• Struck : Comment foudroyer sa réputation en un éclair

     

    Struck : Comment foudroyer sa réputation en un éclair

    Struck : Comment foudroyer sa réputation en un éclair
    De : Chris Colfer

    2013 - Michel Lafon

    Adapté en film : Struck

    Resumé

    Carson Phillips est prêt à tout pour entrer dans la fac de ses rêves… et par la même occasion, laisser derrière lui une mère dépressive et une ville misérable. Même s’il lui faut, pour appuyer sa candidature, lancer seul un magazine littéraire. Malheureusement pour lui, les étudiants ne semblent guère capables d’écrire autre chose que des textos. Qu’à cela ne tienne, l’adolescent est aux aguets, et surtout il n’a plus rien à perdre. Après tout, qu’arriverait-il si le beau gosse du lycée apprenait que sa petite copine pom-pom girl couche avec le coach dans son dos ? Ou que la première de la classe n’hésite pas à envoyer des photos d’elle nue à n’importe qui sur Internet ? Pour parvenir à ses fins, Carson a une nouvelle stratégie toute trouvée : il se transforme en maître chanteur. Mais à force de jouer les corbeaux, ne risque-t-il pas de se brûler les ailes ?


    Avis

    Le roman se présente sous forme de journal. Je n'ai jamais été très attirée par ce choix de narration. Pourtant, Chris Colfer l'utilise très bien. Il a su capter mon attention et m'accrocher avec son "je". J'ai enfilé les baskets de Carson sans aucune difficulté.

    Si vous vous sentez un peu dépassés, imaginez comment moi je me sens, moi qui doit être à la hauteur de mon futur moi tous les jours. C'est épuisant !

    Pourtant, ce n'était pas gagné. Carson n'est pas le genre de personnage que j'affectionne : prétentieux, imbu de lui-même, la modestie l'écorche et impatient. Toutes les caractéristiques de l'homme idéal réunies en un seul personnage. Mieux encore : Carson se présente à nous ainsi (caractère qu'il possède réellement) dès les premières pages. De quoi faire rêver, non?

    C'était le pire des sentiments que de se sentir comme tout le monde.

    Le livre étant court, je me suis dit que j'irai quand même au bout, à moins que Carson ne devienne réellement indigeste. J'ai découvert rapidement un trait qui a su m'accrocher : le sarcasme. Je raffole d'ironie et de sarcasme. Carson s'en donne à coeur joie ! Son caractère me permet de lui attribuer ce bon point.

    Ce qui m'irrite le plus, c'est que nous lâchions des gamins dans le monde sans qu'on leur ait enseigné à tenir leurs comptes, demander un prêt, ou même répondre à une offre d'emploi.

    Je me suis beaucoup retrouvée dans ses réflexions sur le lycée et les ados qui le composent, ainsi que sa vision de la société. Oui, j'ai pensé des choses de ce genre.

    Lorsqu'au fil de la lecture l'histoire de maître chanteur fait son apparition -bien évidemment, je n'avais pas lu le résumé-, j'ai craint pour la suite. Peur que ce soit mal exploité, que la suite soit bateau, du type l'arroseur arrosé. Que nenni !

    Peut-on prendre un moment pour remercier Internet? Sérieux, sans Internet et sans le besoin des ados de mettre en ligne des photos provocantes d'eux-mêmes, toute cette histoire n'aurait pas été possible !

    L'auteur a proposé un tout autre développement au récit et au personnage de Carson. Il a conservé sa personnalité du début à la fin du roman, ne me méprends pas sur ce point. Il a juste cessé de voir forcément tous les autres comme des écervelés bon à rien.

    J'ai dit que j'essayais d'être poli. Je n'y suis pas encore arrivé tout à fait.

    La vie n'est pas aussi facile qu'elle en a l'air ou que Carson lui-même le fait savoir. Tout le monde ne possède pas sa détermination sans faille. Il va en manger des obstacles, s'en prendre en pleine poire. C'est sûrement ce qui peut expliquer sa personnalité.

    Struck m'a plu malgré les premiers abords avec le côté journal et un Carson antipathique. L'évolution de l'histoire, à laquelle je ne m'attendais pas, ouvre une nouvelle perspective.

    Parfois, je me dis que la pire chose que l'on puisse faire à quelqu'un, c'est de l'idolâtrer, ou d'en faire un être surhumain. Vous ne lui donnez ainsi que les moyens de vous décevoir.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 28 Mai 2016 à 14:02

    Tu m'as donné envie de le lire (moi aussi j'adore le sarcasme).

      • Samedi 28 Mai 2016 à 15:39

        J'en suis ravie :)

    2
    Dimanche 29 Mai 2016 à 20:50
    Ça a l'air top ! Peut être que je me laisserais tenter !
      • Dimanche 29 Mai 2016 à 20:59

        C'est une bonne idée ! Il est court en plus :P

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :