•  

     

    L'héritage, tome 3 : Brisingr


    Christopher Paolini

    2009- Bayard Jeunesse
    4 vol. (terminé)

    Voir aussi :

    L'héritage, tome 1 : Eragon
    L'héritage, tome 2 : L'Aîné

    L'héritage, tome 4 : L'héritage

     

     

     

     

    L'héritage, tome 3 : Brisingr

     

     

    Eragon a une double promesse à tenir: aider Roran à délivrer sa fiancée, Katrina, des griffes des Ra'zacs, et venger la mort de son oncle Garrow. Mais le combat continue contre Galbatorix. Les nains, les elfes, le peuple du Surda et les Urgals eux-mêmes se rallient aux Vardens, sous l'autorité de Nasuada. Ce qui ne va pas sans frictions et rivalités. Quant à Eragon et Saphira, ils n'ont pas achevé leur formation. L'enseignement et les conseils d'Oromis et de Glaedr, le dragon d'or, leur sont plus que jamais nécessaires, car, entre batailles contre les soldats du tyran, luttes intestines et souffrances secrètes - l'elfe Arya est toujours présente dans les pensées d'Eragon -, le jeune Dragonnier et sa puissante compagne aux écailles bleues doivent sans cesse donner le meilleur d'eux-mêmes. Or, depuis que Murtagh lui a repris Zar'roc, Eragon n'a plus d'épée...

    Plongée dans l'Alagaësia et dans l'aventure, la fin du tome 2 me poussait à m'emparer immédiatement du 3. Grossière erreur de ma part. Même si le début se lu facilement -l'épisode relatif aux Ra'zacs- la suite fut beaucoup moins agréable.

    Les amis sont inconstants, la famille est éternelle.

    Je perdis comme soudainement de l'intérêt. Il ne se passait pas grand chose, c'était un poil lent. J'en venais à penser que j'aurais dû faire une petite pause avant de me lancer dans ce nouveau tome. J'ai d'ailleurs fait cette pause peu après l'avoir débuté et ne fus pas pressée de le rouvrir !

    - J'essaie de résoudre des énigmes conçues pour ne pas être résolues.

    Quand je suis retournée vers lui, j'avais la détermination d'en venir à bout. Pas tout de suite, dans la journée ou le lendemain. Je désirais au moins ne plus le laisser traîner sur la table de chevet sans bouger d'un pouce comme je l'avais fait pendant au moins une semaine.

    J'ai eu un peu de mal, trouvant encore que la série avait perdue de sa saveur, jusqu'à ce que ce sentiment change et que de nouveau, je me plonge dans ce monde fantastique !

    En politique, l'amitié n'entre pas en ligne de compte.

    Avec ce troisième tome je peux enfin dire que je me suis attachée aux personnages. Entièrement, de tout mon être. Leurs personnalités se développent, ils sont tous complexes, ont leur humeur et me semblent être des connaissances tant j'en sais sur eux. Un régal que ce sentiment !

    Du côté des surprises qui peuvent surgir dans l'histoire, mon opinion est inchangée. Les surprises ne sont pas réelles tant un doute était déjà dans mon esprit ou que je me doutais de telle ou telle chose.

    Les livres doivent aller à ceux qui les apprécieront et non pas rester sur des étagères à prendre la poussière dans l'oubli le plus complet.

    Je pourrais me pencher davantage sur le récit et dire à quel point il est banal pour une histoire de fantasy, rien qu'avec la couleur des dragons. Pourtant je m'en moque, car je ne juge pas le livre sur sa potentielle originalité -il n'y en a pas- mais simplement sur le plaisir que j'ai eu à la lire. De ce côté là, il est toujours présent, bien qu'étant aller piquer un somme en début de tome.

    L'action est toujours au rendez-vous, la connaissance s'accroît et j'adore en savoir davantage sur les dragons, la magie, les différentes races, religions... L'héritage est une valeur sûr et je ne doute pas que le dernier tome me satisfera tout autant que les autres !

     


    votre commentaire
  • Histoire de lire un manga au milieu de ces romans, j'ai opté pour Kiss of Rose Princess. J'enchaîne !

     

    Suivi de lecture #41

     

    Kiss of Rose Princess  ▌ Aya Shouoto  ▌ 2011 - Soleil  ▌ 9 vol. (terminé)

    Le père d'Anis Yamamoto a confié à sa fille, encore enfant, un collier en forme de rose supposé la tenir éloignée d'une malédiction. Mais une curieuse créature va le lui retirer et laisser derrière elle une simple carte rouge. Enjointe à déposer un baiser sur cette carte, elle fait apparaître Kaede, son camarade de classe et rival qui lui fait serment d'allégeance... contre son gré. Anis est désormais la princesse des roses, liée aux 4 chevaliers de la rose... et camarades de classe. Chacun doté d'un pouvoir unique, ils vont devoir obéir à la jeune fille... qu'ils le veuillent ou non !


    votre commentaire
  • Miss America n'aura tenu que trois jours. Face à ma grand soif de lecture, je me lance dans Le Roi des Fauves avec ferveur !

     

    Suivi de lecture #40

     

    Le Roi des Fauves ▌ Aurélie Wellenstein  ▌ 2015 - Scrineo

    Accusés de meurtre, Ivar, Kaya et Oswald sont injustement condamnés à un sort pire que la mort. Enfermés dans un royaume en ruines, coupés du monde, il leur reste sept jours d'humanité. Sept jours pendant lesquels le parasite qu'on leur a inoculé va grandir en eux, déformant leur corps et leur esprit pour les changer en monstres, en berserkirs, ces hommes-bêtes enragés destinés seulement à tuer ou être tués.
    Commence alors une course contre le temps, effrénée, angoissante, où les amis d'hier devront rester forts et soudés, pour lutter contre les autres... et surtout contre la bête qui grandit en eux. Existe-t-il une issue? Existe-t-il un salut quand son pire ennemi n'est autre que soi-même?


    2 commentaires
  •  

     

    L'héritage, tome 2 : L'Aîné


    Christopher Paolini

    2004 - Bayard Jeunesse
    4 vol. (terminé)

    Voir aussi :

    L'héritage, tome 1 : Eragon

    L'héritage, tome 3 : Brisingr
    L'héritage, tome 4 : L'héritage

     

     

     

     

    L'héritage, tome 2 : L'Aîné

     

     

    Eragon et Saphira, sa dragonne, sont à peine sortis vainqueurs de la bataille de Farthen Dûr que des urgals attaquent de nouveau et tuent le chef des Vardens...
    Nasuada, sa fille, est nommée à leur tête. Après lui avoir prêté allégeance, Eragon entreprend avec Saphira un long et périlleux voyage vers Ellesméra, le royaume des elfes, où ils recevront les enseignements du fameux Togira Ikonoka, l'infirme Inchangé.
    Pendant ce temps, Roran, le cousin d'Eragon, organise la défense de son village contre les Ra'zcs. Le jeune homme est persuadé qu'ils veulent récupérer la mystérieuse pierre trouvée par Eragon sur la Crête.
    De son côté le royaume de Surda est toujours en lutte contre Galbatorix.
    Eragon, Roran, Les Vardens et les rebelles du Surda poursuivent désormais un seul et même but: détruire les forces du mal.

    J'ai la chance de posséder les quatre tomes de la série de L'héritage. J'en suis d'autant plus convaincue en ayant lu la fin du tome 1 et le début du tome 2 : ils se suivent de façon immédiate. Ce n'est pas donné à toutes les séries d'avoir un deuxième tome qui reprend à la fin du premier sans une grosse ellipse entre les deux ! L'Ainé part avec un avantage certain.

    En sept décennies, je n'ai appris qu'une seule chose : on ne peut obliger un elfe à se hâter.

    Ce deuxième volume va voir sa structure légèrement différente du premier qui était entièrement centré sur Eragon, d'où son titre. La narration va se diviser, suivant différents personnages dispersés en Alagaësia, permettant au lecteur de savoir ce qui se déroule un peu partout avec les personnages importants. Je n'avais pas hâte d'avoir la suite d'un seul de ces personnages en particulier. Je les suivais tous avec la même ardeur, l'envie pressante de savoir ce qui allait advenir partout à la fois.

    Il y a des limites à ce qu'un homme est capable d'endurer. Après quoi, il doit se battre.

    Cette division va multiplier l'aventure au sein du récit. Trois personnages en mouvement, ça voit plus de paysages qu'un seul ! Ils ne cessent d'être occupés, d'aller d'un bout à l'autre de la carte. Je n'ai pas souvenir avoir autant utilisé une carte de fantasy en lisant tant je souhaitais me rendre compte réellement du chemin parcouru. Et ils en avalent des kilomètres ! La palme revient à Eragon qui, entre les deux tomes, aura déjà traversé 5 fois l'Alagaësia de haut en bas.

    S'il te suffit de prononcer quelques mots pour obtenir ce que tu désires, c'est trop facile, et le résultat perd sa saveur.

    Avançant dans l'intrigue, les découvertes se succèdent. Alors que j'attendais plusieurs d'entre elles, j'ai rapidement eu droit à ma première véritable surprise dans cette série. Une très bonne surprise qui rajoute un gros bonus à cette série jeunesse. Elle fut seule mais pas des moindres. Elle me marqua, d'autant que le récit a tendance à laisser de petits indices ou sous-entendus laissant ma tête cogiter sur les éventualités. Alors recevoir une révélation sur un sujet qui ne m'avait pas titillé, ce fut un plaisir non dissimulé !

    Nous avons agi comme il fallait. Mais ne me demande pas de me réjouir des souffrances causées pour assurer notre propre sécurité.

    Pour les autres, jusqu'à la toute fin, elles ne me firent aucun effet. Surtout à la fin, la "grande" révélation de l'histoire ne m'a causé aucune surprise. Je me demande si avec une dizaine d'année de moins j'aurais été encore plus enjouée par ces découvertes.

    - Cependant, la connaissance n'implique pas la croyance.

    Quoiqu'il en soit, ce tome confirme mon attachement à la série. J'ai pris autant de plaisir qu'au premier tome si ce n'est même plus. Les tomes s'enchaînent et le suivant me tend les bras !

     


    3 commentaires
  • Retour à ma PAL, pleine de motivation pour attaquer une lecture en VO : Miss America. En prenant le livre, j'ai découvert que j'avais laissé un marque page à la moitié du livre... Espérons que cette fois j'irai jusqu'au bout !

     

    Suivi de lecture #39

     

    Miss America  ▌ Suzanne Phillips  ▌ 2007 - Young Picador

    L'institut Madeline Parker est un endroit où on peut changer de vie : arrêter de travailler dans la rue, avoir un véritable emploi et aller de l'avant. Mais Chloe n'est pas intéressée. A quoi bon ?
    Puis elle rencontra son conseiller. Il a beau avoir un air du Joke, peut être peut-il faire parler Chloe : de sa mère qui l'a trahi et de la tragédie qu'elle essaie d'oublier. Et peut-être peut-il la persuader qu'elle vaut le coup d'être sauvée. 


    votre commentaire