• Songes T1 : Coraline

    Songes T1 : Coraline

    Songes T1 : Coraline
    De : Terry Dodson & D-P Filippi

    2006 - Les Humanoïdes Associés
    2 vol. (terminé)

    Certaines frontières sont parfois si fines, si fragiles, qu'elles en deviennent transparentes. Rêve, réalité, il est tellement facile d'oublier son chemin entre ces deux mondes. Laissons donc l'innocence nous emporter en ces contrées où l'on doit abandonner toutes certitudes, toutes, sauf peut-être celle de s'y perdre.


    Songes T1 : CoralineSi les auteurs tenaient à ce que le lecteur se perdent tout autant que Coraline, ils ont bien réussi leur coup !

    Alors que, quand nous sommes dans la réalité, nous n'avons aucun doute d'y être, lorsque nous plongeons dans les rêves, les questions surviennent. N'était-ce que des rêves? Ont-ils une part de réalité?

    Pour des éléments tel qu'être comme téléporté soudainement d'un endroit à un autre, il n'y a pas de doute que cela relève de l'imaginaire. Pour le reste, en revanche, le doute est permis, que ce soit les personnages, les actions ou les objets.

    Coraline va découvrir le côté imaginaire sans avoir rien demandé. Elle n'était venue dans cette demeure que pour venir changer les idées d'un enfant qui est un inventeur de génie. Malheureusement, le fait qu'il passe son temps sur ses machines n'est pas du goût de tout le monde. La mission de Coraline est bien claire mais pas des plus faciles face à ce garçon passionné. Difficile ne serait-ce que de l'éloigner de toutes ses constructions.

    D'autant plus que les droits de Coraline sont plus que limités. Il a beau être un enfant, il est en quelque sorte le chef du domaine et de la demeure. Il décide. Il choisit.

    Ses inventions folles sont magnifiques et j'ai adoré être transporté dans la limite entre rêve et réalité, de ne pas pouvoir distinguer ce qui est vrai de ce qui n'est qu'éphémère. Le premier tome nous fait ressentir que quelque chose ne tourne pas rond, bien que je ne saurais dire où, bien que la boisson semble être un lien évident. Néanmoins, notre petit garçon cache quelque chose également et la demeure peut nous révéler encore bien des surprises.

    Les dessins, qui arrivent à suivre les ambitions folles de notre petit garçon, mettent aussi très en valeur Coraline, en tant que jeune femme désirable aux formes charmantes.

    Entre les dessins avec une touche de sensualité et des rêves presque réels, il y a bien de quoi perdre la tête !

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 10 Juin 2014 à 11:49
    Luthien

    Oh cette BD m'intéresse ! J'adore le dessin que tu as mis.

    2
    Mardi 10 Juin 2014 à 13:16

    OMO ! J'adore ce style de dessin ! Un peu de type "Art Nouveau" ! :3 En plus il n'y a que deux tomes !

    3
    Mercredi 11 Juin 2014 à 18:34

    Les dessins sont très beaux oui :D À l'intérieur c'est pareil *-*

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :