• Princesse Sakura

     

     


    Arina Tanemura

    2011 - Glénat
    12 vol. (terminé)

    Du même auteur :

    Kamikaze Kaitou Jeanne

     

     

     

     

    Princesse Sakura

     

     

    Cette aventure prend place dans l'ère Heian (794 – 1185). La princesse Sakura est une jeune fille orpheline vivant dans un palais retiré au fin fond de la montagne. Ayant perdu ses parents ainsi que son frère, elle est entretenue financièrement par le prince Ora auquel elle est fiancée depuis le berceau. Mais alors qu'elle va atteindre ses 14 ans, un messager du prince Ora vient la chercher pour la ramener à la capitale en vue du mariage promis. Chérissant sa liberté, Sakura refuse ce mariage forcé, et décide de fuir par une nuit de pleine lune. Pourtant, depuis son enfance, on lui a inculqué que jamais elle ne devait sortir les nuits de pleine lune car un mystérieux secret pèse sur sa naissance ! Un démon immortel apparaît alors devant elle dans l'intention de la tuer…

    Les premiers titres que l'on découvre restent ancrés dans nos coeurs. FullMoon est un de ces titres. Avec le temps, lorsque je reconnais sur une couverture les dessins de l'auteure, je ne peux m'empêcher de vouloir lire sa nouvelle histoire dans le but de tenter de retrouver la magie éprouvée lors du tout premier titre.

    Princesse Sakura

    Je ne sais pas pour vous, mais j'apprécie énormément reconnaître le trait d'un auteur qui m'a plu en regardant une image. Je me sens fière, surtout lorsque je ne me suis pas trompée ! En lisant, un brin de nostalgie revient et j'ai l'impression de retrouver un vieil ami. Un terrain sécurisé sur lequel je peux me balader librement.

    Les dessins ne servent cependant qu'à retranscrire une histoire avec toutes les émotions qu'elle contient. Côté émotions, Arina a l'habitude de m'en servir toute une ribambelle. Pas un tome ne peut s'écouler sans son lot de sentiment. Il y en a tellement qu'ils s'échappent des pages. Je ne fais que les recevoir chapitre après chapitre.

    Princesse Sakura

    Le titre n'a pas que des points forts. Il souffre aussi de faiblesses. Le premier gros point noir de la série est son début. Le premier tome part dans une direction, le deuxième revient en arrière pour que l'histoire en suive une autre. Fastidieux. De quoi donner envie de lâcher prise. L'auteur elle-même fait savoir dans le tome 3 ou 4 qu'elle a enfin trouvé où elle va emmener son histoire. Ouf.

    Avant cet instant, j'ai été pleine d'incompréhension sur l'histoire. Surtout à propos de Sakura. Retourner vivre chez quelqu'un qui a tenté de la tuer juste après être rétablie? Pardonner cette personne et faire comme si de rien n'était? Tout ça sous couvert de sentiments amoureux? Non. Je veux bien gober de nombreuses choses, mais là, non. Il a voulu la tuer bordel !

    Princesse Sakura

    Ce sentiment est passé lorsque l'histoire s'est mise sur les rails qu'elle a suivis jusqu'au bout. Le deuxième point noir a alors pu se montrer : les scènes de combat sont le faible de l'auteur de shojo. Majoritairement, les cases d'affrontement sont évitées. Pas handicapant du tout, je pense qu'il était préférable de réduire au maximum les dessins d'action dans cette série.

    Et c'est tout. Seules ces deux choses m'ont grandement chagrinée. Autant dire que ce n'était pas suffisamment conséquent pour me retenir de lire toute la série. Surtout qu'elle touchait une corde sensible : mon amour pour la fantasy.

    Princesse Sakura

    Ce point est d'ailleurs intégré d'une façon qui m'a rendu diablement curieuse. Arina utilise la légende de la princesse Kaguya. Une légende que je ne connaissais absolument pas et que j'ai maintenant envie d'entièrement découvrir.

    Je ne mettrai pas de côté les caractères des personnages et l'humour qu'ils apportent. Un petit regret sur Fujimurasaki, le seul personnage que j'ai trouvé pas suffisamment approfondi pour la part qu'il joue.

    Je continuerai avec joie de lire des titres d'Arina Tanemura. Princesse Sakura est un bon exemple du type d'histoire fantastique qu'elle raconte.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 21 Septembre 2016 à 23:00
    J'aimerai beaucoup découvrir Full Moon ! J'ai lu cette série mais je n'étais pas aussi enthousiaste que toi les même points négatifs m'ont vraiment freiner dans mon élan et au final la série m'est reste plutôt plate car trop d'incohérences... Néanmoins le dessin est vraiment jolie ! Pour la princesse Kaguya si tu veux en savoir plus regarde le film d'animation de Ghibli il est vraiment génial :)
      • Jeudi 22 Septembre 2016 à 09:29

        Hier, en relisant, je me trouvais dire peu de "positif" sur ce titre. Et avec le recul, l'ayant lu il y a plus d'un mois, je n'aurais su en dire plus ! Il est vrai que ce titre est loin d'être l'un des meilleures de l'auteur. Je l'ai lu de très loin, avec beaucoup de détachement (surtout au début).

        Pour FullMoon, j'ai un avis totalement biaisé. Ce fut l'un de mes premiers animes ! Lu bien des années plus tard. Qui sait, un jour tu t'y pencheras peut être ^^

        Je garde dans un coin le film Ghibli^^ L'animation changeait drastiquement des habitudes du studio donc je l'avais laissé de côté. Ca sent la soirée ciné à plein pour très bientôt :p

    2
    Jeudi 22 Septembre 2016 à 17:46

    Oui mais il vaut vraiment le détour c'est magnifique ;D

      • Vendredi 23 Septembre 2016 à 00:01

        J'ai fait cette soirée ciné, j'ai vu le film ! Effectivement, il est très beau et très touchant :) Le style d'animation correspond tout à fait à ce vieux conte, lui apportant d'avantage encore d'enchantement.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :