• Lago - Karibu




     


    votre commentaire
  • A Cats Life ayant commencé la lecture de ce livre fin juin, j'ai décidé de lui emboîter le pas. C'est terriblement prenant !

     

     

    Suivi de lecture #50

     

    Millénium T1 : Les hommes qui n'aimaient pas les femmes  ▌ Stieg Larsson  ▌ 2008 - France Loisirs  ▌ 4 vol. (terminé)

    Ancien rédacteur de Millénium, revue d'investigations sociales et économiques, Mikael Blomkvist est contacté par un gros industriel pour relancer une enquête abandonnée depuis quarante ans. Dans le huis clos d'une île, la petite nièce de Henrik Vanger a disparu, probablement assassinée, et quelqu'un se fait un malin plaisir de le lui rappeler à chacun de ses anniversaires. Secondé par Lisbeth Salander, jeune femme rebelle et perturbée, placée sous contrôle social mais fouineuse hors pair, Mikael Blomkvist, cassé par un procès en diffamation qu'il vient de perdre, se plonge sans espoir dans les documents cent fois examinés, jusqu'au jour où une intuition lui fait reprendre un dossier.
    Régulièrement bousculés par de nouvelles informations, suivant les méandres des haines familiales et des scandales financiers. lancés bientôt dans le monde des tueurs psychopathes, le journaliste tenace et l'écorchée vive vont résoudre l'affaire des fleurs séchées et découvrir ce qu'il faudrait peut-être taire.


    1 commentaire
  •  

     

    Le Roi des Fauves


    Aurélie Wellenstein

    2015 - Scrineo

     

     

     

     

    Le Roi des Fauves

     

     

    Accusés de meurtre, Ivar, Kaya et Oswald sont injustement condamnés à un sort pire que la mort. Enfermés dans un royaume en ruines, coupés du monde, il leur reste sept jours d'humanité. Sept jours pendant lesquels le parasite qu'on leur a inoculé va grandir en eux, déformant leur corps et leur esprit pour les changer en monstres, en berserkirs, ces hommes-bêtes enragés destinés seulement à tuer ou être tués.
    Commence alors une course contre le temps, effrénée, angoissante, où les amis d'hier devront rester forts et soudés, pour lutter contre les autres... et surtout contre la bête qui grandit en eux. Existe-t-il une issue? Existe-t-il un salut quand son pire ennemi n'est autre que soi-même?

    Ce livre est beau. L'image est magnifique, la typographie du titre lui colle comme un gant. Rien que voir le roman pousse à l'achat. J'ai pu découvrir un artiste, Aurélien Police, et suis totalement conquise par son style que l'on peut retrouver sur plusieurs romans !

    Vis à vis du résumé, j'ai trouvé la mise en place de l'intrigue un poil longue. Un quart du roman s'écoule avant que je ne parvienne à la première phrase du résumé ci-dessus. Je comprends la nécessité de raconter le "crime" et la capture de nos trois personnages. Je m'attendais juste à rentrer plus rapidement dans la partie principale du récit.

    Que la perspective de sa mort réjouisse tant de gens l'épouvantait.

    Bien que je ne m'ennuyais pas pendant les 75-80 premières pages, une fois nos condamnés livrés à leur sort, le récit prend une autre tournure. Les trois amis vont tenter de faire front ensemble à leur dernière semaine en tant qu'humain. Ils ne savent absolument rien des mécanismes de la transformation, ce qui augmente d'autant plus leur angoisse, et la mienne en tant que lectrice.

    Je suis aussi ignorante qu'eux en la matière de berserkirs. J'ai découvert ces créatures mythologiques dans ce roman, êtres rarement rencontrés. Je les aime. J'aime le fait qu'il s'agisse d'humains torturés, physiquement à mi-chemin entre l'homme et la bête et mentalement presque entièrement bête. Elles ont de quoi effrayer par leur grandeur, leur grosseur, leur côté hirsute, leur violence, leur soif de sang, leur rage...

    Son petit corps frêle se déformerait ; sa beauté se fanerait, mais surtout, elle perdrait la raison. Plus que la métamorphose physique, cette perspective terrifiait Ivar.

    Des trois personnages, le récit se centre sur Ivar, le fils du forgeron bien décidé à protéger ses amis envers et contre tout. J'ai apprécié le tumulte dans sa tête ainsi que celles de ses amis. Ils sont tous en proie à l'angoisse, la peur, la terreur... Ils redoutent ce qu'ils deviendront bien plus que les autres êtres condamnés avec eux.

    L'histoire est prenante. Une semaine s'écoule vite, d'autant que chaque jour apporte son lot d'émotions par les diverses rencontres qu'ils vont faire : une fillette, d'autres condamnés, des berserkirs, un fantôme, le roi des fauves... La sécurité n'existe plus. La survie est essentielle.

    Ils avaient survécu au premier jour de leur exil... Il leur en restait six avant de sombrer dans la folie.

    Ajoutons à cela la famine dont ils ont souffert dans leur village et qui se prolonge car ils n'ont pas de quoi chasser. La faim les tenaille, la fatigue physique et mentale les attaque. Et qui est ce roi des fauves?

    J'ai beaucoup aimé cette sombre fantasy, le principe du berserkir et les personnages d'Ivar, du fantôme et du roi des fauves en particulier. La fin ouverte m'a surprise, me laissant sur une pointe d'amertume. Mais ainsi ce devait être.

     


    votre commentaire
  • Dans la foulée du petit Folio, j'ai décidé de prendre une BD pour le reste de la journée : Les trois premiers tomes de Chroniques d'un manga-ka.

     

     

    Suivi de lecture #49

     

    Chroniques d'un manga-ka T1 à 3  ▌ Cazenove & Zerriouh  ▌ 2010 - Cleopas  ▌ 4 vol. (en cours)

    Léo est convaincu d’être le futur Mangaka avec qui le monde de l’édition devra compter dans les prochaines années. Le souci, c’est qu’il semble être le seul au courant, et que pas plus Abarane son copain lunaire que l’attirante Digi qui lui fait tourner la tête ne semblent partager cette même conviction.


    votre commentaire
  • Initié par Lupiot du site Allez vous faire lire, C'est le 1er, je balance tout ! est un rendez-vous mensuel décidé à remettre un peu plus la notion de partage au goût du jour.

    Le rendez-vous se décompose en 4 points :

    1. Le Top & Flop de ce que j'ai lu le mois-dernier.
    2. Au moins 1 chronique d’ailleurs lue le mois dernier.
    3. Au moins 1 lien que vous avez adoré le mois dernier (hors chronique littéraire).
    4. Et enfin : ce que vous avez fait de mieux le mois dernier.

     

    C’est le 1er, je balance tout ! (Mars 2017)

     


    1- Top & Flop

     

    Je n'ai pas lu sur une bonne moitié du mois tant j'étais prise par d'autres choses, ce qui rend ma liste un peu faiblarde. Petite nouveauté : j'ai décidé de mettre le nez dans mes quelques BDs !

      

    C'est le 1er, je balance tout ! (Juillet 2017) C'est le 1er, je balance tout ! (Juin 2017)

    C'est le 1er, je balance tout ! (Juin 2017) C'est le 1er, je balance tout ! (Juillet 2017) C'est le 1er, je balance tout ! (Juillet 2017)

     

     

    Top : Frankenstein

    C'est le 1er, je balance tout ! (Mai 2017) Découverte de ce mythe dans sa version originale, j'ai été totalement conquise. Je suis surtout ravie d'ajouter cette histoire à ma culture personnelle et me suis rendue compte à quel point cette histoire est intemporelle.

     

    Flop : L'homme qui vivait sous terre

    C'est le 1er, je balance tout ! (Mai 2017)

    Choix difficile parmi tout le reste car aucun des autres titres ne m'a réellement plu. Ceci dit, si je dois juger celui pour lequel j'ai pris le moins de plaisir au cours de ma lecture, je peux ressortir un Folio 2€ !

    Aucune attache avec le personnage principal. Je n'ai pas eu pitié pour lui. Par contre il m'a presque dégoûté quand il voit les autres se faire punir pour ses actes. Alors que lui-même fuit parce qu'il se fait accuser d'un meurtre qu'il n'a pas commis ! Le monde à l'envers...

     

     

    2- Chroniques venues d'ailleurs

     

    Ce mois encore, j'ai été interpellée par une chronique de Kloliane : celle de Mes vrais enfants. Elle a réussi a totalement me convertir avec son article. Elle a cruellement attisé ma curiosité sur le point centrale du livre : Laquelle des deux vies de Patricia est sa vraie vie? J'aurais été dans une librairie que je l'aurais acheté sur le champ !

    Mes vrais enfants, c'est l'histoire de Patricia, une dame en maison de retraite qui retrace son parcours. Seulement sa vie s'est un jour coupée en deux : d'un côté il y a Tricia qui va rencontré Mark et de l'autre Pat, qui fera sa vie avec Béatrice. Deux vies, deux mondes, deux histoires. Qu'en est-il de la réalité?

    Mais vraiment ! Je crève d'envie de savoir !

    C'est le 1er, je balance tout ! (Juin 2017)

     

    Du côté du blog Pluie de mots, je suis tombée sur l'article du premier tome de la trilogie L'héritage des Darcer. Une relecture pour elle, une découverte pour moi. J'étais déjà tombée peu avant sur une blogueuse qui citait ce livre en bien (ne me demandez pas où, je ne sais plus). Me voilà doublement interpellée par ce livre qui n'attend que d'être sorti de ma pile à lire. Il ne m'en faut pas plus que quelques personnes qui en disent du bien pour que je veuille me jeter dessus. 

    C'est le 1er, je balance tout ! (Juin 2017)

     


    3- Ailleurs sur le web

     

    Je me rends compte que mes trésors du web sont souvent liés à la lecture d'une façon ou d'une autre. Que voulez-vous, je surfe peu et mes actualités sont... centrés sur les livres !

    Donc je vous partage la liste des 10 livres qu'on aurait le plus tendance à jeter par la fenêtre. J'en ai peu lu dans la liste mais suis bien d'accord avec elle pour La ligne verte de Stephen King. Je n'ai pas eu envie de le jeter par la fenêtre mais plutôt de hurler à l'auteur "POURQUOI?!".

    C'est le 1er, je balance tout ! (Juin 2017)

     

    Sauramps est une librairie indépendant en France basée notamment à Montpellier. Dernièrement, la vie de cette librairie était houleuse et je suivis de près son affaire de rachat. LivresHebdo partage le jugement finale : Sauramps est racheté par le Furet du Nord, que j'ai découvert à cette occasion. Tant que Sauramps continue de vivre, cela me convient. J'aime acheter mes livres neufs là-bas, même si je ne le fais plus que par internet. Les frais de port ne sont que de 1€, c'est ridicule !

    C'est le 1er, je balance tout ! (Juin 2017)

     

    Une petite dernière, côté actualité également : l'éditeur Nobi Nobi sort une intégrale Kingdom Hearts ! Le webjournal MangaMag a relayé l'information et je craque totalement. Il me les faut absolument !

    C'est le 1er, je balance tout ! (Juillet 2017)

     

     

    4- Joies et fiertés

     

    Je savais que je pourrais vous dire que le mois de juin a signé la fin de mes épreuves avec mes oraux. J'ai été très contente de les mettre derrière moi et en même temps assez angoissée vue que je n'ai pas trouvé que ça s'était bien passé. Au lieu de détailler tout ça, je peux directement vous donner le résultat qui est tombé en début de semaine : J'ai réussi ! Ma reconversion est terminée. Après deux années de dures labeurs à étudier par correspondance, j'ai un BTS de comptabilité en poche ! Je n'ai jamais été aussi soulagée que lorsque le verdict est tombée ! Pfouah ! Le combat n'est pas terminé puisqu'il me faut maintenant trouver un travail. Le premier pas est néanmoins accompli avec succès !

    C'est le 1er, je balance tout ! (Juillet 2017)

     

    J'ai également pu m'essayer à la cyclo-randonnée : faire du vélo plusieurs jours d'affilées. Comme une randonnée, mais avec un vélo. Cette première sortie a duré 3 jours et nous avons parcouru un peu plus de 200 km. Une très bonne expérience ! Une aventure qui sonne le début d'autres plus longues ! Ça promets de bonnes vacances, de beaux souvenirs avec Chéri et de belles photos ♥

    C'est le 1er, je balance tout ! (Juillet 2017)


    2 commentaires