• Voyageurs, T3 : Les Voleurs de rêves

     

     

    Voyageurs, T3 : Les Voleurs de rêves


    Emilie Zanola

    2017 - VFB Editions
    3 vol. (terminé)

    Voir aussi :

    Voyageurs T1
    Voyageurs T2

     

     

     

     

    Voyageurs, tome 3 :
    Les Voleurs de rêves

     

     

    Voilà quelques mois maintenant que vous suivez les aventures de Liana et de ses amis.
    Les voleurs de rêves sont sur le point de prendre le contrôle de la Cité des Rêves et de la Terre.
    Il est temps pour vous de rejoindre le combat de Liana et de découvrir son secret !
    Avis aux rêveurs, soyez prêts cette nuit, tout va se terminer.
    Sinon, n’ouvrez pas ce livre et passez votre chemin…

    Par votre lecture, ainsi prend fin la saga Voyageurs.


    Depuis sa sortie au printemps 2017, je me disais que je devaisl'acquérir. Je vous avoue avoir sauté sur la promotion de VFB éditions de fin 2017 afin de connaître le fin mot de l'histoire.

    Les deux premiers tomes étaient lointain dans mon esprit. Je n'en avais que des bribes de souvenirs. Ce n'est pas un problème, j'ai relu le dernier chapitre du tome 2 avant de me plonger dans un troisième tome que j'ai terminé en un temps record.

    Avant de me plonger dans mon ressenti sur l'histoire, je vous offre une parenthèse inutile sur la couverture : Bien que dans la même idée que le tome un et deux, l'illustration des Voleurs de Rêves me fait penser à une oeuvre futuriste alors que les deux premières avaient un style héroïc fantasy. Le passage est abrupte. Mais ce n'est qu'une couverture, je sais fermer les yeux.

    Passons au dedans. Le plus important dans une histoire (même si nous aimons tous les couvertures).

    Je suis marquée par la rapidité avec laquelle les événements se produisent. C'est une histoire, d'accord. On arrive forcément à un moment ou à un autre où tout doit s'enchaîner et s'escalader, je suis d'accord aussi. Disons que l'auteur a oublié de prendre le temps à mes yeux. Liana a pris beaucoup d'assurance et c'est plaisant à voir, par contre elle semble tout réussir d'un coup, notamment avec la découverte de ses pouvoirs.

    Autre les pouvoirs, l'auteur va vite dans la quête elle-même. Plusieurs étapes sont à suivre les unes après les autres pour parvenir au but. Tout est normal jusque là. Chaque étape, ou presque, m'a semblé importante pour Liana. Prenons la recherche des phares par exemple. Qu'ils n'aient pas de mal à les trouver, aucun problème pour moi. Mais la façon dont elle trouve ce qu'ils renferment ! Alors là ! Elle le fait sans qu'on en parle. Liana le racontera en un paragraphe aux autres personnages et voilà. Pas plus compliqué que ça. Dans ce cas pourquoi prendre tout ce soin à amener cette histoire de phares?

    Je suis également un peu déçue par la fin en elle-même. La révélation sur l'identité de Liana, je m'y attendais depuis un moment. Mais j'ai une sensation de gros "Deus Ex Machina". On nous fait lorgner un affrontement, un personnage clé revient, claque des doigts et tout est fini. Pas plus compliqué que ça une fois encore.

    J'aurais aimé en savoir plus arrivée au bout. Liana parlait de libérer Marie. Apparemment elle a réussi, mais on n'en parle pas plus que ça dans l'épilogue, de quoi accroître ce sentiment de rapidité.

    Je suis heureuse d'être parvenue au bout. L'histoire est bonne dans son ensemble et se lit facilement. J'aime toujours autant ces voyages dans les rêves, le fait que les voyageurs veulent aider les humains et tout le reste. L'histoire manque de fond à mon goût. Je n'ai pas su m'attacher pleinement à Liana car je ne cernais pas sa personnalité (La blague du "Retourne la" m'a fait l'effet d'un cheveu sur la soupe par exemple). Ca ne m'a pas empêché de la suivre et l'apprécier.

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :