• Starry quoi?

    Starry quoi?

    Titre : Starry Sky

    Genre : Shojo
    Statut : Terminé
    Episodes : 26

    Année : 2010

    Adaptaté en manga sous le titre de Starry Sky


    Avant, c'était une école pour garçons. Depuis plusieurs années, elle est ouverte aux filles. Aucune, pourtant, ne fait un pas vers elle. Aucune, sauf Tsukiko, qui demeure la seule fille de l'établissement.
    Parmi tous les garçons l'entourant, douze en particulier sont présentés, chacun étant d'un signe du zodiaque différent.

     

    - Un Petit Mot -

    Avant de m'y mettre, j'étais un peu dingue. Pas autant que la première fois que je suis tombée sur ce titre, là, j'étais pas loin de l'hystérie (à dire ça, je viens de perdre 10 bonnes années sur mon âge réel). Mais c'est vrai ! Je venais de finir Uta no Pince-Sama et je voyais l'affiche de Starry Sky, qui était en préparation, donc même pas encore sorti ! J'ai totalement craqué sur les garçons (ce serait inutile de vous le cacher), sur les dessins que j'ai pu voir et sur le scénario. Et puis, en cherchant des images pour ce nouveau thème, je suis tombée sur celle qui me sert dans ma bannière, sur laquelle est inscrite, lorsqu'on l'a voit entière, "Starish" ! Mon cerveau n'a fait qu'un quart de tour et, inévitablement, je suis retombée sur ce titre laissé à la poussière car pas encore sorti et encore moins traduit (logique). Il ne m'a fallu que dix petites secondes pour vérifier l'info que je voulais : Oui tout est sorti et tout est déjà traduit en français. Autant dire : "Fonce ! Cours ! Jette-toi dessus ! N'attends plus !". Mais voilà, il y a un hic (Il y a toujours un hic de toute façon, ça paraissait bien trop beau) : C'est que c'est justement très proche d'Uta no Prince Sama, dans le sens où il s'agit également d'une adaptation d'un jeu de séduction. D'entrée de jeu il faut que je me prépare mentalement à être déçue car la fille ne choisira pas de garçon, même à la fin de l'anime. Et ça, c'est une horreur, parce que, finalement, tout ce qui m'intéresse c'est de savoir lequel elle va choisir ! J'ai beau le savoir, me le mettre en tête avant de commencer, après l'opening je suis certaine que j'aurais déjà oublié ma bonne résolution.

    Starry quoi?

    Et j'avais raison. J'ai regardé en tout et pour tout trois épisodes (plus un bout du quatrième, en faisant des avances rapides pour m'assurer de ce que je pensais de l'intégralité de l'anime).

    Starry Sky, c'est une bonne blague

    Ce qui est de l'ironie, croyez-moi ! Cet anime n'a absolument rien pour lui ! Même l'opening ou l'ending ne m'ont absolument pas marqués. En visionnant le premier épisode, j'avais l'impression de voir les images du jeu, dont est issu l'anime, se succéder les unes derrière les autres. J'avais un peu envie de dire "Hola, on est dans un anime là, je ne joue pas à un jeu".

    Alors oui, il y a des garçons ! De beaux garçons ! Surtout sur les images que j'ai pu voir sur le net... Dans l'anime, ils ont tout perdu de leurs charmes (ou presque). Des filles vont peut-être me sortir leurs griffes, mais faut dire ce qui est ! Je suis la première à facilement craquer sur un personnage de sexe masculin et rêver de l'avoir pour copain (comme quoi, y a pas d'âge, ça doit être le célibat qui veut ça). Starry Sky en revanche ! C'est dur ! J'en voudrais même pas. Le premier qu'on voit, Yoh, il a détruit toute l'image que je mettais faite de ces garçons : Il est plat (Vanne pourrie gratuite : "Normal c'est un gars !"). Il ne semble pas avoir d'émotions. Son visage ne bouge quasiment pas et, lorsqu'on pense qu'il va être énormément heureux, comme au moment où ses parents lui accordent la possibilité d'aller au japon, il n'y a rien. Peut être y avait-il un mince sourire? Effectivement, il a l'air super content de pouvoir revoir la fille de son enfance... Ou alors c'est parce qu'il est français ! On serait à leurs yeux des gens ne sachant pas exprimer et afficher nos émotions?

    J'ai eu le même problème avec le deuxième personnage présenté : Tsubasa. C'est d'ailleurs avec lui que j'ai tant pris conscience qu'on ne connait pas les personnages et qu'on ne s'attache pas à eux tant l'anime est épisodique (on évitera la blague pourrie cette fois). D'après son ami, lorsqu'il est heureux, Tsubasa ferme les yeux. Il avait plutôt un air de constipé ou d'une personne se sentant mal car il a fait une bêtise. Mais heureux? En rien. Ce ne serait même pas dit je ne l'aurais jamais deviné. Pour les autres personnages en revanche, je ne dirais rien car je n'ai pas pris la peine de les connaître. Je suis par contre prête à parier qu'il en est de même avec chacun !

    Starry quoi?

    Pourtant, ils ont fait des efforts. Ils ont quand même pris la peine de faire deux épisodes sur chacun, sans en mettre un de côté ou mettre l'accent plus sur un qu'un autre. Faire une sorte d'égalité. Ce qui rappelle à nouveau que ça vient d'un jeu de type "dating". On ne met pas de préférence en avant, c'est au joueur de choisir. Sauf que dans un anime, on n’a pas spécialement la possibilité de faire des choix vois-tu... Finalement, cet anime sert plus de "présentation" au jeu qu'autre chose. Chaque épisode dure 10 minutes. On a ainsi 10 minutes sur un évènement du passé de chaque personnage et 10 autres sur un évènement dans le temps présent (les deux ayant un lien, tant qu'à faire). Et ça s'enchaîne ainsi. Deux épisodes sont en lien, mais pas les autres. On pourrait finalement commencer par le 3, sauter jusqu'au 11e, revenir au premier... en n'oubliant pas d'en regarder deux systématiquement.

    Revenons à Yoh un moment (c'est le seul que j'ai suivi entièrement, normal que je le choisisse). Ce qui m'avait choqué (en dehors de sa joie bien cachée), c'est le temps écoulé entre deux épisodes (pour son cas, hein) : 1 mois. Au premier épisode, il arrive en classe, se présente, c'est son premier jour. Au deuxième, il a un groupe d'ami, il hésite pas à prendre Tsukiko dans ses bras quand ça lui chante... Il a pris une pilule magique pour changer à ce point? Je l'imaginais franchement pas sauter sur Tsukiko comme il le fait ! Et lui dire qu'il ne veut qu'elle, se déclarer à elle aussi librement et ouvertement ! Ouah ! Il a fait de sacrés progrès émotionnels en un mois !

    Enfin, un petit mot sur l'histoire : Un pensionnat ayant pour habitude d'être exclusivement pour les garçons est désormais ouvert aux filles. Depuis plusieurs années ! C'est un détail qui a son importance ! Surtout quand on apprend que malgré les années, il n'y en a qu'une, toujours la même (logique) : Tsukiko. Pour un jeu de dating, c'est le décor parfait, mais tout de même, un peu plus de "réel" dans la situation. Ce serait la première année que le pensionnat s'ouvrirait aux filles, d'accord, ça pourrait encore passer. Mais après plusieurs ! C'est clairement "trop" fait exprès. Inconcevable pour mon esprit.

    Si quelqu'un a eu le courage de tout regardé et veut me spoiler, qu'il ne se gêne pas (Même si je doute qu'il y ait quelque chose à spoiler là-dedans). Surprenez-moi ! :D


  • Commentaires

    1
    Angelkappa
    Lundi 22 Octobre 2012 à 10:25

    Je pense que tu ne manques rien si tu n'as pas vu toute la série, elle ne vaut rien XD

    Je l'ai finie et la seule chose que je me souviens sont les épisodes centrés sur le Gémeaux, les autres sont assez anecdotiques. 

    Je pense qu'il vaut mieux jouer aux jeux, mais pour la plupart faut savoir le Japonais. 

    Par contre Uta no Prince c'est un vrai coup de coeur aussi bien en anime qu'en jeu 

     

    En tout cas ton blog à l'air sympa, je vais y faire un tour 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Samedi 27 Octobre 2012 à 20:51

    J'avais fusse un temps essayer de regarder cet animé en me disant que aussi court (aussi bien au niveau du temps que le nombre d'épisode) ça devrait être sympa surtout avec les graphismes qu'on faisait miroité.

    J'ai essayé une fois, puis deux... Mais au final je n'ai encore jamais pu vraiment le regarder mais à ce que je vois, je ne loupe pas grand chose XD

    3
    Samedi 3 Novembre 2012 à 19:21

    Ah oui, je me souviens encore d'Uta no Prince-sama. Surtout de l'ending! ah la chanson ♥ (Pour le plaisir je me la ré-écoute tiens) J'suis amoureuse, y a rien à faire.

    Je suis quand même surprise que tu aies pu aller jusqu'au bout Angel xD Quel courage !

    On ne mourra pas stupide pour passer à côté Ryuusei

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :