• Shugo Chara!

    Shugo Chara

    Titre : Shugo Chara!
    Auteur : Peach-Pit

    Type : Shojo
    Statut : Terminé
    Volumes : 12

    Année : 2009
    Editeur : Pika
    Prix : 6,95€

    Adaptaté en anime sous le titre de Shugo Chara!

    Au collège Seiyo, Amu est perçu comme la fille la plus cool alors que sa véritable personnalité est à l'opposé de l'image qu'elle renvoie. Elle est en réalité une fille timide qui ne souhaite que pouvoir être elle-même. Avec un peu de magie, le souhait d'Amu semble pouvoir se réaliser. Un matin, elle découvre trois étranges oeufs dans son lit. Chacun d'eux va donner naissance à un Shugo chara.

     

    - Un Petit Mot -

     

    Shugo Chara

    J'ai décidé de me pencher sur ce manga à cause d'une chronique que j'avais lu. Il était mentionné que, contrairement à l'anime, le manga répondait davantage aux attentes concernant la relation Amu-Ikuto. J'avais vu les deux premières saisons de l'anime en étant justement déçue sur ce point. Je me faisais de ce fait de grands espoirs pour le manga ! Qui a au moins la chance de ne s'étaler que sur une cinquantaine de chapitres alors que l'anime est à plus d'une centaine d'épisodes. Il s'étale beaucoup plus. J'ai fait le plus dur en premier lieu sans même le savoir. Sauf que, la raison qui m'a poussé à lire le manga n'était pas la bonne. Je n'ai pas eu ce que j'étais venue chercher. J'en fus frustrée je dois dire.

    Dans les deux cas, ce qui m'a choqué, c'est l'âge des personnages. Ils sont terriblement jeunes ! J'ai lu qu'ils avaient entre 11 et 13 ans. Je me prends une grande claque d'un seul coup. À cet âge, même si les aventures me tentaient beaucoup, les garçons beaucoup moins. Et je n'étais sûrement pas aussi mature que ces petits bonhommes. Par chance, ce n'est pas rabâché à longueur de temps. En se prenant à l'histoire, j'ai pour ainsi dire totalement oublié ce détail. Je l'ai laissé de côté sans plus y faire attention. Je ne vais pas me gâcher une histoire sympa pour une question d'âge des personnages.

    L'énorme bon côté du manga par rapport à l'anime se situe pour moi au niveau des transformations, les Chara Change, que font les personnages. Lorsque les images défilent, en plus de la petite musique, on a les effets graphiques. Des formes qui scintillent et défilent, la "formule magique" répétée par chacun et la transformation intégrale. Une version raccourcie existe également. J'en avais eu tellement marre dans l'anime que j'en étais venue à les sauter ! Dans le manga, plus de problème, en deux vignettes nos héros ont soudainement "fusionnés" avec leurs petits shugo chara. Un réel bonheur.

    L'histoire en elle-même est intéressante. On retourne un peu en arrière, on retrouve les rêves qu'on a pu avoir. Ils se disent que c'est possible, qu'il faut travailler. Choses qu'on peut avoir oublié avec le temps et l'âge. J'ai trouvé cette idée des oeufs du coeur bien. Ca sort littéralement de l'ordinaire. Le fait que chacun ait son "futur soi" et son rêve en lui, qu'il se matérialise sous la forme d'un petit personnage volant et qui nous aide en nous accompagnant sur le chemin menant à qui l'on souhaiterait être. Je me demande à quoi ressemblerait le mien et si j’en aurais plusieurs également.

    Shugo Chara

    Car finalement, même si je l'avais un peu oublié au cours de la lecture, le manga traite vraiment de cette problématique. Ce n'est pas un peu sans rappeler Elle et Lui sous un certain angle. La relation amoureuse en moins, la magie en plus. Ce qui est aussi très intéressant est que l'auteur ne limite pas totalement le lecteur en lui disant qu'il n'existe qu'un "soi". Il suffit de voir tous les personnages avec plusieurs "oeufs du coeur". Chaque oeuf correspond à une partie de soi, à un talent, à un caractère qu'on souhaiterait être. On se rend alors compte qu'on n'a pas forcément à choisir et qu'on peut avoir plusieurs facettes.

    L’histoire de Shuga Chara est amusante à découvrir. On découvre avec joie chacun des petits Shugo de nos héros, leurs différentes personnalités, leurs pouvoirs et leur transformation. Les œufs X débarquent comme ennemis, d’abord tout petits puis pouvant fusionner entre eux. Le principe reste néanmoins toujours le même. Sur 12 volumes, ce n’est pas trop ennuyeux contrairement à l’anime. On ressent moins la répétition.

    Je ne conseillerai cette lecture qu’à ceux qui ne se sont jamais penché sur l’anime et qui apprécient la magie, les personnages principaux « enfants » et une histoire un peu trop « simplet » dans un sens (surtout la conclusion de leur aventure). Je le vois beaucoup comme une sorte de conte pour enfant en fin de compte. De quoi faire rêver quand on est encore jeune en nous apprenant à grandir.


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 7 Avril 2013 à 21:35

    Le principe des oeufs a l'air plutôt original, par contre le côté un peu gamin me freine un peu... ça donne envie de découvrir la série en tout cas, bon article !

    2
    Dimanche 7 Avril 2013 à 21:46

    Merci :D

    L'avantage d'avoir des personnages de cet age est de ne pas voir des paires de seins à toutes les pages :D (Le bon côté des choses xD) Mais je comprends tout à fait que le côté gamin puisse rebuter^^ La toute première fois j'ai vraiment eu du mal ^^' Et puis je me suis prise au jeu :)

    3
    Mardi 9 Avril 2013 à 08:04
    Luthien

    Cela fait longtemps que je n'ai pas lu d'histoire de ce type. Je tenterai pour voir si le côté enfantin ne me dérange pas. ^^

    4
    Jeudi 26 Février 2015 à 13:14

    Un de mes premiers manga, et aujourd'hui je le conseille à des enfants plus que des adultes quand même... mais la série à son charme.

    J'avais essayé de voir l'anime (je ne sais plus si c'est avant ou après avoir lu le manga) mais pour ma part j'en ai assez bavé dans les transformations à la Dorémi ou Sailor Moon, du coup cela m'a vite énervé...

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :