ! (Je fais de la propagande)

    L'opposition des caractères des personnages est tellement importante qu'ils pourraient tout deux changer de sexe. Alors que Takami est comme un garçon, Akira ressemble beaucoup à une fille aux yeux de nombreuses personnes. Tant et tellement que Takami le prendra pour sa petite sœur durant un temps (oui, même en grandissant elle ne lâchait pas cette idée). Akira réussira à mettre un terme à cette idée en lui avouant ses sentiments. Je pensais même le problème réglé au chapitre 4, dans le premier volume lorsque Takami lui dit : « I also want you to stay beside me. » (Je veux aussi que tu restes à mes côtés). Et pourtant non ! Plus tard dans l'histoire, le problème est toujours présent ! La "petite sœur" est simplement devenue un "petit frère". Ça m'a un peu surprise et j'ai craint que ce problème ne perdure jusqu'au bout (ce qui aurait été très ennuyeux à lire). C'est là que l'auteur me plait encore plus : Elle n'a pas fait traîner ces choses et l'histoire va pouvoir avancer.

    [Manga] Venus Capriccio

    La seule chose avec laquelle j'ai eu du mal fut les scènes où Akira et les quatre frères de Takami étaient présents. Là, j'étais très souvent perdue. Il doit n'y avoir que deux scènes ainsi, mais qu'est-ce qu'il est difficile de réussir à mémoriser chaque nom et visage pour pouvoir ensuite s'y retrouver ! (J'ai peut être lu trop vite aussi faut dire)

    Enfin, un petit mot sur l'Omake qui est disponible à la fin de chaque volume : Les personnalités inversées. Une Takami sérieuse pour un Akira qui fait l'enfant. On a ainsi le droit et la chance de découvrir les deux facettes, les deux possibilités qu'il y aurait eu. Les problèmes sont les mêmes, alors qu'Akira, dans la version réelle, est perçu comme le petit frère, dans l'Omake Takami le prend comme un enfant dont elle s'occupe. Mais imaginez les personnalités inversés ! Akira, si sérieux, si élégant, si doux... devenir quelqu'un de plutôt irréfléchi et enfantin

    Venus Capriccio, c'est un plaisir concentré en cinq volumes


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :