• Altération perpétuelleComment? Je n'ai rien mis en ligne ce mercredi? Tant pis. Et je peux vous dire que ça ne va pas aller en s'arrangeant.

    J'ai décidé de virer de bord. Jusque là, je pense que je m'en sortais pas trop mal à essayer de publier de façon plutôt régulière. Des années que je tâche de faire durer cela. Maintenant, je n'ai plus envie. Fini l'appel du mercredi, fini l'obligation de publier hebdomadairement. Je me libère de toute contrainte auto-imposée pour m'envoler librement et flâner.

    Je vais suivre mes envies, comme pour le reste de ma vie. Je mettrais un article quand j'en aurais pris le temps, parce que j'avais envie de me poser et de l'écrire, et non parce que dans ma tête je me disais que je devais l'écrire. N'allez pas croire que je me forçais jusque là. Je n'en ai globalement fait qu'à ma tête depuis le début. Je poursuis donc sur cette lancée.

    Le constat est que la vie est pleine de choses à voir, à essayer et à découvrir. Difficile de tout caser dans une journée, une semaine ou un mois. Tant que je trouve un peu de temps pour lire à l'occasion, je suis heureuse. Il ne m'en faut pas plus.

    Mes occupations étant innombrables, je change de cap le blog. Une nouvelle façon de vivre et d'avancer se profile dès aujourd'hui. Exit la régularité, les articles arriveront au petit bonheur la chance. Pour autant, je ne compte pas venir faire un coucou une fois tous les 6 mois. N'abusons pas. Cependant, si je ne pipe mot pendant 2 semaines, ce sera tout à fait normal. Une banalité à ce niveau.

    Je ne peux que vous conseiller de vous mettre au flux RSS, de vous abonner à la newsletter ou de suivre la page Facebook qui vont informeront lorsque je serai de passage.

    D'ici là, profitez bien de chaque jour qui passe. Ils passent bien trop vite !


    2 commentaires
  • Initié par Lupiot du site Allez vous faire lire, C'est le 1er, je balance tout ! est un rendez-vous mensuel décidé à remettre un peu plus la notion de partage au goût du jour.

    Le rendez-vous se décompose en 4 points :

    1. Le Top & Flop de ce que j'ai lu le mois-dernier.
    2. Au moins 1 chronique d’ailleurs lue le mois dernier.
    3. Au moins 1 lien que vous avez adoré le mois dernier (hors chronique littéraire).
    4. Et enfin : ce que vous avez fait de mieux le mois dernier.

     

    C’est le 1er, je balance tout ! (Mars 2017)

     


    1- Top & Flop

     

    Je lis doucement, mais je suis contente de lire, même si ce n'est que quelques pages à la fois. Il en faut peu pour être heureux !

      

    C'est le 1er, je balance tout ! (Juillet 2017) C'est le 1er, je balance tout ! (Déc 2017)

     

     

    Top : Northanger Abbey

    C'est le 1er, je balance tout ! (Juillet 2017)

    Je ne pouvais que tomber amoureuse d'un roman de Jane Austen !
    Très différent dans le style d'Orgueil et Préjugés, je l'ai tout de même adoré, le dévorant littéralement.

     

    Flop : /

    /

    /

     

     

    2- Chroniques venues d'ailleurs

     

    Malgré un début de soirée à feuilleter tous les articles parus dans le mois autour de moi, rien n'a retenu mon attention. Dommage.

     

     


    3- Ailleurs sur le web

     

    Un article sympathique sur l'homme qui lit chez APAR avec cette question : Pourquoi l'homme qui lit devient-il soudainement sexy? Personnellement j'ai toujours trouvé cette image plutôt attirante, de même qu'un homme qui porte des lunettes. Tout est une question de goût :p

    C'est le 1er, je balance tout ! (Nov 2017)

     Restons sur la lecture avec un article parlant de PAL cette fois-ci. J'ai beaucoup aimé les différents points de vues de gens avec de grosses piles à lire, chacun représentant une part de ma propre PAL. Je m'y retrouve donc beaucoup.

    C'est le 1er, je balance tout ! (Nov 2017)

     Et comme en Octobre on ne peut échapper à Halloween, j'ai cherché que faire en cette occasion et suis tombée entre-autre sur cet article proposant des idées de décorations en rapport avec les livres et la lecture. Ca donne des idées pour l'an prochain.

    C'est le 1er, je balance tout ! (Nov 2017)

     

     

    4- Joies et fiertés

     

    J'ai enfin trouvé des moules pour faire des bonbons. J'ai une recette dans un de mes livres qui me fait de l'oeil depuis une bonne année mais impossible de trouver un moule qui me convienne dans les magasins. Jusqu'à ce mois béni d'Octobre où je suis tombée sur des petits coeurs tout mignons.

    Pour la première fois je me suis amusée à Halloween. Avoir son propre chez soi à investir et décorer aussi follement qu'on peut l'imaginer fut un véritable plaisir. J'ai craqué dans du gros, du très gros avec une araignée géante, un chaudron énorme et un squelette de taille humaine. Ce fut top !

    Sinon ce fut un mois bourré de shopping à tout va. J'ai laissé libre cours à toute mes envie et ça fait un bien fou. Que du bonheur !

     


    2 commentaires
  • Une lecture qui fleure l'été et l'inintérêt. Vais-je changer d'avis?

     

     

    Lecture #56

     

    Peau de pêche (Intégrale)  ▌ Jodi Lynn Anderson  ▌ 2012 - France Loisirs  ▌ 3 vol. (terminé)

    Trois filles que tout sépare réunies par le charme d'un verger en Georgie. Entre blues, complexes et rébellion, toutes ont a priori des raisons de flipper et de se détester ! Mais croquer la pêche, c'est faire connaissance avec l'amitié indestructible nourrie de nos différences, les premiers émois amoureux, la saveur de la vie, l'audace de réaliser ses rêves


    1 commentaire
  • Un, deux, trois, quatre, cinq, six ans !Ah que le temps passe diablement vite ! Ça ne s'arrange pas quand on travaille et il paraît que ça empire quand les enfants débarquent. Je n'en suis pas encore là.

    Je suis toute excitée en cette fin de mois par Halloween que je commence à fêter doucement. Sortir la déco que je fais peu à peu, en profiter pour se costumer rapidement, préparer un repas ainsi qu'une douceur... Ah ! Que c'est beau d'avoir son chez soi et de faire tout ce qu'on veut !

    Et en même temps, j'ai ce blog, ce petit espace personnel que j'alimente encore bien que de façon moindre. Il suit ma vie, il s'adapte à celle-ci. En aucun cas il ne s'arrête, avançant toujours un pas après l'autre.

    Je suis très contente de ce que j'ai fait sur Vagues Souvenirs et encore plus de vous avoir sur le blog, qui se serait probablement essoufflé il y a longtemps sans votre présence.

    J'aime vous voir là, que vous disiez coucou au passage ou que vous vous contentiez d'un signe de la main. J'apprécie vous savoir présent quoiqu'il se passe. C'est très agréable. Ça fait chaud au coeur.

    Alors merci pour ces années, pour suivre l'évolution des choses et être là malgré tout.

    Je me sens tellement bien à vous écrire ce billet, à penser à toutes ces années et à vous que j'ai l'impression d'être dans un cocon de chaleur et de douceur. Que demander de plus? Je suis ravie de ce que j'ai, heureuse de ce que vous m'offrez.

    Bon anniversaire petit blog !


    4 commentaires
  • Le Mec de la tombe d'à côtéBref #21

     Katarina Mazetti  ▌2011 - France Loisirs  ▌2 vol. (terminé)

    Désirée se rend régulièrement sur la tombe de son mari, qui a eu le mauvais goût de mourir trop jeune. Bibliothécaire et citadine, elle vit dans un appartement tout blanc, très tendance, rempli de livres. Au cimetière, elle croise souvent le mec de la tombe d'à côté, dont l'apparence l'agace autant que le tape-à-l'œil de la stèle qu'il fleurit assidûment. Depuis le décès de sa mère, Benny vit seul à la ferme familiale avec ses vingt-quatre vaches laitières. Il s'en sort comme il peut, avec son bon sens paysan et une sacrée dose d'autodérision. Chaque fois qu'il la rencontre, il est exaspéré par sa voisine de cimetière, son bonnet de feutre et son petit carnet de poésie. Un jour pourtant, un sourire éclate simultanément sur leurs lèvres et ils en restent tous deux éblouis... C'est le début d'une passion dévorante.

     

    Incompréhension totale face à cette histoire. Je ne comprends absolument pas l'engouement qu'a reçu ce titre. Je n'ai pas accroché du tout, de A à Z. Il n'y a à mes yeux aucune romance. Je n'appellerai pas ça de l'amour, juste une passion sexuelle.

    Si je me place face au couple, aucun des deux ne fait vraiment d'effort. Ils fuient la discordent, laissant les problèmes irrésolus. Comment voulez vous qu'ils aillent de l'avant en faisant l'autruche?

    Le bon côté, c'est qu'il s'agit d'une lecture éclair. À peine commencée, déjà terminée.

     

     

    L'envoyé extraordinaireBref #21

     William Golding  ▌2006 - Folio

    Quand un empereur romain décadent et un inventeur de génie se rencontrent, qu'est-ce qu'ils se racontent ? Des histoires de canons, de machines de guerre, de bateaux à vapeur ? Non, la seule chose qui intéresse l'Empereur, c'est l'invention de la cocotte-minue pour pouvoir enfin manger de la viande cuite comme il l'aime...

     

    Oh ! Un Folio 2€ !
    Oh ! Une déception !

    Il m'a fallu un moment au début pour me situer au niveau spatio-temporel. Je n'ai pas su d'entrée de jeu où j'étais. Un peu comme s'il fallait que je mette mes lunettes.

    Lors de ma lecture, j'ai trouvé plusieurs fois difficile de savoir qui parle. Et rien de plus terrible dans un dialogue que de ne pas savoir qui dit quoi. Ca peut changer beaucoup de choses ! Ajoutons à cela des propos "philosophiques" qui m'ont échappés à plus d'une reprise et je n'étais pas pressée de revoir des personnages parler.

    Si on s'en tient à la quatrième de couverture et à l'histoire générale, c'est intéressant. Par contre, c'est raconté de façon à ce que je n'accroche pas. Ce qui est réussi.

     

     

    L'homme qui vivait sous terreBref #21

    Richard Wright  ▌2007 - Folio

    Recherché pour meurtre et poursuivi par la police, un Noir américain s'est glissé dans un trou d'égout. Réfugié sous la ville, il découvre un monde étrange, humide et mystérieux, un monde aux règles différentes de celui «sur terre», celui des Blancs.

     

    Qui vais-je surprendre en déclarant une nouvelle fois que cette lecture m'a déplu? Personne? Bien.

    Cette nouvelle ne m'a pas convaincu du tout. L'écriture me dérangeait parfois. L'auteur peut faire des phrases à rallonge avec d'innombrables "et". Ce n'est pas ma tasse de thé.

    Quant à l'histoire, le personnage principal n'a pas de nom et c'est tant mieux. Je ne l'ai pas aimé. Son isolement le rend certes un peu "fou" mais l'empathie le quittera. Il est accusé d'un meurtre qu'il n'a pas commis et finit par regarder un innocent se faire punir pour ce que lui a fait. Non, vraiment, passez votre chemin.

     


    votre commentaire